BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Tout le monde n'a pas la chance d'être DYS !

Un livre pour aider les DYS, et leurs proches !

À propos du projet


NOUS AVONS ATTEINT LES 172 % DU PROJET ULULE !!
UN IMMENSE MERCI A TOUS POUR VOS PARTAGES ET VOS CONTRIBUTIONS !

Objectif 100 %  pour sortir le livre : atteint 

Objectif 150 % pour envoyer 10 livres aux médias, afin de les sensibiliser à la cause des DYS : atteint 

 

Nouvel objectif : 200 %

C'est le dernier jour pour le projet Ulule. Si nous parvenons à 200 % de l'objectif Ulule, nous réaliserons une conférence en live sur Facebook à l'occasion de la sortie du livre, où nous répondrons à toutes vos questions.

OUI ! ÊTRE DYS EST UN DON.

Dans ce livre, nous donnons les clés pour qu'être DYS SOIT UNE CHANCE ET NON UN HANDICAP. 


Encore un immense merci !
 

Présentation du projet

Bonjour à tous !

Je m'appelle Danaé, j'ai 22 ans, et je suis auteur de livres jeunesse depuis l'âge de 10 ans.

Mon papa est dys. Il l'a su à 23 ans, et sa vie scolaire a été très compliquée.
On disait qu'il ne faisait pas d'efforts, qu'il ne voulait pas travailler. 

Lors de notre tournée de dédicaces dans toute la France en 2018, nous nous sommes rendu compte que la plupart des dys avaient connu le même parcours que mon papa, et que leur cerveau fonctionnait sensiblement de la même façon. 

Aujourd'hui, nous sommes en 2019, et les différents troubles dys sont diagnostiqués un peu plus tôt.
Mais, même lorsqu'ils sont découverts, ce n'est souvent que le début d'un long parcours du combattant, pour l'enfant, ses parents et son entourage. 
L'enfant dys est malheureusement encore souvent considéré comme "fainéant", "paresseux", "stupide", alors qu'en réalité, il fonctionne différemment...

Or, dans d'autres pays (Canada, Etats-Unis), les troubles dys sont considérés comme des dons.
Certaines entreprises recherchent des dys en priorité pour leurs postes à responsabilités (la NASA, par exemple).
Une grande partie des chefs de grosses entreprises sont dys : Steve Jobs (Apple), Richard Branson (Virgin), Elon Musk (Tesla), Bill Gates (Microsoft)... La liste est longue.

Revenons en France. Quand l'enfant est diagnostiqué, au minimum vers 8 ans (il faut un an et demi de retard de lecture pour le diagnostic officiel),  il obtient parfois des aménagements (temps supplémentaire, ordinateur, ou AVS). Son trouble est souvent considéré à tort comme un handicap.

Dyslexie, dyspraxie, dysorthographie, dyscalculie, dysphasie... Les parents sont démunis face à cette avalanche de diagnostics qui tombent, le plus souvent sans conseils pratiques pour aider leur enfant.
Et pourtant, durant notre tournée 2018, nous avons vraiment pris conscience que la dyslexie était un don.

C'est pour cette raison que nous voulons changer les choses.
Parce que chaque différence peut devenir une chance, à condition qu'on ait les clés pour mieux la comprendre et la gérer.

Ces clés, nous les avons,  et nous allons vous les donner. 

Nous allons créer un ouvrage pour expliquer les troubles dys, les difficultés, mais aussi et surtout, les énormes avantages des DYS, et les solutions à apporter. Nous vous parlerons aussi d'un test simple que nous avons expérimenté lors de notre tournée 2018, qui permet de poser un diagnostic bien avant l'âge des 6 ans.  

Ce livre s'intitulera "Tout le monde n'a pas la chance d'être dys !".

Ce livre de 192 pages sera destiné à la fois aux enfants, mais aussi aux parents, à l'entourage, et aux enseignants. Il permettra de mieux comprendre les troubles dys, et d'expliquer en quoi il s'agit d'une chance.

Il sera lisible par tous, même par les personnes en très grande difficulté de lecture (police d'écriture spéciale, taille de caractère adaptée, illustrations en noir et blanc, etc...).

Il comportera des conseils faciles à appliquer, pour les dys et leurs proches.

Aujourd'hui, nous avons besoin de vous. 

Parce que, tous ensemble, nous pouvons changer les choses. 

 

 

À quoi va servir le financement ?

Grâce à votre participation, le livre "Tout le monde n'a pas la chance d'être DYS" verra le jour. 

Cela permettra d'aider les DYS et leurs proches.

Le financement permettra d'imprimer le livre, qui comportera 192 pages, avec des illustrations en noir et blanc.

Il sera disponible pour la rentrée scolaire 2019.

Le financement comprend également la part Ulule, et l'envoi des contreparties aux contributeurs (frais postaux). 

Si nous dépassons le palier des 500 euros, nous mettrons en place d'autres objectifs (c'est une surprise pour le moment)

 

Contreparties

À propos du porteur de projet

Qui sommes-nous ? 

Danaé Filleur, 22 ans, zèbre. Je suis auteur depuis l'âge de 12 ans (+ de 45 000 lecteurs et lectrices de la série).
J'ai obtenu mon baccalauréat L à 16 ans avec mention TB. 
J'aime transmettre, et mon objectif, depuis mes 10 ans, est de donner envie de lire aux enfants. 
Depuis 2011, je fais partie de la maison d'édition familiale. 
J'ai besoin de réaliser de nombreuses activités différentes : aller à la rencontre des lecteurs et lectrices, faire des interventions dans les écoles... Nous avons également créé et joué un spectacle adapté d'une de mes histoires. J'aime aussi chanter, composer, faire de la guitare... Etc...
 

Odile Filleur, 48 ans, épouse de dyslexique, et maman de zèbre... Il faut gérer...
Fille d'enseignants, j'ai vécu une grande partie de mon enfance en Afrique, et je suis titulaire d'un DUT de gestion.
J'ai enseigné à Danaé durant toute sa scolarité, jusqu'au bac en candidat libre (école à la maison).
Depuis 2011, je participe au projet familial de la maison d'édition, en gérant toute la partie administrative, le planning, les corrections, et beaucoup d'autres choses... Malheureusement, les journées ne font que 24h... 
 

Fabien Filleur, 49 ans, dyslexique depuis toujours (mais je l'ai appris à 23 ans). 
En échec scolaire, j'ai terminé mes études à 16 ans, en 3ème, et pourtant...
A 18 ans, je suis devenu sous-officier instructeur (examen que j'ai passé en Allemagne, d'un niveau BAC+2).
Comme beaucoup de dys, je suis autodidacte, et j'ai exercé énormément d'activités, du chauffeur poids lourd à artisan maréchal-ferrant, encadrant technique responsable d'une vingtaine de personnes en liberté conditionnelle, ce qui m'a amené à devenir enseignant pédagogique. Depuis 2011, je suis éditeur, illustrateur, et bien d'autres activités professionnelles, car, sinon, j'avoue que je m'ennuie. 

Share Suivez-nous