BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Champ du Houblon

Le premier projet de micro-houblonnière bio en France (au sud de Nantes)

À propos du projet

L'association Le Champ du Houblon souhaite relocaliser une production agricole et ancrer une production de houblon bio de qualité pour des brasseurs locaux et artisanaux en amorçant une nouvelle filière en circuit court en Pays de la Loire.

Quelques explications...

Pour fabriquer de la bière, il faut quelques éléments essentiels : de l'orge, des levures, de l'eau et... du houblon.

Actuellement, la production de houblon en France est l'affaire de quelques exploitations orientées sur des modèles économiques répondant principalement aux demandes des industriels de la bière. Cette production est aussi très fluctuante car dépendante entièrement des conditions climatiques.

En parallèle, le nombre de micro-brasseries explose, d'une vingtaine dans les années 80, elles sont presque 600 aujourd'hui. Ces brasseurs produisent des bières originales en s'appuyant souvent sur les particularités locales ou régionales de leurs recettes. Ils fabriquent des bières plus singulièreset essayent au maximum de se fournir en matière première (l'orge surtout...) auprès d'agriculteurs de leur région. La distribution s'appuie également sur des circuits courts.

Malheureusement, pour se fournir en houblon, de nombreux brasseurs artisanaux sont obligés de recourir à l'export pour quelques kilos de houblon, ce qui va à l'encontre du travail en circuit court de ces passionnés de bières.

Concrétement, les activités du Champ du Houblon sont :

  • Cultiver du houblon bio de plusieurs variétés (amérisantes ou aromatiques) de manière non-industrielle en respectant le cahier des charges de l'agriculture biologique.
  • Mettre en place une production agricole à taille humaine, respectueuse de l’environnement, créatrice d’emploi et ancrée sur un territoire.
  • Apporter de la matière première principalement aux micro-brasseurs en quête de houblon de qualité en créant de vrais liens de coopération avec les brasseurs, en imaginant de véritables échanges entre le producteur de houblon (moi...), le brasseur (eux...) et le consommateur ( vous...).

Pour produire du houblon, il faut donc installer une houblonnière !

Un hectare de houblonnière c'est plus de 4 kms de cables, plus de 80 poteaux de 5 mètres de haut, 3 kms de ficelle, environ 2 000 pieds de houblon, 1 tonne de houblon produite (si tout va bien...), 2 ans d'attente pour une vraie production.

Tant convoitées pour la fabrication de la bière, les fleurs femelles (où cônes, photo ci-dessous) sont récoltées à la fin de l'été. Elles contiennent la lupuline, substance jaunâtre produite par les plants femelles, utilisée en brasserie pour donner à la bière son amertume. La lupuline comprend des composés antibactérien et un antioxydant qui contribuent à la conservation de la bière.

La plante a aussi des qualités médicinales reconnues, outre ses vertus antiseptiques elle favorise l'apaisement, la digestion et le sommeil.

La houblonnière va pousser sur la commune de Bourgneuf-en-Retz (Loire Atlantique) à la Ferme du Marais Champs. Cette ferme en production biologique depuis des années (tomme, crème, fromages frais, fromage blanc, faisselle...) est exploitée par la Famille Pageot.

Pour tout savoir sur la ferme, régalez vous en regardant "Le veau, la vache et le territoire", film dédié à la ferme du Marais Champs et à la biodynamie (plus d'infos : http://www.balibari.com/films/java/ )

A quoi va servir le financement ?

Le Champ du Houblon a un besoin de 23 000 € pour démarrer son activité (hors salaire...) de production de houblon (7 variétés pour différentes bières et différents goûts). Grâce à vous et à vos dons, la première production pourrait voir le jour en septembre 2018 !

Et oui, il faut compter 2 ans avant que le houblon produise convenablement après avoir bichonné les rhizomes.

À propos du porteur de projet

Passionné avant tout, Matthieu est tombé dans la marmite de la nature dès la plus tendre enfance. Il prépare des études environnementales dans des écoles agricoles, et oui ça existe ! 18 ans de projets en milieu associatif pour former, éduquer à l'environnement, compter des oiseaux, communiquer, encadrer des séjours nature et même coordonner un festival grandeur nature ! Et puis, le houblon pousse de plus en plus dans sa tête... pour finalement pousser pour de vrai.

"Amateur de bières, j’avais l’habitude de consommer des bières « artisanales » et des bières « classiques ». Je me suis rendu compte qu’il y avait une vraie différence de goût. En m’intéressant de plus près à la fabrication de la bière, j’ai découvert d’un côté des processus de fabrication industriels, des trajets incroyables des matières premières issues de l’agriculture intensive… et de l’autre les micro-brasseurs et leurs bières personnalisées.L’idée n’a pas germé dans ma tête comme ça en me levant un matin ! Elle est le fruit de rencontres entre des brasseurs, des paysans, des consommateurs, des ami(e)s … C’est une aventure collective motivante et entrainante pour pas mal de gens.Je souhaite que le projet débouche sur la création d’une houblonnière coopérative réunissant paysans, brasseurs, acteurs publics et consommateurs."

Ils et elles contribuent déjà activement à la bonne marche de ce projet en étant dynamiques, créatifs, optimistes et de bons conseils : Patrice (les idées, les échanges...), Hélène (le montage vidéo), Jog (le matos et la complicité), Bastien (paysan "motivateur"), Agathe (pour tous les jours et tous les bons conseils), Estelle (bienveillante et experte en cuisine), François et Ingrid ( brasserie de la Petite Ramonière, débordants d'idées et de bons conseils), Seb et Stéphanie (graphistes émérites avec toujours Les Pieds sur Terre), l'équipe de la Bière du Bouffay (pour le film...), Marie (future brasseuse du Menez Bré).

crédits photos > Shutterstock, Louis-Marie Préau, GAEC du Marais Champs, AMAP Pornic