BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Un centre artistique, social & culturel à Botinde

Pour la construction d'un centre chorégraphique en Côte d'Ivoire

À propos du projet

L'Association Abissa a initié la construction d'un centre chorégraphique à Botinde, dans la province de Tiassalé en Côte d'Ivoire. Ce dernier vise à proposer des formations artistiques, peu accessibles aux ivoiriens.

Il accueillera notamment des résidences de création, sera un lieu de formation et d'apprentissage du français et un point de rencontre au village. Le centre permettra également de créer de l'emploi et fonctionnera de manière écologique et autonome grâce à l'utilisation des panneaux solaires.

A ce jour le projet est amorcé et 6 studios sont déjà sortis de terre. Nous lançons cet appel à financement pour nous aider à poursuivre le travail de construction.

PRÉSENTATION

Il s'agit d'un projet à la fois culturel & social, puisque ce centre en devenir offrira une formation artistique et administrative, difficilement accessible pour les artistes résidants en Côte d'Ivoire. En effet, le pays ne dénombre que trop peu de centres artistiques, les formations professionnelles y sont rares et demandent une contribution financière importante.

La danse sera l’axe artistique principal de formation, mais le lieu sera ouvert au théâtre et aux arts plastiques. Le centre pourra accueillir des résidences de création, avec des collaborations nationales, européennes et internationales, afin de mélanger les genres et de créer une mixité culturelle et artistique. Des formations en administration culturelle seront également proposées.

Par la naissance de ce lieu, nous souhaitons apporter un soutien aux populations locales. Nous prévoyons notamment de proposer un accompagnement dans la maîtrise (écrite et orale) de la langue française et dans la vie de tous les jours. Nous envisageons également des chantiers participatifs pour impliquer les jeunes du village à la construction du centre, ainsi que diverses opérations de sensibilisation et d'entraide (culture, environnement, entreprenariat....).

Enfin, le projet sera autonome en énergie, grâce à l'utilisation de panneaux solaires et l'utilisation des nappes phréatiques. Cette installation, prévue en collaboration avec Electriciens Sans Frontières, sera à la fois économique et écologique. Nous prévoyons un point d'accès direct à l'eau et la mise en place d'un espace wifi alimenté par les panneaux solaires.

LE LIEU

Le futur centre chorégraphique est situé à Botinde, dans la région de Tiassalé (banlieue d’Abidjan en Côte d’Ivoire), à environ 1 heure du centre de la capitale économique du pays.

Le terrain

Le terrain de 3800 m² est composé de 4 lot de 600m² et 2 lots de 700m² .

Le centre

Le centre sera un lieu de vie, de rencontres et d’échanges, présentant:

  • 3 espaces artistiques et de répétition de 150m², qui seront modulables en fonction des besoins artistiques (travail artistique, créations artistiques et résidences d’artistes), 
  • 10 hébergements : 6 studios (25m² chacun) et 4 F1 
  • 1 lieu de vie commune
  • 1 salle de représentation
  • 2 salles de conférences
  • 1 bibliothèque
  • 1 espace extérieur arboré
  • 1 maquis
  • 1 hangar dédié aux arts plastiques

LES OBJECTIFS

Voici nos principaux objectifs :

  • Permettre l’accès à une formation professionnelle en danse, en théâtre, dans les arts plastiques et en administration,
  • Faire briller de futurs artistes,
  • Développer une mixité culturelle et artistique,
  • Favoriser l'éducation et participer à l'apprentissage du français,
  • Aider au développement économique local par le biais de la culture.

La compagnie veut offrir aux futurs artistes résidants en Côte d'Ivoire l’accès à une formation professionnelle en danse, en théâtre et en administration culturelle, à moindre coût. Joseph Aka, l'initiateur du projet, souhaite que ces derniers puissent vivre de leur art et qu'ils disposent de tous les moyens nécessaires pour réussir. Il lui semble important de partager l’expérience qu’il a acquise en France depuis plus de 20 ans, et que le futur centre artistique soit situé dans son pays d’origine. Il tient à ajouter une dimension sociale au projet, en proposant une aide à la lecture, à l'écriture et à l'apprentissage de la langue française. 

AVANCÉE DU PROJET

A ce jour, le projet est d’ores et déjà amorcé. Joseph Aka, directeur artistique de la Cie dispose des terrains, et les travaux de terrassement et de construction des six studios d'hébergement ont débuté en automne 2016.

EN RÉSUMÉ

Le centre sera un lieu de foisonnement culturel, où des échanges artistiques internationaux seront privilégiés. Il accueillira des résidences de création et proposera l'accès à des formation artistiques à moindre coût. Mais il sera également un lieu de vie accessible à tous et un lieu d'entraide avec une portée éducative et sociale.

A quoi va servir le financement ?

Le financement va permettre de poursuivre les travaux de construction. Il servira à finaliser les hébergements déjà en cours (6 studios) et amorcer la construction des T1.

Le budget global

Le budget total prévisionnel du centre s'élève à 60 000€.

L'appel à financement

Nous faisons appel à la générosité de tous ceux qui souhaitent prendre part au projet et le soutenir. Grâce au premier appel à financement lancé fin 2016, nous avons pu amorcer la construction des studios de 25m2. Ce second appel a pour objectif de débuter les travaux de construction des T1. Les fonds récoltés couvriront une partie des dépenses de construction, les frais du site et les frais bancaires, et permettront ainsi de poursuivre le projet.

Bien évidemment, cette somme ne permettra pas de terminer tous les travaux de construction. Ainsi, en parallèle, nous aurons recours à des aides privées et publiques.

Le but précis de cette campagne est de nous aider à valoriser et concrétiser le projet en poursuivant les travaux entamés.

Et si nous obtenons plus que prévu ?

Dans tous les cas, les dons supplémentaires seront utilisés pour ce projet.

MERCI !

À propos du porteur de projet

L'ASSOCIATION ABISSA / CIE JOSEPH AKA

L'Association Abissa / Cie Joseph Aka basée à Chambéry, Grenoble et Abidjan, est la structure porteuse de ce beau projet social et culturel.

Fondée en 2001 à Chambéry, la compagnie de danse contemporaine est dirigée par le chorégraphe d'origine ivoirienne Joseph Aka. Autour de la création, le souhait de la compagnie est de créer du lien avec le public, de partager des expériences artistiques et humaines fortes.

Le style de Joseph Aka s'est construit par l'approche de chorégraphes de sa génération, par l'expérience pédagogique transmise, par les collaborations artistiques, mais aussi pour une part non négligeable par son vécu de danseur en Côte d'Ivoire et son initiation aux danses traditionnelles. Le chorégraphe collabore régulièrement avec des musiciens multi-instrumentistes, avec des musiciens contemporains, mais aussi avec des comédiens et des artistes lyriques.

Outre ses activités de création, Joseph Aka partage et transmet sa passion pour la danse au travers d'interventions et de temps de médiation en milieu scolaire ou vers les publics empêchés. Il enseigne la danse en Savoie, Haute-Savoie et Isère.

Les thèmes développés dans les créations de la compagnie sont liés aux questionnements universels et sont d'actualité. La Compagnie possède à son actif huit créations chorégraphiques, dont la dernière ...Où je suis étranger (2016-2019) qui traitera de la notion d'appartenance et d'identité.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet