BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La Casbah d'Alger 1960 - L'esprit d'une ville

Beau livre photo et œuvre de sauvegarde d'un quartier historique

À propos du projet

Casbah 1960, c’est l’histoire de deux appelés en Algérie, Yves Robertet et Alain Gedovius, affectés au Service Cinéma des Armées, deux parisiens qui ont photographié la Casbah d’Alger, de jour et de nuit, pendant presque deux ans.

Revenus à Paris avec leurs 900 négatifs et quelques 300 tirages et de loin en loin, chacun ayant repris son activité professionnelle, ils ont sans succès cherché un éditeur.

 

Yves et moi nous nous complétions merveilleusement. C’était Yves le professionnel, il était diplômé de l’Ecole de Vevey, enseignement incontournable pour le photo-journalisme ou photo-reportage. De mon côté, j’avais été formé au montage-image cinéma, mais à l’O.R.T.F. j’ai ensuite opté pour la prise de son de direct. Quelques années plut tôt j’avais suivi les cours de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués. Je m’attachais en priorité à l’architecture, et Yves à la vie quotidienne.

Avec ces photos, nous avons voulu conserver le visage d’une ville comme nous l’aurions fait pour n’importe quels monuments français en péril.

Beaucoup de livres ont été publiés sur la Casbah d’Alger, avec ou sans photos. Aucun n’a présenté en même temps ce contraste si fort entre l’animation fiévreuse du jour et le silence sépulcral des ruelles pendant le couvre-feu.

Nous avons toujours pensé Yves et moi qu’il ne fallait pas garder par plaisir égoïste cet inventaire photographique, mais au contraire en faire profiter tous ceux qui n’ont pas eu la chance de connaître cette ville en un temps troublé, le temps où les algériens luttaient pour l’indépendance si chèrement acquise.

Et puis les années passent et depuis la disparition d’Yves Robertet je reste le gardien du trésor. Nos héritiers, les miens et ceux d’Yves, n’ont pas vocation à faire fructifier ce trésor. Et c’est un capital inestimable du point de vue patrimonial, et pour l’Algérie et pour la France quand on sait qu’aujourd’hui un tiers des maisons de la Casbah n’existent plus, alors que sur nos photos elles sont pleines de charme.

 

A quoi va servir le financement ?

Dès 2005 nous avons fait une sélection en prévision de l'Exposition de 2006 à Alger. Nous avons retenu 120 photos qui figureront dans ce livre. Ce sont celles qui ont été exposées de nombreuses fois (voir la liste des Expos).

Voici les thèmes principaux : rues de jour, cours de maison, terrasses avec des femmes, cimetières, minarets, commerces, enfants dans les rues, panoramas, rues de nuit pendant le couvre-feu, marchés, etc...

Nous n'avons pas voulu montrer la guerre, qui n'était pas le sujet du livre.

Nous nous sommes attachés à la vie de tous les jours pour tenter de brosser un portrait objectif de cette cité millénaire. La grande majorité des photos de jour sont situées, car nous n'avions pas le temps de tout noter. L'urgence primait. En revanche, toutes les photos de nuit sont datées et le nom de la rue est cité. Je ne faisais pas plus de deux bobines par nuit (24 clichés) et je prenais le temps de rédiger un conducteur avec le maximum de détails.

Casbah 1960 sera un beau livre de photographies au format 24 x 32 cm à la verticale pour mettre en valeur les rues. Le livre sera imprimé en bichromie par Escourbiac, imprimeur français situé à Graulhet dans le Tarn, reconnu pour son expertise dans le beau livre d'art. La couverture sera rigide, l'intérieur imprimé sur papier de qualité Arctic Volume et la reliure cartonnée, dos droit, avec tranchefil tête/pied.

Une jaquette, amalgamée avec la couverture et imprimée en quadrichromie, présentera un plan de la Casbah en couleurs, découpé en quartier. Ce plan est la reproduction d'un original aujourd'hui hors d'usage dont nous nous servions afin de ne pas photographier deux fois la même rue. Il sera utile à ceux qui voudraient, par curiosité, se repérer dans ce labyrinthe.

En page de garde, je tiens beaucoup à cette gravure de 1862 de Thorigny qui nous montre la démolition des remparts, destruction stupide qui nous prive aujourd'hui d'une remarquable architecture en front de mer datant de la domination turque.

Toutes les photos sont en noir et blanc, négatifs 6X6 Rollei et 24X36 Leica. La numérisation sera faite d'après les tirages 30X40 de 2005 ou des "vintage". La plupart des photos seront accompagnées par des textes puisés dans des ouvrages de voyageurs, d'historiens, d'ethnographes et de romanciers tels que Pierre Loti, Ernest Feydeau, Guy de Maupassant ou encore d'Urbanistes comme fut Eugène Pasquali, auteur d'une remarquable thèse sur El-Djezaïr, que j'ai eu le plaisir de rencontrer plusieurs fois à l'époque où nous avions besoin de renseignements confidentiels à propos des intérieurs de maisons historiques.

Ces textes seront placés en regard de la photo qui leur convient le mieux.

Albert Camus sera mis à contribution avec deux petits textes extraits de "L’Été" dont l'un illustre bien la Rue des Bouchers, et l'autre le marchand de créponé sur la Place du Gouvernement.

Il s'agit d'un choix personnel, et je suis certain d'oublier des auteurs que vous connaissez sans doute, mais il me faut mettre un terme, un jour, à ce projet pour qu'il devienne réalité, grâce à vous.

La réalisation de Casbah 1960 représente donc un peu plus de 17 000 € de budget. Je pourrais prendre en charge une petite partie, les frais des contreparties, la maquette, les scans et un peu de la communication.

Les 12 000 € seront donc intégralement utilisés pour la réalisation du livre !

J'ai besoin de votre soutien pour enfin éditer ce livre, ouvrage unique de sauvegarde et de mémoire sur la Casbah d'Alger.

 

À propos du porteur de projet

 

En contrepartie de vos contributions, vous trouverez bien sur le livre CASBAH 1960, frais de livraison compris, ainsi que :

  • un tirage 13 x 18 noir et blanc, à choisir parmi 10 propositions de photos,
  • un tirage 24 x 30 signé et numéroté, à choisir parmi 10 propositions de photos,
  • un tirage 34 x 40 signé et numéroté, à choisir parmi 10 propositions de photos
     
  • un DVD du court métrage KASBAH réalisé par Alain Gédovius.
    Ce court-métrage, 13 minutes, noir et blanc, est un essai que nous avons réalisé après notre retour d'Algérie. Il est censé représenter la visite ou la ballade nocturne d'un étranger dans la vieille ville vidée de ses habitants. Accompagnées par des musiques d'Afrique du Nord ou d’Égypte, car en 1960 Mohamed Abd el Wahab occupait à lui seul toutes les Radios, ce petit film est exclusivement réservé à une audience privée et familiale.


  • "LA REVUE FRANÇAISE" - 7, rue de la Fayette - Supplément au n°114 bis - JANVIER 1960
  • "FEMMES NOUVELLES"  DECEMBRE 1960 n°55 - Article de Djemila Tahraoui
  • "GEOGRAPHIA" - FEVRIER 1963 - Article de Yves-Guy Bergès
  • "QANTARA" - Le mensuel de l'Institut du Monde Arabe - JUILLET 2009 - Article de D. Lesbet

Vidéos consacrées aux photos de "Casbah 1960" :

  • KASBAH - Film de 13' noir & blanc, Banc-titre, sonorisé. Réalisation : Alain Gedovius. Une longue découverte nocturne dans une ville déserte contée par un homme dont on ne sait s'il est militaire, explorateur ou simplement touriste.
  • Reportage pour la chaîne de télévision France 24 / Beur FM - Durée 13'. Émission enregistrée au Centre Culturel Algérien en 2012 dans la Salle d'Exposition, avec le journaliste Larbi-Cherif Abderrazak. Ce reportage a été diffusé de très nombreuses fois sur les chaînes citées plus haut entre 2012 et 2015.


 

  • 20 avril - 20 juin 2006 ALGER - PALAIS DES RAÎS (BASTION 23)
  • 15 février - 4 mars 2012 PARIS - CENTRE CULTUREL ALGERIEN
  • 02 JUIN - 05 JUILLET 2012 - SAINT-DENIS - Médiathèque du Centre - (Rencontre animée par Samia Messaoudi)
  • 12 JUILLET - 31 AOUT 2012 - SAINT-OUEN - Médiathèque Persépolis
  • 18 SEPTEMBRE - 10 NOVEMBRE 2012 - BAGNOLET - Médiathèque
  • 30 SEPTEMBRE - 10 NOVEMBRE  2012 - PARIS - GALERIE DE l'IREMMO - Série Les Terrasses
  • 10 OCTOBRE -12 NOVEMBRE 2012 - PARIS - PORT-ROYAL - BIBLIOTHÈQUE R.M. RILKE - (Rencontre animée par Nassima Dris)
  • 12 OCTOBRE - 15 NOVEMBRE 2012  - NOISY-LE-SEC - Médiathèque
  • 17 NOVEMBRE - 15 DECEMBRE 2012 - ROMAINVILLE - Médiathèque Romain Rolland
  • 15 NOVEMBRE - 15 DECEMBRE 2012 PANTIN - Médiathèque Elsa Triolet - (Rencontre animée par Anne Ruel, avec Benjamin Stora et Sylvain Prudhomme)
  • 16 OCTOBRE - 03 NOVEMBRE 2012 - CHOISY-LE-ROI - Médiathèque d'Aragon
  • 22 JANVIER - 23 FEVRIER 2013 - BOBIGNY - Médiathèque
  • 05 MARS - 20 MARS 2013 - BOBIGNY - Bibliothèque Émile Aillaud

 


 


Je remercie pour son soutien et ses encouragements le Palais des Raïs à Alger, où eut lieu la première
Exposition d'envergure en 2006, plus particulièrement son Directeur Mr Boukacem,et le  Commissaire de l'Expo. Djaffar Lesbet.

Mes remerciements vont également à M. Yasmina Khadra, directeur du Centre Culturel Algérien de Paris pour l'accueil chaleureux qu'il fit à nos photos en 2012, année du Cinquantenaire de l'Indépendance de l'Algérie.

Un grand remerciement à Madame Schreiber, Présidente de l'Association des Bibliothèques en Seine Saint-Denis pour les nombreuses Expositions qu'elle a soutenues.

Une pensée particulière pour Angela Sielski qui m'a accompagné sans relâche au long des trois maquettes
successives.

Je n'oublie pas Bernard Cesari, d'Ibis Press qui a soutenu le projet dès la première heure, sans pouvoir le suivre
jusqu'à son terme.

Enfin, je remercie Alain Escourbiac, l'imprimeur, pour ses conseils avisés sur la réalisation du livre, et Christian Dupuy de l'agence web Netalinea pour son travail de communication sur le projet.

 





Le site du projet : www.netalinea.fr/casbah1960/

La page facebook du projet :  Casbah 1960 - l'esprit d'une ville

 


 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet