BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Carpe Diem, le court-métrage

Une comédie drôle et légère qui retrace le parcours de Marco, jeune italien fraichement debarquè a Paris à la recherche d' un travail.

À propos du projet

L'HISTOIRE

Marco, italien, arrive à Paris pour trouver un travail. Son cousin Michelangelo, qui l’hébergeait, a fini par le mettre à la porte, exaspéré de le trouver constamment sur son canapé, buvant des bières et fumant des pétards. Après une nuit passée dans la rue, il se met enfin en quête d’un travail : impression du C.V. et liste de bars susceptibles de l’engager. Il essuie refus sur refus, et son fort accent italien ne l’aide pas. Il ne reste qu’une adresse sur sa liste: il s’y rend, mais à nouveau la reponse est negative; Il sort découragé du restaurant quand, soudain,en terrasse un couple l’interpelle le prenant pour le serveur et lui demande l’addition… Marco décide alors de jouer le jeu: il encaisse l’argent et se sauve. Ca lui paraît si simple qu’il n’hésite pas à réitérer dans d’autres restaurants, avec la même facilité a chaque fois. Mais l’arnaque payera-t-elle toujours ? 

LE STORYBOARD

Le storyboard est la représentation illustrée du film avant sa réalisation. Voici quelques plans illustrés des premières scènes.

QUI SOMMES NOUS?

Auteur, réalisateur et protagoniste

Enrico NOCERA

Enrico Nocera est un comédien italien, né en 1989. Il se rapproche du théâtre très jeune et à l’âge de 15 ans il trouve sa place dans la compagnie théâtrale « Arrevuoto » avec laquelle il joue de nombreuses représentations en Italie, notamment à Rome, à Naples et à Ravenne. Il a notament gagné le prestigieux « Prix Ubu » en 2006 avec la pièce théâtrale « Ubu Roi » mise en scène par Marco Martinelli et produite par « Teatro delle Albe ». Il vit depuis six ans à Paris où après avoir integré l'école de cinéma E.I.C.A.R et suivi plusieurs cours avec le coach et metteur en scène Iulian Furtuna, il suit actuellement la formation du Studio Theatre Asnieres, en dernière année. Tout aussi fasciné par le cinéma, Enrico Nocera s'est vite fait remarquer dans plusieurs publicités, dans des nombreux courts métrages, français et italiens, et en gagnant des prix importants comme ceux du meilleur acteur protagoniste au

Palmares EICAR-MK2 et une « Honorable mention » au Pommergranate Film Festival à Toronto avec le court mètrage   « Il Settimo » réalisé par Luska Khalapian.


Directeur de la photographie

Gabriele SOSSELLA

Après son diplôme de photographie cinématographique en 2008 à la "Scuola Civica di Cinema di Milano", il travaille en tant que directeur de la photographie et chef opérateur pour le tournage de documentaires, de vidéoclips, de courts-métrages, de publicités. Depuis 2010, il mène également des projets pédagogiques dans plusieurs instituts d'enseignement secondaire professionnel en Lombardie en qualité d'enseignant en filmmaking. En 2011, il co-réalise le court-métrage "adesso come adesso", vainqueur de plusieurs prix dans des festivals de cinéma avec le réalisateur Michele Casiraghi, dans le centre de soins en addictologie "Il Pellicano". Il est également membre fondateur du collectif de production audiovisuelle de Drunken Gaffers. Le documentaire "Arcipelaghi", réalisé en 2012, constitue sa première expérience de réalisation en solo, a gagné le prix "meilleur documentaire" dans

le Festival MUSA 2012 et "Méditerranée prix" dans le Skepto Intarnational Film Festival. Il travaille entre Paris et Milan.

Direction d'acteurs

Berengere Basty

Bérengère Basty, fondatrice et directrice artistique de Art’aire studio – formation et coaching d’acteur – depuis 2002, coach, metteure en scène, comédienne. Formée à l’école Charles Dullin et au studio Pygmalion, Bérengère a interprété au théâtre des textes classiques (Andromaque, Le Cid, Phèdre, Médée, Lorenzaccio…) et modernes (Ondine, Antigone, La plus forte, Désiré, Un fil à la patte…) ou contemporains (Femmes au tombeau, Preparadise sorry now, Abribus, Tangu’eau, Désolée mais j’y arrive pas, Médée Kali…). Toujours pour le théâtre, Bérengère a mis en scène, à Paris et en tournée en Région, des textes contemporains (Tangu’eau, Désolée mais j’y arrive pas, Médée Kali, Réactions en chaines, Un air de famille, Jusqu’ici tout va bien…) et des controverses scientifiques théâtralisées (sur le dérèglement climatique, les bio thérapies/thérapies géniques, la bio diversité…), ainsi que des concerts et ballets. De plus, depuis 2004, Bérengère forme des comédiens débutants et coache des comédiens professionnels (dernièrement : Jane Birkin, Leïla Bekhti, Lola Le Lann, Polydoros Vogiatzis, Rachel Kahn, Benoit Maréchal)

1er Assistant Réalisateur 

Germain Fougou

Passionné de cinéma dès son plus jeune âge il grandit dans la région bordelaise. Depuis 2008 il vit à Paris où il a pu suivre plusieurs cours de comédien, notamment à l' E.I.C.A.R. dans la section actorat où rencontre Enrico Nocera. A l'E.I.C.A.R. Germain etudie les bases sur le travail d'acteur, et suit de nombreux stages dont l'écriture scénaristique, la danse tsigane et l'escrime de scéne. Par la suite, il intègre en formation libre la classe du STUDIO MULLER où il apprend des techniques de jeu supplémentaires, plus spécifiques au cinéma. Au théâtre, Germain interprete plusieurs rôles en jouant dans des piéces d'auteurs classique et contemporain (Shakespeare, Shnitzler, Garcia Lorca). En 2013 il met en scène "Le baiser de la Veuve" d'Israël Horovitz. Au cinema, il participe à de nombreux videoclips et courts métrages, en tant que cascadeur, acteur et realisateur.  Actuellement il est en phase de pre-prod sur son nouveau court-mètrage, les Napo's, dont il assurera aussi la réalisation. 

Compositeur de  bande originale

Matteo NOCERA

Matteo Nocera, musicien, arrangeur musical, compositeur et historien, est né a Naples en 1989. Après avoir étudié la batterie à Naples et Berlin, il etudie l'armonie et le piano avec le Maestro Gianluigi Goglia et travaille comme co-arrangeur musical ("Arrevuoto", avec le "Théâtre Stabile" de Naples). Il s'intéresse par tout ce que concerne la Black Music. En 2011, il se diplôme en histoire contemporaine avec un mémoire nommé : "Freedom Now, Black Power et la musique jazz. Les luttes afro-américaines et la musique jazz comme expression de dissensus politique" à l'Université "Federico II" de Naples. Matteo en tant que musicien, a registré plusieurs album et LP, notamment : The Gentlemen's Agreement "Apocalypse Town", produit par le Sudest studio, Napoli Rockers Syndicate and Dennis Bovell  "You re no good” LP released by PRESIDENT ISI -PI001, et autres album enregistrès et produits par la  Phonotype records (http://www.phonotype.it/).Après des exhibitions importants en plusieurs contextes et salles en Italie, Turquie et Allemagne, actuellement il est actif dans le milieu musical napolitain et il accompagne son activité de musicien à une intense activité de recherche sonore et historio-musical.

Illustrations et storyboard

Diana Petrarca 

Diana Petrarca est né à Naples en 1989. Dès l'enfance elle se passionne au dessin et aux arts visuelles en générale. En 2012 Diana se diplôme en photographie publicitaire et l'année suivante en graphique, à l''ILAS. Elle a fréquentée la Faculté d'archéologie à l'Université Orientale de Naples. Actuellement elle vit et travaille à Naples

A quoi va servir le financement ?

  POURQUOI NOUS AVONS BESOINS DE VOUS!

Nous n'aurons malheureusement pas de subventions pour ce premier projet, nous avons donc besoin de vous!

Nous sommes une equipes de professionels soutenue par le collectif d'artists FAYAH PRODUCTION. Nous pouvons donc garantir sur une base de materiel technique pretè benevolement.

L'argent récolté permettra donc de:

  • Payer les déplacements, nourrir les comédiens et l'équipe technique (à défaut de pouvoir les payer)
  • Louer une fourgonnette pour transporter le materiel, l'accès à des décors, la location des costumes et des accessoires, créer les effets spéciaux de maquillage
  • Pouvoir louer du materiel supplementaire
  • Financer le montage et la post-production ( étalonnage, mixage son )
  • Financer la comunication et la diffusion: realiser un dossier de presse, organiser des soirèes de projection, presenter le film dans des Festivals Internationaux
  • Parer tous les  désagréments ( panne de voiture , hébergement d'urgence, réparations de matériels défecteux, certains déplacements ) 

Tout don au-delà des 2500 euros nous permettra d’être plus confortable et d’avoir un vrai budget pour défrayer les techniciens et comédiens

Merci à tous ceux et celles qu'ont soutenu / souteneront ce projet, votre aide est FONDAMENTALE. 

À propos du porteur de projet

                                               La production

Le collectif FAYAH PRODUCTION est un jeune collectif d'artists fondè en 2013 par Enrico Nocera, dont le but c'est la creation et la diffusion de film et autres projets artistiques autoproduit. 

NOTE D'INTENTION

J'ai quitté la ville dans laquelle je suis né, Naples, en janvier 2008 à l'âge de 18 ans. J'avais pris la décision d'étudier pour devenir comédien, et j'ai pensé que Paris c'était le bon endroit: mon grand frère y avait déjà émigré quelques années auparavant et il avait pu me garantir un lit et un toit pour la première période de mon séjour. Peu après mon arrivée j'ai passé avec succès une audition pour intégrer une école de cinéma. Mais c'était une école privée qui coûtait assez cher. Rapidement j'ai du donc chercher un travail. J'avais quelques expériences dans la restauration, mais malgré cela ce ne fut pas une tache facile: je ne parlais pas encore très bien le français et la langue me paraissait une barrière insurmontable. J'ai beaucoup marché avec mes C.V. à la main à la recherche d'un job, mais rien. Finalement, après quelques semaines, j'ai été embauché comme plongeur dans un restaurant italien, où le propriétaire, un sicilien, m'avait prit par sympathie. 

Cela il paraît evident que mon histoire et celle de Marco presentent beaucoup de points en commun. Dans le film, Marco choisi un chemin moins honnête. Après avoir démarché plusieurs restaurants à la recherche d'un travail, et en ayant toujours des réponses négatives, il se retrouve coincé dans une situation assez délicate: sans argent et sans logement, il ne sait plus quoi faire pour changer la donne. Par tout hasard il commence à traficoter et ça éveille en lui un goût pour les magouilles. Mais il arrivera toujours à s'en sortir grâce a sa fourberie?

Cette histoire est cyclique et la vérité s’arrête là où commence l’imagination. L'ironie des situations vraisemblables se prête à un traitement comique.

Il ne s’agit pas uniquement d’une histoire d’arnaque, qui est la face la plus visible.  Dans ce film, je veux parler de la difficulté d'un jeune émigrant à s’intégrer, de la difficulté à se créer une situation confortable, et des efforts et concessions à faire. Une situation confortable qui finalement dans le film n’est obtenue que grâce aux magouilles et elle est donc éphémère, précaire. Je choisis le sourire pour faire réfléchir sur des thèmes qui peuvent fâcher. 

Je réalise un film léger, avec un montage dynamique : 8 à 10 minutes, des plans courts, filmés avec une Canon EOS 5D équipée sur Movi Like, Slider et Travelling.

Artistiquement votre,

Enrico Nocera