BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

CARNET SAUVAGE

Livre photographique

À propos du projet

« Carnet sauvage » est un livre de photographies d'art de 160 pages d'une dimension de 30 X 24,5 cm avec une couverture cartonnée, impression sur papier 170 g/m2.

Il est proposé à un prix spécial pré-vente de 47 euros (+ 8 euros de frais de ports en France)

c'est le fruit de 3 années d'un travail personnel à la découverte de la nature.

A travers les pages de ce livre, vous découvrirez les coulisses de la photographie animalière avec des textes engagés et sans concession sur notre rapport avec la nature et les menaces qui pèsent sur elle.

La vie sauvage n’a jamais été aussi menacée et il est de mon devoir en tant que photographe animalier de militer pour éveiller les consciences.

La nature est une part profonde de nous même puisque nous ne pourrons pas survivre sans elle.

Carnet sauvage est un livre photo atypique, il n’est pas consacré à une espèce particulière ni à un pays.

Ce livre vous emmènera à la découverte de la faune sauvage et des paysages d'Amérique du Nord, d'Afrique, d'Inde etc...et bien évidemment de la France.

Il s’agit de notes de terrain, de constat de menaces sur la faune, d’histoires drôles, de rencontres,  de citations et de coup de gueule.

C’est un témoignage sur notre impact écologique vis à vis des générations futures et un appel à la prise de conscience pour protéger la faune sauvage.

 

Les yeux sont les miroirs de l'âme dit l'adage et un regard vaut plus que mille mots.

Je vous emmènne donc à la rencontre de tous ces regards qui ont marqué ma vie.

Le métier de photographe animalier est une vie de solitaire faite de magnifiques rencontres animales qui vous seront racontés dans cet ouvrage.

 

Voici deux exemples de photos avec les textes qui les accompagnent : 

 

Suis je dans un rêve ?

Il est là devant moi, je distingue sa silhouette à travers la brume, tous mes sens sont en alerte, mon coeur bat la chamade,, je m’étouffe presque car j’en oublie même de respirer. Il s’avance dans ma direction, regarde et marque l’arrêt, Il me fixe quelques secondes,je déclenche, 2-3 fois, je ne sais plus trop. Il entend le bruit de l’appareil.

A force de faire des photos, le bruit de mon déclenchement (j’ai un peu abusé de la rafale…) l'attire…Il s' approche si prés que je me demande jusqu'où ira-t-il par curiosité. Il est là sous mes yeux, j’ai le souffle coupé, je tremble comme une feuille. Est ce un mirage ou une réalité ? Un rêve éveillé ? Pendant ces quelques secondes j’’oublie tout, le froid qui me cisaille les mains et les orteils, j’oublie qui je suis mais pas pourquoi je suis là…J’oublie toutes ces heures d’attente mais pas ces quelques secondes de joie qui valent tout l’or du monde. J’aurais voulu que ce loup solitaire sache à quel point il m’avait boulversé, j’aurais voulu crier au monde entier que les loups ne sont pas nos ennemis. J’aurais voulu le suivre pour prolonger cette rencontre. 

Je me souviendrai toute ma vie de ce regard, un regard sombre et profond qui vous fige.

Alors je prends cette photographie, il  fait immédiatement demi tour pour retourner dans la forêt. Je suis incapable de savoir si mes clichés sont convenables mais je n’ai même pas la force de les regarder. Je pleure à chaudes larmes comme un gosse.

Combien de temps cette rencontre a-t-elle duré? une éternité pour moi tant je l’avais imaginée 1000 fois dans mes rêves les plus fous, je l’aie vu, je l’aie vécu. Si on rêve sa vie on se doit de vivre son rêve alors je l’ai pleuré, je l’ai ressenti, je ne sais plus vraiment dissocier le vrai du faux. 

 Il était donc là, « le grand méchant loup », celui qui « serait incompatible avec l’élevage » selon la FNSEA, celui qui pose tant de problèmes, celui dont on ne veut pas chez nous.

Car cette planète est à nous et il n’y a rien à y redire de toute façon. Triste humanité inhumaine qui s'accapare tout.

Il n’y a que homo sapiens pour façonner un monde uniquement dans son intérêt sans se soucier des équilibres naturels et du bien être du « vivant ». Qui nous octroie le droit de supprimer tout ce qui nous dérange ? Où sont les limites ? Quelque part au frontières de nos coeurs sans doute. J’aime les loups car ils représentent par excellence « le sauvage » celui dont nous nous sommes affranchis, celui qui nous effraye tant. Le loup était déjà dans mes rêves d’enfant bien loin de ces contes où il tenait toujours le mauvais rôle.

Après des siècles de pérsecution humaine et de pression démographique, qui provoque la perte de son habitat, le loup peine à retrouver sa place et pourtant il est toujours là, preuve de son extrême intelligence et de sa capacité d’adaptation exceptionnelle.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Le roi

Voir un Tigre se mérite, le réveil est à 4h30 du matin, avec une température proche de 0 degré dans des jeeps ouvertes.
Vous ne choisissez jamais de rencontrer le roi, lui seul est décideur et c’est ce qui rend chaque observation unique et inoubliable.
Le soleil se lève à peine, sa lumière est orangée, ses rayons noyés dans la brume percent les cimes des arbres de la forêt dans une ambiance magique comme le décrit Kippling dans son roman " Le livre de la jungle ".

Je retrouve mes yeux d'enfants et m'imagine être Mowgli. Moi le gosse des villes, je suis loin de leur cacophonie, dans la nature chaque bruit à une signification.

Soudain, les cris d’alarme stridents des singes et des Cerfs Axis raisonnent, l’ambiance devient pesante.
Il est là... tout proche, on entend même le bruit des feuilles qui craquent sous ses pas. Le guide s’arrête et fait signe de ne plus bouger et de faire un silence total, J’en arrive même à oublier de respirer à cause du stress. 
Le chauffeur arrête la voiture. À peine 30 secondes plus tard un Tigre sort de la forêt, face à nous, comme dans un rêve. En temps normal les rencontres avec le Tigre sont le plus souvent très rapides, mais pas cette fois.
Nous sommes à 10 mètres de lui, il nous regarde, s’accroupit, nous observe, attend et fait sa toilette comme un gros chat. 
La rencontre durera cinq bonnes minutes que je n’oublierai jamais. 

Si Les yeux sont les miroirs de l’âme comme dit l’adage alors j’ai vu beaucoup de choses dans ce regard d’une couleur magnifique, il n’y avait pas une once d’agressivité mais seulement de la curiosité.
Les jeeps sont ouvertes et non sécurisées en Inde, nous sommes à un mètre du sol sans aucune protection et je ne me suis jamais senti en danger.
Je repense souvent à cette rencontre et me dis qu'elle a été un moment clé dans ma vie au point de me changer radicalement parce qu’on ne sort pas indemne d’une telle confrontation.
Ce jour là j’ai choisi de photographier la vie sauvage pour montrer sa beauté mais surtout sa fragilité.
Dans le regard songeur de ce magnifique félin j’ai vu un immense appel à l’aide de cet animal emblématique de notre planète qui disparait petit à petit.
Il y avait 100 000 tigres au début du 20ème siècle, ils ne seraient plus que 3800, massacrés par l’homme et ses activités.

 

-------------------------------------------------------------------------------------

 

Courts métrages de l'auteur

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Merci du fond du coeur à toutes et à tous de me permettre de vivre de ma passion et de m'aider à militer pour la protection de notre si belle nature.

J'espère que vous prendrez autant de plaisir à lire ce livre que j'ai eu de bonheur à le faire.

Adrien

A quoi va servir le financement ?

Il s'agit d'un livre en auto édition afin de garder une totale liberté dans mes choix éditoriaux.

 Les coûts sont très élevés environ 15 000 euros.

La cagnotte Ulule me servira donc à financer l'intégralité du coût de l'impression du livre et surtout de n'avoir à avancer aucun frais.

Elle servira également à employer un graphiste pour la mise en page du livre

Elle determinera également le nombre de tirages en fonction des préventes.

La premièren étape est a 12 000 euros j'éspère aller bien plus haut pour financer entierement le coût du livre et pourquoi pas mes prochaines expéditions et qui sait travailler sur un 2 ème livre sur un sujet qui me tient à coeur :) 

MERCI <3

À propos du porteur de projet

Je m’appelle Adrien , j’ai 33 ans je suis photographe et réalisateur, passionné de nature depuis mon enfance j’ai décidé d’y consacrer une partie de ma vie afin de retranscrire sa beauté mais surtout sa fragilité. J’essaye de mettre mes images au service d’un combat primordial à mes yeux qui est la préservation de la nature

Share Suivez-nous