BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Dans les pas de la caravane des éléphants

Au Laos, les éléphants manifestent pour leur survie

À propos du projet

Au Laos, les éléphants manifestent pour leur survie. Pour sensibiliser l’ensemble du pays et la communauté internationale, The Elephant Conservation Center (ECC) organise, de fin octobre à début décembre 2015, une caravane d’une douzaine d’éléphants qui traversera tout le pays. Ils partiront du sud-ouest du pays (au cœur de la culture « éléphantesque » du Laos) et parcourront 630 km pour rejoindre Luang Prabang, ancienne capitale du royaume du Laos. Traversant les villages au rythme de 19 km/jour (pendant 53 jours), cette caravane sera l’occasion, pour la population, de (ré)apprendre à s’occuper de ces animaux de 5 tonnes qui faisaient autrefois partie de la famille. La caravane terminera son périple le 8 décembre 2015 à l’occasion du 20e anniversaire de l'inscription de Luang Prabang au patrimoine mondial de l’Unesco. Le défilé d’éléphants, conduit par un éléphant blanc – symbole sacré du Bouddhisme – sera d’ailleurs le point d’orgue des festivités.

The Elephant Conservation Center (ECC) est une ferme vétérinaire unique en Asie que je suis depuis plusieurs années. L'association accueille les éléphants abandonnés des camps de bucherons et elle milite pour la santé et l’intégration des éléphants dans la société. Aujourd'hui, elle tient à alerter le monde entier de la menace qui pèse sur l’un des plus gros mammifères de la planète : surexploité, victime de la déforestation et du trafic d’ivoire, l’éléphant laotien est un voie d’extinction. Ses territoires de vie se réduisent d’année en année. Si cela continue, l’espèce risque de disparaître d’ici 50 ans. Dans ce petit territoire naguère connu comme « le pays du million d’éléphants », le pachyderme reste un emblème national… mais le pays compte désormais moins de 1000 spécimens.

Mon projet est d'accompagner la caravane d’éléphants sur la fin de son périple (dans les derniers villages ainsi qu’à Luang Prabang), puis de me rendre à la ferme vétérinaire de l’ECC pour suivre le travail quotidien des cornacs (à la fois maître, guide et soigneur de l’éléphant), et rencontrer « Noy », la dernière éléphantes née sur place début 2015…

L’objectif de ce travail est de réaliser un reportage devant être publier dans la presse française et étrangère. La presse est frileuse en ce moment, mais ce sujet sur les éléphants est tellement génial que je me lance et cherche à autofinancer le voyage en faisant le pari que le synopsis intéressera les rédactions lorsque je leur montrerai les photos à mon retour.

Je suis déjà allé un mois au Laos en 2005 à l'occasion d'un voyage de six mois en Asie. J'ai été fasciné par ce pays et je me suis promis d'y retourner pour des reportages.

A quoi va servir le financement ?

Vos contributions serviront à payer le billet d'avion vers Luang Prabang, via Bangkok

Je prends en charge tous les autres frais annexes (logistique, hébergement, restauration, matériel photo complémentaire...). 

Le surplus éventuellement collecté servira à rémunérer le travail de montage des photos, vidéos et sons enregistrés sur place pour une exploitation sur d'autres supports multimédias. 

À propos du porteur de projet

Journaliste depuis 1994 (carte de presse n°78066), je travaille comme rédacteur et photographe pigiste depuis 2000, d'abord à Lille et maintenant sur Nantes, pour la presse professionnelle (Le Journal du Textile, L'Officiel des transporteurs...), spécialisée (Moto Journal, Maires de France...) ou généraliste (20 Minutes, Elle...). 

http://www.thierrybutzbach.fr

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet