BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Camisards et liberté de conscience

Création d'un lieu de mémoire dans le village du Rouve, au pied du Bougès (Lozère, Parc National des Cévennes)

À propos du projet

En plein cœur de la cévenne protestante, accroché au pied du massif du Bougès, le village du Rouve a vu se réunir les premiers camisards, partis délivrer leurs frères et sœurs protestants emprisonnés et torturés par l’abbé du Chayla. Nous sommes le 27 juillet 1702.

Armés de faux et de haches, avec seulement quelques fusils, ces jeunes en révolte pour le libre exercice de la religion de leur choix vont enflammer une région entière. Ceux que l’on nommera les camisards vont mettre en déroute les armées royales lourdement armées, et ce n’est qu’au prix d’une traitrise que la Guerre des Cévennes prendra fin, deux années plus tard.

Après les chevaliers cathares, les camisards portèrent haut les couleurs de la liberté de conscience, trois quarts de siècle avant la Grande Révolution.

Ce sont ces événements décisifs et porteurs d’un message toujours actuel, que les habitants de ce village souhaitent vous faire découvrir, dans un lieu de mémoire consacré aux premiers camisards et à la liberté de conscience : luttes passées et récentes, et les formes de résistance qu’elles ont engendré, qu’il s’agisse des droits des femmes, des peuples opprimés pour leur race, leur religion, leur langue, leurs coutumes.

Pour porter leur projet ils ont créé l’association "Le temple du Rouve, les premiers camisards et la liberté de conscience". Un DVD a été réalisé, retraçant les principaux événements de l’épopée camisarde. Le site internet http://www.templedurouve.com détaille et illustre les objectifs du projet. L’ancien temple du village du Rouve Bas a été entièrement rénové en 2014 par la commune de Saint André de Lancize (Lozère).

Le temple rénové, au-dessus du village du Rouve Bas

Pour que l’ouverture prévue dès le mois de juin prochain ait lieu il ne reste plus qu’à aménager des panneaux, dont la réalisation sera confiée à un graphiste, où seront présentées des photographies de documents d’époque. Les visiteurs seront accueillis et guidés par des habitants du village, tous bénévoles.

La projection du DVD déjà réalisé complétera la visite.

Ordonnance du roi demandant que les protestants convertis demeurent désarmés deux ans de plus

A quoi va servir le financement ?

Il nous manque deux mille Euros (2000 €) pour réaliser l’intégralité des panneaux que nous souhaitons montrer aux visiteurs de notre lieu de mémoire.

Nous faisons donc appel à votre générosité pour nous permettre de mener à bien notre projet. Notez que notre association étant reconnue d’utilité publique 66% des dons effectués sont déductibles de l’impôt sur le revenu, dans la limite de 20% du revenu imposable.

À propos du porteur de projet

Vous trouverez des informations détaillées sur l'équipe associée au projet et sur les bases historiques de notre lieu de mémoire, ainsi que des actualités et une galerie photos sur notre site internethttp://www.templedurouve.com