BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Un camion pour Re-Bon

Plus de glanage, moins de gaspillage !

À propos du projet

100% ATTEINTS !!! UN GRAND MERCI A TOUS LES CONTRIBUTEURS !

PROCHAIN OBJECTIF : atteindre 6 300€ pour payer l'assurance de Jojo !

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire et aider ceux qui en ont le plus besoin, Re-Bon a besoin d'un camion ! 

Depuis début 2013, Re-Bon contribue à la lutte contre le gaspillage alimentaire en organisant un réseau de redistribution des invendus de l’agriculture locale au profit des associations d'aide alimentaire. 

En deux ans d'activités, ce sont plus de 15 tonnes des fruits et légumes frais qui ont ainsi été redistribués localement en région nantaise.        

 Une équipe de glaneurs et sa récolte de pommes de terre du jour !

 

         

Re-Bon est né d’une prise de conscience et de rencontres.

Les rencontres :

Fin 2012, un drôle de repas a lieu à Paris… un banquet des 5000 ! Le principe : nourrir 5000 personnes avec des légumes destinés à la poubelle... en provenance directe des maraîchers, et mettre ainsi le gaspillage sur la place publique, sous nos yeux. Les organisateurs de ce banquet passent à la télé, quelques Nantais découvrent alors deux idées formidables : les réseaux de glanage et les disco soupes. Le lien est fait, grâce à Tristram Stuart, ambassadeur de la lutte contre le gaspillage, et ces quelques nantais se rencontrent alors pour créer des discos soupes et un réseau de glanage dans la région nantaise.

Les premiers glanages et disco soupes ont lieu quelques semaines plus tard. L’équipe grandit a vitesse grand V et deux associations sont créées : l’antenne nantaise de Disco Soupe et Re-Bon, réseau de glanage nantais.

La prise de conscience :

30 à 50 % de la production alimentaire mondiale fini gaspillée plutôt que dans nos assiettes. A toutes les étapes de notre chaîne alimentaire, des aliments sont mis de côté pour de multiples raisons. Dans le même temps, des millions d’individus n’ont pas les moyens de se nourrir de façon satisfaisante.

  

La carotte biscornue, emblème du gaspillage alimentaire pour raisons esthétiques !

Lorsqu’il s’agit d’organiser un repas à base de produits de "rebut" pour plus de 5 000 personnes, le plus compliqué n’est pas de trouver des légumes destinés à la benne, mais bien tout le reste de la logistique !

Ici les légumes récoltés pour le banquet des 5 000 nantais en septembre 2013, avec Fred bénévole de Re-Bon et Disco Soupe de la première heure !

 

Acheter Jojo, notre camion tout beau ! 

Partis d’un élan citoyen, d’une envie d’agir, nous avons privilégié l’action et la débrouille ! Ce sont donc naturellement les bénévoles qui ont mis leurs véhicules à disposition, en plus de leur énergie.

 

La voiture d'un bénévole, bien remplie après une récolte de salades !

Aujourd’hui après plus de deux ans d’activité, et 15 tonnes de fruits et légumes glanés plus tard, nous avons bien besoin de mettre un peu de beurre dans nos épinards !

L’acquisition d’un véhicule utilitaire permettant de transporter jusqu’à 1 tonne de légumes est indispensable afin de ne plus laisser de légumes au champ lorsque nous les quittons. L’organisation d’un glanage demande beaucoup de réactivité, nous avons donc besoin d’un véhicule adapté toujours disponible.

 

Poireaux, haricots verts, voilà le reste au champ après notre passage et pourtant plusieurs centaines de kilos récoltées !

 

Voilà pourquoi nous avons besoin de vous aujourd’hui ! 

Vous pouvez nous aider :

- en donnant quelques euros, car quelque soit la taille de votre goutte d’eau, elle est essentielle à l’aboutissement de ce projet.

en partageant cette campagne sur les réseaux sociaux et par mail avec votre famille, vos amis, collègues, votre boulanger, qui sais-je encore :-) 

MERCI !!!!

            
 

A quoi va servir le financement ?

Vous l'aurez compris, avoir un camion nous est indispensable pour récupérer plus de légumes, et ce, en mobilisant le moins de véhicules possible. C'est autant une évidence écologique qu'économique. Pour financer ce camion, nous disposons d'un co-financement de la Direction Régionale de l'Agriculture, l'Alimentation et la Forêt des Pays de la Loire. Mais qui dit co-financement, dit au minimum deux sources d'argent !

La DRAAF finance la tôle, le moteur, etc. et vous, vous financez les roues, le pare-brises, les rétroviseurs ;-)

- 5 000 € sont destinés à financer l'achat d'un véhicule permettant de transporter 1 tonne de marchandises et au financement de son assurance.

- 500 € seront consacrés aux frais engendrés par cette campagne : Ulule + contreparties.

Total des frais d'investissement : 1 véhicule utilitaire, charge utile 1200kg, moins de 100 000 kms : 15 000 €

Et si on récolte + de 5 500 € on fait quoi ?

Au delà de cette somme, vous contribuerez à faire circuler Jojo et à l'entretenir !

Frais de fonctionnement estimés pour une année : Assurance 800 € Carburant 2 200 € + Entretien 1 000 € + Location garage 1 000 € = Total 5000 €

Nous disposons aujourd'hui d'un petit pécule qui reste modeste, ainsi pour faire rouler Jojo aussi loin et longtemps que possible, votre aide reste essentielle !

C'est aussi pour faire rouler Jojo plus loin que nous postulons à d'autres concours, appels à projets, etc. comme la Miss Bio 2015 par exemple !

D'ailleurs, nous vous invitons à voter pour Flavie, co-fondatrice et présidente de Re-Bon, pour ce concours organisé par Féminin Bio et So Bio Ethic. Ca se passe ici en quelques clics ! A la clé quelques milliers d'euros de plus pour Jojo !  

 

À propos du porteur de projet

Re-Bon, c'est une équipe de presque 400 personnes ! Eh oui, si un glanage seul mobilise en moyenne 6 personnes, 390 bénévoles au total sont mobilisables pour mettre à disposition leurs bras, leur énergie et parfois leurs voitures lors des glanages. 

Les bénévoles participent aux glanages en s'inscrivant selon leurs envies et leurs disponibilités. Dès qu'un glanage s'organise, ils reçoivent un e-mail pour s'inscrire et recevoir les informations nécessaires.

Au sein de cette belle équipe de bénévoles, une trentaine d'adhérents,  dont 6 membres du bureau sont en charge de coordonner et mettre en oeuvre les projets de Re-Bon. Ce sont eux qui organisent les glanages ! 

    

Adhérents, bénévoles d'un jour ou de toujours en action !

 

L'équipe du bureau de Re-Bon en mode glanage. De gauche à droite : François, Antoine, Lucie, Flavie, Julie et Laurie !

En conviant des bénévoles de tous horizons lors des sessions de glanage, Re-Bon a pour mission de sensibiliser le plus grand nombre au gaspillage alimentaire.

Re-Bon travaille en collaboration avec d’autres structures afin d’entretenir un réseau d’acteurs de la lutte pour la réduction du gaspillage alimentaire et de sensibiliser plus largement à cette thématique. 

Re-Bon collabore localement avec Disco Soupe à Nantes et les Cré'alters.

Re-Bon fait partie du réseau de glanage européen coordonné par FeedbackONG anglaise créée par Tristram Stuart. Grâce au travail de Feedback et de ce réseau, un guide méthodologique complet de mise en place de réseaux de glanage paraitra d'ici l'automne 2015. Ce projet fait partie d’une étude menée dans le cadre du programme européen FUSIONS.

Feedback porte différents types de campagnes autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire, notamment les Banquets des 5000. Re-Bon a contribué à l’organisation d’un de ces banquets avec l’association Disco Soupe à Nantes en Septembre 2013 à l’occasion duquel nous avons réuni plus d’une tonne de nourriture pour fournir 6000 repas en une soirée.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet