BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Camino de Solidaridad

Un projet d’aide et de rencontre en Amérique latine

À propos du projet

  • Résumé

Camino de Solidaridad (Chemin de Solidarité) c’est un projet d’aide et de rencontre en Amérique latine visant à promouvoir l’accès à la santé, l’éducation et l’enfance ainsi que la protection de l’environnement. Nous rallierons Bogota à Ushuaïa en 3 mois en prêtant main forte à des associations locales partenaires tout en proposant au quotidien nos services aux personnes que nous rencontrerons.

Qui nous sommes ?! Trois jeunes de 24 ans, Pauline, Guillaume et David, rêvant de sillonner l'Amérique du Sud en voiture, motivés par un esprit de solidarité et d'aventure. Et pour que notre rêve devienne réalité, voilà un an et demi que nous nous investissons sur ce projet... 

Nous rencontrerons notamment sur la route les communautés Emmaüs de Piura (Pérou) et Mendoza (Argentine). Elles s'emploient à développer l'économie circulaire à travers la réutilisation de matériaux, et s'investissent fortement sur le plan social à une échelle locale. Nous irons également à la rencontre des associations Caminos de Esperanza (Colombie) et C.I.E.L.O (Equateur). Elles oeuvrent toutes deux pour l'éducation des jeunes, respectivement à travers des activités de soutien scolaire et par le jeu (ludothèque).

Dans une démarche culturelle présente tout au long de la route, nous souhaitons faciliter l'accès au numérique par le reconditionnement d'ordinateurs obsolètes. Cela se fera par l'installation d'un système d'exploitation plus léger : Emmabuntüs.

 

  • L'itinéraire

En Colombie nous consacrerons l’essentiel de notre temps à la préparation du parcours. L’achat du véhicule et sa mise en condition, l’achat d’équipements divers ainsi que la gestion administrative seront nos principales occupations durant la première quinzaine de jours. Nous nous arrêterons quelques temps dans la ville de Barrancabermeja : une équipe de compagnons que nous connaissons – du groupe Scout et Guides de France XIVe Cathédrale Le Mans où David et Guillaume ont été chefs – est allée y réaliser au cours de l’été 2017 du soutien scolaire et des activités pour des enfants au sein de l’association Caminos de Esperanza. Nous irions décrouvrir de nous même et soutenir cette association, prendre des nouvelles des bénévoles et des enfants.

Notre prochaine destination sera l'Equateur. Nous travaillerons avec l'association C.I.E.LO dont les actions tendent améliorer les conditions de vie des enfants et des familles, notamment par l’éducation. C.I.E.LO cultive l’activité ludique comme véritable ressource pour les plus démunis en créant des ludothèques ouvertes à tous.

La route nous mènera ensuite vers le Pérou. Dans le cadre de ses études, David était entré en contact avec la communauté Emmaüs de Piura, située dans la partie nord du pays. Nous irons rencontrer et aider ces compagnons dans leurs activités. Au programme : recyclage de matériaux, éducation (au sein de l’école maternelle qu’ils ont fondée il y a dix ans), soin (dans le centre de thérapie qu'ils ont également fondé) et enfin promotion de la justice sociale.

Par la suite, nous sillonnerons les routes chiliennes. En quête de de partages culturels, nous chercherons à multiplier les rencontres tout en continuant à proposer nos services au quotidien. Nous espérons pouvoir aider pour des tâches de récoltes, rénovation de batiments, ou réparation d'objets par exemple.

En Argentine nous nous tournerons à nouveau vers Emmaüs. Une communauté d’une quinzaine de compañeros est présente dans la ville de Mendoza, communauté devenue experte au fil des années en économie circulaire. Elle effectue également du soutien scolaire auprès de quelques 70 enfants, leur offre par la même occasion un goûter quotidien et tient un cabinet de consultation à disposition des habitants. Quelques centaines de kilomètres plus tard, notre aventure solidaire touchera à sa fin avec notre arrivée en Patagonie. Les paysages incroyables d'Ushuaïa et de la Tierra del Fuego s'ouvriront à nous et nous y resterons une à deux semaines pour les explorer, puis faire nos adieux à ce merveilleux continent et aux personnes qui le peuplent.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

 

  • Au retour du projet

 Nous organiserons une soirée de récit du projet à notre retour en France pour partager notre vécu, ce que nous aurons appris, découvert... Toutes les personnes qui se seront impliquées de près où de loin dans ce prjet y seront conviées : ce sera notre manière de vous dire un GRAND MERCI pour votre aide et votre soutien.

Nous partagerons aussi notre vécu auprès d’un plus large public à travers les médias, et qui sait peut-être un ouvrage... !

En parler, c'est le faire vivre !

 

A quoi va servir le financement ?

Le projet est budgétisé à 12 000€. 

 

NOS DEPENSES : 

Déplacements : 5000€

Voiture (achat et essence) : 4000€

Nourriture : 1500€

AUTRES (visas, santé, assurances et frais bancaires) : 1500€

 

NOS RECETTES

Plus d'un tiers du budget proviendra de nos ressources personnelles

Un autre gros tiers proviendra de donateurs et subventions.

Le dernier petit tiers proviendra des coups de main et travaux que nous avons effectués au cours de l'année 2018.

 

À propos du porteur de projet

Nous avons créé une association : Camino de Solidaridad.  Cette association compte trois membres :

Pauline THIARD, 24 ans

Tout juste diplomée d'un master en production cinémathographique, j’ai été scoute pendant une grande partie de ma vie, d’abord en tant que jeune, puis plus tard comme chef. Je dois à ces nombreuses années mon goût pour le service et le voyage.

Ma charge de travail dans le cadre de mes études m’a poussée à mettre fin à mon engagement scout, mais vous connaissez sûrement le dicton qui dit : « Scout un jour, scout toujours ! ». Me voilà donc incapable de me détacher de ce goût pour la solidarité, l’entraide et le partage… Et lorsque que j’ai eu la possibilité de m’intégrer à ce projet j’étais déjà engagée à 200% dedans. 

Guillaume SEGRETAIN, 24 ans

Récemment diplömé de l'ICAM Vendée à La Roche sur Yon, je suis également membre des Scouts et Guides de France depuis mes 6 ans. Au cours de mon parcours au sein de cette association, j’ai pu développer mon goût pour le travail en équipe et pour la solidarité. J’y ai appris qu’il n’y a pas de plus grande satisfaction que celle de se mettre au service des autres.

J’ai pu expérimenter ce sens du service au cours d’un projet de solidarité concluant mes années de « jeune » au sein du mouvement. Dans ce cadre, je me suis rendu au Mexique avec mon équipe pour faire de l’animation dans un orphelinat au cœur de Mexico. Nous nous sommes également rendus dans un centre d’accueil pour enfants handicapés à Poza Rica (Etat de Veracruz), toujours pour proposer des animations et jeux aux enfants.

Au retour de ce projet, je me suis engagé en tant que responsable dans l’association. J’y encadre des groupes d’une vingtaine de jeunes, âgés de 8 à 17 ans. Je me suis également formé à l’animation en passant le BAFA et un diplôme interne me permettant d’assurer la direction des camps. Pour moi, ce projet sera l’occasion de prolonger cette expérience du service, cette fois-ci sur du plus long terme.

 

David LOPEZ, 25 ans

Diplômé de l’école d’ingénieur ENSIC (Nancy), je suis engagé dans la vie professionnelle depuis un an et je travaille chez des clients en France ou à l’étranger et dernièrement en Argentine. J’aime mon travail qui est autant épanouissant qu’intéressant, mais je sentais au plus profond de moi qu’il manquait quelque chose dans ma vie avant de me lancer dans ce projet.

J’ai d’abord fait partie du groupe Scouts et Guides de France pendant une dizaine d’année, avant de prendre part à un projet solidaire compagnon au Nicaragua préparé sur deux ans. En équipe nous avons effectué de l’animation pour des enfants (notamment des rues) avec l’association Cantera. Nous avons également travaillé sur la sensibilisation à l’éducation, l’environnement, l’égalité homme-femme, et la réalisation d’activités extra-scolaires pour les jeunes. J’ai ensuite été chef scout pendant deux ans avant de devoir arrêter pour des raisons professionnelles, puis j’ai été bénévole à plusieurs reprises pour l’association Emmaüs à la communauté de La Milesse.

Vous l’aurez compris, mon engagement associatif m’a accompagné plus de la moitié de ma vie et devoir le mettre en suspens a été difficile. A travers ce projet je peux à nouveau m’investir dans quelque chose d’important à mes yeux, ce qui donne d’autant plus de motivation pour le mener à bien.

 

Pour nous suivre, nous contacter:
 caminodesolidaridad.fr
[email protected]
 www.facebook.com/caminodesolidaridad
 www.instagram.com/caminodesolidaridad