BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Briquefan 17 : Rejoignez la Compagnie !

Financement du nouvel épisode de Briquefan sur la trilogie du Hobbit

À propos du projet

 

“ Les LEGO®, ça m'intéresse pas ! C'est pour les gosses ! ”

Mais qui a osé dire ça ?

Avec plusieurs centaines de fans dans le monde, de tous âges et de tous horizons, et étroitement lié à l’univers du cinéma et de la pop culture et des possibilités de créations infinies, comme disait Jean-Luc Goddart, "pourquoi parler d'autres choses que de LEGO® ? Puisque que quand on parle de LEGO®, on parle de tout ?" Enfin... je crois…

 

Bonjour, je m'appelle Antoine, et je suis Réalisateur-monteur.

J'ai crée “Briquefan”, il y a maintenant plus de deux ans, pour devenir réalisateur et partager ma passion. Avec pour toile de fond le jouet le plus célèbre au monde, l’émission propose des chroniques vidéos de 20 à 30 minutes sur les adaptations en briques des plus grands classiques de la pop culture : “StarWars”, “Le Seigneur des Anneaux” ou encore “Indiana Jones” ! Avec humour, on décrypte de vieilles boîtes, relevant leurs défauts et leurs coups d'éclats, mêlant présentations en plateau, sketchs en prise de vue réelle et animations LEGO®.

 

“ Et du coup, tu fais ça tout seul ? “

Mais non pauvre fou ! Briquefan réunit toute une équipe :

- un Réalisateur, qui écrit, met en scène et monte,

- un Assistant-réal qui s'occupe de la préparation au tournage et de la gestion des figurants,

- des Cadreurs,

- des Ingés son,

- des petits rouages administratifs derrière leurs ordis,

- une floppée de Comédiens et de figurants,

- des prêteurs de LEGO®,

- des Musiciens,

- des Régisseurs !

Il faut aussi construire des accessoires ou décors improbables comme des gongs géants en forme de LEGO®, des maquettes détaillées, des têtes de figurines lumineuses. Il faut également trouver des tas de partenaires qui nous permettent de créer tour à tour, une chorégraphie de danse, un cabaret des années 1930, une usine de jouets, un hangar de vaisseau spatial ou encore le “Palais de Jabba”,...

La chaîne n’étant pas reconnue par la LEGO Company®, tout est produit sur des fonds propres. Le financement participatif de notre projet nous ouvrirait bien plus de possibilités, pour vous proposer un contenu toujours plus spectaculaire, pointu et immersif !



 

A quoi va servir le financement ?

 

 

Les 500 euros allégeront de nombreux frais, et permettre d’ouvrir des possibilités jusque-là inaccessibles !

- Les maquettes demandent des matières premières de qualités pour un rendu optimal, ce qui peut revenir cher.

- Les accessoires particuliers comme le Gong géant d’Indiana Jones, qui a été spécialement construit pour Briquefan vont être de plus en plus récurrents dans les prochains épisodes et impliquent systématiquement des frais.

- Les costumes et maquillages qui vont devenir omniprésents dans les prochains épisodes, coiffures, armures. Par exemple la coiffure d’Anaïs dans l’épisode Indiana Jones a été réalisée par une coiffeuse professionnelle qu’il a fallu payer. Tout le monde n’est pas bénévole.

- Les locations ! Pour du matériel professionnel, de gros accessoires etc, lors des tournages : pour exemple la voiture des années 1930 de l’épisode d’Indiana Jones a pu nous être prêtée gracieusement, mais c’était un sacré coup de chance, puisque la location d’une voiture ancienne tourne plutôt en général autour de 300 à 500 euros la journée.

- La régie ! Lorsqu’on a toute une équipe de figurants et de techniciens sur un tournage, eh bien il faut bien les nourrir ! Et faire les courses pour 30 ou 40 personnes ça fait des chariots bien pleins ! Sur les plus gros tournages on a parfois triché en ne tournant que l’après-midi pour éviter d’organiser des pauses déjeuner, mais ça nous enlève ainsi de précieuses heures de travail et ça ne fait qu’augmenter le stress dès que du retard pointe son nez !

- Et enfin les défraiements des personnes faisant beaucoup de route pour venir jusqu’à Limoges pour apporter leur savoir-faire technique ou artistique.

Voilà donc les différents aspects de l’émission qui requiert un budget de plus en plus conséquent sur les épisodes.

     

À propos du porteur de projet

 

Je suis depuis toujours passionné par le cinéma et les effets spéciaux. Aspirant au métier de réalisateur de fiction, j’ai été dirigé vers les formations techniques de la postproduction audiovisuelle, secteur qui regroupe des métiers à la fois techniques et artistiques. J’ai effectué une année de préparation au BTS audiovisuel Montage et Postproduction à l’École Supérieure des Métiers de l’Image de Bordeaux, ainsi que les deux années nécessaires à la préparation de l’examen dans cette même école.

En parallèle de mes études j’ai réalisé plusieurs courts-métrages diffusés sur Internet.

J’ai pu pratiquer le métier de monteur au cours de stages et expériences professionnelles diverses.

  

antoinebinet.fr

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet