Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Le Bricole Social Club à Guillotière

Atelier de bricolage participatif et bricothèque à Lyon

Pendant la trêve des confiseurs

On pourrait croire que pendant la trêve des confiseurs, les bricoleurs se la coulent douce aussi, que nenni.

Si vous avez déjà eu l’occasion de faire des travaux dans une pièce, un local ou un bateau, nous sommes certains que vous avez remarqué que souvent le temps se distord, les délais s’allongent, les anges se mêlent du chantier ou pas ou bien. Il aurait été étonnant que nous échappions à la règle.

En effet, nous avons un petit bazar de rideaux métalliques. Le gougnafier qui a posé les « nouveaux » rideaux métalliques, il y a au moins une décennie ne s’est pas trop cassé la tête. Il a soudé les nouvelles coulisses sur les anciennes coulisses des anciens rideaux et a laissé en place les anciens rideaux, enroulés dans les caissons intérieurs. Sauf que, ces anciens rideaux (d’au moins 80 ans) sont dangereux car il y a à l’intérieur des ressorts qui peuvent soudainement bondir et mutiler. Les menuisiers refusent d’y toucher, nous aussi. Et tant que les anciens rideaux ne sont pas déposés, les nouveaux vitrages ne peuvent pas être posés et on ne peut pas attaquer l'électricité par le plafond, et monter la mezzanine, et s'occuper du sol, et faire courir la plomberie ...

Il a donc fallu faire appel à des experts en accord avec le bailleur, cela a pris un certain temps mais nous avançons, Elie & fils interviendront tout début janvier et on pourra passer à la prochaine surprise.

Alors en attendant, on prend des mesures :


 

On déparclose les dernières porte-fenêtres :

 

On fini de dégager le plafond pour laisser la place à la fée électricité :


 

On évacue les derniers vestiges de l’époque d’avant le Bricole Social Club :


 

On prend aussi du temps pour envisager, prévoir, anticiper, rêver et aussi répondre aux sollicitations de toute part, ça fait chaud au coeur.

On pense aussi à vous faire une niouz pour vous tenir au courant et vous dire qu’on a encore besoin que vous causiez du projet entre la dinde et le dessert ou à la machine à café (votre entreprise peut aussi adhérer au Bricole Social Club).

N'oubliez pas, vous pouvez nous télécharger l'affiche ici : http://www.bricolesocialclub.org/affiche/affiche-ulule-bsc.pdf

Et nous écrire là : [email protected]

Merci pour votre soutien, on ne lâche rien.

Boulonnement votre