BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Breizh'Cool - Boisson spiritueuse

Fabrication de boissons spiritueuses artisanales Bretonnes

À propos du projet

   Je vais vous présenter mon projet de fabrication de boissons spiritueuses artisanales Bretonnes (qui s'apparente à de la Vodka). N'hésitez pas à aller voir la vidéo YouTube juste au dessus, elle explique plus en détail le projet.
   Pour les plus préssés, juste en lisant les caractères en gras, vous devriez comprendre le gros du projet. N’hésitez pas à aller voir la partie plus bas où je me présente pour en apprendre plus à mon sujet.

Facebook  Twitter  Youtube  Site Web

 

Vodka Bretonne ?

   A savoir qu’il n’y a pas de recette typiquement Bretonne de Vodka. Ma Vodka est Bretonne uniquement pour 2 raisons, la 1ère : je produis en Bretagne, la 2ème : je suis Breton. J’ai décidé d’appeler ma Vodka Breizh’Cool en rapport avec la Bretagne.

Production artisanale de Vodka

  Parlons un peu de ma boisson spiritueuse qui s'apparente à de la Vodka. Généralement les industriels utilisent des céréales ou de la betterave, chose que je ne ferai pas. Je vais utiliser les technologies les plus récentes en terme de fermentation alcoolique, j’utiliserai directement du saccharose, c'est-à-dire du sucre blanc, avec une levure spécifique. Cette technique permet d’avoir une fermentation beaucoup plus rapide et beaucoup plus efficace. Pour un même volume, elle produit plus d’alcool et moins de dérivés que l’on ne souhaite pas avoir. Elle permet donc de faciliter les distillations ainsi que le traitement post-distillation. De ce fait, cela me permet de ne pas vendre ma Vodka à un prix exorbitant. Même si en tant qu’artisan distillateur, je ne peux pas rivaliser en termes de prix face aux industriels. Malheureusement cette technique a un gros défaut, elle ne me permet pas d’utiliser le terme « Vodka » légalement, je devrais utiliser le terme « boisson spiritueuse » malgré que cela s’apparente bien à de la Vodka.

  Je vais utiliser un alambic traditionnel en cuivre avec une colonne garnie et une lentille de rectification. Avec la technique de fermentation et la grande efficacité de l’alambic que je vais utiliser, cela me permettra de faire seulement 2 distillations, tout en gardant une Vodka de grande qualité. Ensuite ma Vodka sera purifiée sur charbon actif pour la perfectionner. Pour la gamme de boissons spiritueuses aromatisées, l’aromatisation se fait après purification.

Bouteilles en grès/céramique

  Au niveau des bouteilles, j’ai choisi d’utiliser des bouteilles en grès pour 3 raisons :
1ère raison : je trouve une bouteille en grès beaucoup plus jolie qu’une bouteille classique en verre. De plus, étant rarement utilisée, elle se démarque des autres aux premiers regards.
2ème raison : une bouteille en grès protège de la lumière, ce qui permet de ne pas altérer l’alcool et les arômes et donc permet une meilleure conservation.
3ème raison : une bouteille en grès a un rendu beaucoup plus artisanal, le côté artisanal de ma Vodka est donc plus parlant.

 

Stratégie commerciale & parrainage

   Pour ceux qui ne le savent pas encore, la publicité pour les alcools est très réglementée. C’est pourquoi j’ai décidé de faire fonctionner le bouche à oreille qui est à mes yeux, la meilleure pub que l’on peut avoir. Pour accélérer, booster le bouche à oreille et récompenser ceux qui font l’effort de le faire, j’ai pensé à un système de parrainage multi-niveaux. Cela fonctionne exactement comme un système de parrainage classique que la plupart des gens connaissent, on va juste récompenser aussi les parrains des parrains, ce qui parait logique. Je compte faire un système sur 6 niveaux ce qui permet la formation d’équipe. Car oui, contrairement à un système de parrainage à un seul niveau où il faut se débrouiller seul, cela permet de développer l’esprit d’équipe, car aider son filleul reste intéressant. Je tiens à préciser que les fonds dédiés au système de parrainage sont uniquement des parties de bénéfices, ce n’est pas un système pyramidal qui est voué à l’échec.

   Etant donné que certains ne pourront pas se permettre de payer une Vodka artisanale qui est plus chère qu’une Vodka industrielle, et que dans tous les cas, même si j’essaie de réduire le prix au maximum, je ne pourrais pas arriver aux prix des industriels. J’ai décidé de créer ce système qui va permettre à ces personnes d’y accéder en récoltant des réductions, des bouteilles gratuites, voir des cadeaux de plusieurs centaines d’euros. Tout ça, juste en faisant marcher le bouche à oreille.

 

Coût détaillé d’une bouteille de 70cL à 40° vendue à 18,49€

   Commençons par les différentes charges, 70cL de Vodka va me coûter 1,2€ à produire, et oui malheureusement la charge la moins chère est la production elle-même de Vodka. Ensuite une bouteille vide étiquetée revient à 2,1€, ce qui fait au total 3,3€ de coût de production.

   Passons aux taxes et c’est là que ça va être moins drôle. Sur 70cL de Vodka à 40° les taxes liées à l’alcool s’élèvent à 6,4€. Taxes liées à mon statut de micro-entrepreneur : 2,8€. Au total 9,2€ vont directement dans les poches de l’Etat pour chaque bouteille de 70cL, c’est la moitié du prix de la bouteille.

    J’ai maintenant détaillé toutes les charges, pour un montant total de 12,5€. Il me reste donc 6€ de bénéfices par bouteille. Sur ces 6€ de bénéfice, j’en consacre 3 pour le système de parrainage. Au final, il va me rester 3€ de bénéfices pour pouvoir me faire un salaire et mettre de l’argent de côté pour réinvestir plus tard dans un plus grand alambic et d’autres accessoires pour la production.

Ces informations sont supectibles de changer.

 

Conclusion

    Avec la technique de fermentation et l’alambic que je vais utiliser, je vais pouvoir avoir une boisson spiritueuse de qualité tout en gardant un prix raisonnable. Malheureusement je ne pourrai pas utiliser le terme « Vodka » même si ma boisson spiritueuse y ressemble très fortement.

   Je proposerai une boisson spiritueuse classique à 40°, une gamme de boissons spiritueuses aromatisées à 35° au même prix que celle à 40. Et une deuxième gamme de boissons spiritueuses aromatisées à 20° à boire en shooter.

   Je consacre une partie des bénéfices au système de parrainage pour récompenser ceux qui vont faire l’effort de faire la pub avec le bouche à oreille.

 

   Voilà, j’ai à peu près tout dit, j’aurais pu en parler plus en détail mais il faut garder un minimum de secret tout en essayant d’être le plus transparent possible. N’hésitez surtout pas à me poser des questions sur le projet si vous pensez qu’il y a des choses à éclaircir. Je n’hésiterai pas à faire une FAQ en vidéo si les questions sont nombreuses ou récurrentes.

   Je tiens à remercier Kenza Allam, Xavier Saint-Lambert, Florian Guillemot, Alexandre Thomasset, Jérémy Lemarchand et tous mes amis qui m’aident et m’encouragent dans ce projet ambitieux.

   N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux et à vous abonner à la chaine YouTube pour rester informé de la suite des événements, je remercie tous ceux qui participeront financièrement à ce projet. Ci-dessous les liens pour me suivre sur les réseaux sociaux. Sur ce, Kenavo !

Facebook  Twitter  Youtube  Site Web

A quoi va servir le financement ?

Le premier objectif est à 3000€, ce qui comprend : l’alambic de 50L en cuivre avec tous ses accessoires (1900€), le nécessaire pour la production (500€) ainsi qu'une partie des contreparties du crowdfunding (600€).

Le deuxième objectif à 5000€ me permettra d’acheter un stock de 500 bouteilles de 70cL et 200 bouteilles de 20cL (1100€), les acheter en grandes quantités me permet de les acheter moins cher. Cela me permettra aussi de financer le reste des contreparties (400€) ainsi que les 8€ que prend Ulule ;)

À propos du porteur de projet

Parcours scolaire et professionnel

Je m’appelle Cédric Saulais, j’ai 23 ans. J’ai commencé mes études par un bac STL, sciences et technologies de laboratoire à Rennes, qui est ma ville natale. Ensuite je suis parti sur un BTS chimiste à Angers. Pendant ce BTS, j’ai effectué un stage de 4 mois dans une université de recherche en Belgique. Après l’obtention de mon BTS, j’ai terminé mes études par une licence professionnelle chimie fine et synthèse en alternance. J’avais mes cours au Mans et mon travail à Lyon, c’était une année assez intense. Une fois mon alternance terminée, je suis revenu à Rennes. Très vite j’ai été pris en tant que technicien chimiste en production dans une start-up Rennaise. A l’heure actuelle je suis encore en poste, cela fait maintenant 2 ans.

Le projet

Ca fait plusieurs années que j’ai l’idée de créer ma propre boisson spiritueuse. Cela fait 1 an que j’ai pris l’idée au sérieux et commencé à faire des recherches sur les formalités pour devenir artisan distillateur. J’ai débuté les formalités en juillet dernier, à l’heure actuelle les formalités sont quasi toutes terminées. Je suis déclaré entrepositaire agréé, je suis immatriculé à la chambre des métiers en tant qu’artisan distillateur sous le statut de micro-entrepreneur. Il ne me manque plus que la licence de vente d’alcool à emporter qui est en cours d’obtention. Comme j’ai pu le dire tout à l’heure, je suis encore en poste en tant que technicien chimiste, ce qui veut dire que le projet que je suis en train de vous dévoiler sera une activité secondaire pour moi, c'est-à-dire à côté de mon travail actuel.

Pourquoi ce choix ? Il y a plusieurs raisons, par exemple si je quitte mon travail, je me retrouve sans aides, sans salaire, sans chômage. Or une fois mon projet lancé, pendant les premiers mois voire pendant la première année, il sera difficile de me dégager un salaire au moins équivalent au SMIC, chose que je ne peux pas me permettre. Cela me permettra aussi de tester le marché de la Vodka où il y a déjà beaucoup de concurrence, il est fort probable que ma Vodka ait du mal à se faire une place, surtout au début. Et enfin je préfère prendre mon temps, démarrer lentement mais sûrement. Histoire de ne pas faire d’erreur dans la précipitation.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet