BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

"Brassens, lettres à Toussenot" à Avignon !

"Deviens l'artisan de ton âme, le musicien de ton silence, l'écrivain de ton génie." Et le contributeur de ce projet.

À propos du projet

 


"Toi, tu es l’ami du meilleur de moi-même." 

Voici ce qu'écrivait Georges Brassens à Roger Toussenot, quelques années avant "Le Gorille". Toussenot, le Philosophe, provoque intellectuellement Brassens, le Poète. Au fond de l'impasse Florimont, chansons et coups de gueule baignent d'insolite la misère quotidienne. Accompagné de sa Muse, reflet espiègle de son imagination, Georges dévoile les contours de son univers poétique et libertaire.

Le spectacle "Brassens, lettres à Toussenot" a été créé pour la première fois sur scène le 9 janvier 2015, au Guichet Montparnasse à Paris 14ème... à deux pas de l'Impasse Florimont où vivait Georges Brassens ! Depuis, nous avons eu la chance de le jouer 75 fois à Paris, et de décrocher le Prix du Public lors du Festival Coups de Théâtre de Massy, en octobre 2015.

Depuis le 7 mars 2016, vous pouvez venir nous voir au Funambule Montmartre chaque lundi et mardi à 19h45 et ce, jusqu'au 26 avril. Enfin, et c'est la raison de notre présence sur Ulule, le spectacle est programmé pour le 50ème FESTIVAL OFF D'AVIGNON au tout nouveau - tout beau - théâtre des Lila's, du 7 au 30 juillet 2016 !

Mais avant toutes ces représentations, et la création de ce spectacle, il y a eu une superbe histoire d'amitié entre deux jeunes hommes, au sortir de la seconde guerre mondiale...

Voici un bref historique concernant l'histoire de nos amis Georges Brassens et Roger Toussenot...

Les deux hommes se rencontrent à Paris, en 1946, quai de Valmy, au siège du journal anarchiste « Le Libertaire ». Une amitié profonde et sincère naît entre eux : Toussenot le philosophe et Brassens le poète. Ils commencent à s’écrire dès 1946 ; ils ont respectivement 20 et 25 ans. Toussenot provoque intellectuellement Brassens ; dès lors, une bulle d’intimité et de connivence, mêlée d’amitié et de poésie, se créée entre eux.

Ils évoquent leurs goûts pour Baudelaire, Hugo, Valéry, Anna de Noailles, Rimbaud, Villon et échangent leurs trouvailles : Les Nourritures Terrestres d’André Gide ou La Ballade de la Geôle de Reading d’Oscar  Wilde... c’est d’ailleurs Roger Toussenot qui fera découvrir à Brassens Il n’y a pas d’amour heureux de Louis Aragon.

Notre  spectacle  débute  en  1946,  alors que Brassens et Toussenot viennent de se rencontrer. Le poète à Paris, le philosophe à Lyon, l’échange peut débuter. Georges Brassens, alors rédacteur et correcteur au « Libertaire », s’escrime à travailler les vers et les strophes. La poésie et, plus tard, la chanson, lui apparaissent comme son « art ». Chaque semaine, il écrit à son ami ses  réflexions, ses  pensées  les  plus intimes, et sa difficulté à vivre dans cette réalité :

"Je suis né pour aimer, pour passer dans la vie comme un étranger, et être indifférent à ce que l’on me raconte."

  

Georges Brassens en compagnie de Geneviève Terry et de Püpchen, qui sera sa compagne toute sa vie. Les mêmes femmes encadrent Roger Toussenot.

A partir de 1952, la correspondance entre les deux hommes s'estompe. En 1954, les lettres de Brassens furent confiées par Roger Toussenot lui-même à Pierre Onténiente, le secrétaire personnel du chanteur, « afin d’éclairer plus réelle- ment l’invisibilité d’un grand poète de la révolte et de la mort ». Roger Toussenot décède en 1964, à 38 ans sans jamais avoir été publié. Brassens paye les obsèques et tente avec quelques amis de faire publier les "Fragments", le journal de son ami, en vain. René Fallet, écrivain et ami du chanteur, les découvrent le 24 janvier 1966. Il note alors dans son journal :

"Georges me confie des lettres écrites par lui à Roger Toussenot entre 1946 et 1951. Beau document sur la misère connue en ces temps à l’impasse Florimont."

En 2001, Janine Marc-Pézet, par l’intermédiaire d’Agathe Fallet, veuve de l’écrivain, découvre l’existence des « Lettres à Toussenot  » qu’elle  publie  pour la première fois à l’occasion des vingt ans de la mort du chanteur. De cette correspondance n’ont apparemment subsisté que les lettres de Brassens.

Ce spectacle a reçu le soutien amical de Martine & Serge Cazzani (neveu et ayant-droit de Georges Brassens), Janine Marc-Pézet, Jean-Paul Liégeois & les éditions "Le Cherche-Midi", Agathe Fallet, Joël Favreau (le guitariste de Georges Brassens), Pierre Schuller & l'association "Auprès de son Arbre" et tous les nombreux admirateurs de Georges Brassens venus nous voir de partout et dont les compliments nous font toujours aussi chauds au coeur.

A quoi va servir le financement ?

La programmation d'un spectacle à Avignon est un coût faramineux pour une Compagnie, même si comme nous, nous pouvons prétendre à une franche réussite du spectacle à Paris. Sachez cependant qu'une franche réussite à Paris, pour une Compagnie de notre envergure est d'être programmé toute l'année sans annuler aucune dates, avoir d'excellents retours du public et de la presse et ne pas perdre d'argent !

Dans notre budget pour Avignon, nous avons d'ores et déjà exclut la rémunération concernant nos comédiens, metteurs en scène ainsi que celle de notre régisseur et et de notre responsable de communication et de billetterie. Nous nous rémunérerons tous selon les recettes du spectacle, une fois le remboursement de tous les frais effectués.

Nous avons donc besoin d'un minimum de 4000€, mais avons défini plusieurs paliers ainsi :

  • Premier palier 4000€ : cela prend en compte la location du théâtre (2400€), l'ntégralité des différents éléments de communications (1000€ - tracts, affiches, programmes, billetterie, badges, stickers, inscription au catalogue d'Avignon, dossiers de presses et de diffusions et l'achat d'une échelle pour afficher dans Avignon !) et le défraiement des trajets de notre équipe pour se rendre à Avignon et en repartir (600€ voyages en train et en voiture).

  • Second palier 5000€ : avec 1000€ de plus cela nous rembourse la pitance (le miam-miam si vous préférez - nécessaire pour 5 personnes - 4 comédiens + responsable billetterie et accueil public) et un quart de notre logement sur les 4 semaines...
  • Troisième palier 6000€ : cela prendra en charge la moitié de notre logement pour 4 semaines ainsi que le remboursement de notre graphiste qui aura refait tous les éléments de communications et qui a créé notre affiche pour 2016.
  • Quatrième palier 7294.18€ : nous atteignons alors le palier ultime, c'est-à-dire l'intégralité de nos frais pour Avignon. Encore une fois, il n'y a aucun salaire pris en charge dans ce budget, c'est notre affaire !
  • Cinquième palier 10 000€ : nous remboursons tous nos frais depuis le début du projet.
  • Sixième palier 12 000€ : nous remboursons nos tous premiers investisseurs, papa et maman et nous serons liiiiibres ! Ahahahahahha (rire sardonique).
  • Septième palier 100 000€ : on investit dans un théâtre et on programme que des pièces de boulevards avec des noms vendeurs par exemple : "Tartiflette 2.0", "Mon mari, ma femme, ma voisine, mon chien et moi", "Les cools locataires", "Ma maîtresse a du poil aux guiboles", "Francis Huster, ma vie, mon oeuvre..."
  • Huitième palier dit le palier "Bernard Tapie" 404 000 000 € : on rachète l'Olympique de Marseille et on fait monter Franck Ribéry sur scène dans Richard III.
  • Neuvième palier dit le palier "qatari" 999 000 000 € : on abandonne le théâtre et on achète la Suisse et les Iles Canaries. Et on vous offre un séjour pour deux personnes.
  • Dixième palier dit le palier "HSBC" 10 000 000 000 € : on efface la dette de tous les pays, on achète le Prix Nobel de la Paix et on le décerne au plus offrant. Et on vous offre une coupe de champagne et un badge.

Voici donc maintenant ce que nous vous proposons, modestement, en contrepartie de vos dons :

  • 5 € : déjà nos plus profonds remerciements de participer à notre aventure. Si vous venez voir le spectacle au Funambule Montmartre (jusqu'au 26 avril à Paris) ou à Avignon (du 7 au 30 juillet au théâtre des Lila's). Vous apparaîtrez dans la section "remerciements" de notre futur site internet.

  • 15 € : là, c'est très sympa aussi, on vous abonne automatiquement à l'excellente newsletter d'Auprès de son Arbre (http://www.aupresdesonarbre.com/), qui suit de près toute l'actualité autour de Georges Brassens et de ses interprètes. Vraiment LA source d'information autour du célèbre chanteur au triptyque "Guitare, pipe & moustache" ! Nous vous offrons également un joli badge reprenant une citation du spectacle.

  • 30 € : bon à ce niveau on sent que vous êtes bien motivé par ce que l'on fait, donc déjà on vous remercie et même, si vous le permettez, on vous embrasse. Vous avez droit à toutes les contreparties précédentes et nous vous offrons 1 invitation pour voir "Brassens, lettres à Toussenot" au Funambule Montmartre (jusqu'au 26 avril à Paris) ou au Théâtre des Lila's (au Festival Off d'Avignon) ainsi qu'une affiche du spectacle dédicacée par nos soins et avec notre plus belle écriture, affiche que nous vous remettrons lors de votre venue.

  • 50 € : là ça devient un peu foufou, donc toutes les contreparties précédents, sauf que vous avez maintenant en mains 2 invitations pour notre spectacle à Paris ou Avignon. Et, là c'est quand même formidable, nous vous enverrons en plus une carte postale signée de toute la troupe depuis notre résidence avignonnaise au mois de juillet ! Nous nous chargerons des timbres... (ça vous ne pouvez comprendre que si vous êtes déjà venu voir la pièce !)

  • 75 € : "Putain de moine !" s'exclamerait l'ami Brassens ! Toutes les contreparties précédentes et puis on vous paye un demi, un soda, un jus de fruit ou un verre de vin après le spectacle (que ce soit à Paris ou Avignon). Conversation à bâton rompu inclut dans la formule.

  • 100 € et plus: "Cornegidouille !" Déjà sachez qu'on vous a toujours trouvé extrêmement beau (belle). Et très intelligent(e) (d'ailleurs vous aimez probablement Brassens et pour ça faut être très intelligent). Nous vous offrons toutes les contreparties précédentes, 4 invitations (Paris ou Avignon) ainsi que le superbe livre "Brassens, Oeuvres Complètes" paru aux éditions du Cherche-Midi. Pour info, il s'agit de ce bouquin : https://www.cherche-midi.com/livres/oeuvres-completes

  • 200 € et plus : Bigre... nous en restons sans voix, et donc, nous sublimons les contreparties : merci BEAUCOUP, abonnement à la newsletter, 3 badges, 1 belle affiche dédicacée, 6 invitations (pour Paris ou Avignon, vous pouvez venir plusieurs fois ou une fois en groupe), la bonne coupe de champagne ou le verre d'apéro de votre choix, et 2 livres des "Oeuvres Complètes" de Brassens. Comme ça vous pourrez faire un splendide cadeau  à quelqu'un.

  • 500 € et plus : Vous as-t-on déjà dit que vous étiez merveilleux ? Non ? Eh bien, vous êtes merveilleux. Toutes les contreparties précédentes, sauf que vous êtes invité sur l'ensemble de la programmation ainsi que chaque personne qui vous accompagne ! Nous vous invitons également pour notre prochain spectacle (qui n'est pas encore créé, mais vous viendrez gratuitement dès que ce sera le cas !). Nous vous enregistrons également 2 chansons de Brassens de votre choix !

  • 1000 € et plus : Plutôt que de nous liquéfier en remerciements, nous venons carrément chez vous jouer le spectacle ! Ou si vous préférez, vous faire une belle lecture de la pièce. Et toutes les contreparties précédentes. Considérez également que vous êtes invités A VIE sur nos spectacles !

  • 4000 € et plus : bon ben là on a plus rien d'autre à offrir que notre gratitude éternelle et toutes les contreparties précédentes. Si vous avez un logo, on le met sur l'affiche et les tracts !!!

  • 10 000€ et plus : vous n'avez pas une arrière-grand-tante qui serait décédée par hasard ?
  • 20 000 € et plus : attention nous ne céderons pas aux sirènes du merchandising à outrance ! Brassens était libertaire on vous le rappelle... mais merci quand même si vous y tenez, ce sera pas perdu !
  • 50 000 € et plus : nous préférons vous dire que si vous êtes un baron de la drogue nous ne blanchissons pas d'argent. Bien cordialement.
  • 100 000 € et plus : vous êtes pas le webmaster de la société Bygmalion par hasard ?
  • 404 000 000 € : vous êtes Bernard Tapie, bravo !
  • 1 000 000 000 € : comme vous êtes probablement Bill Gates, sachez que les cahiers d'écoliers de Brassens étaient de marque Microsoft.

À propos du porteur de projet

La Compagnie JE SUIS TON PERE (TIN tin tin TIN tintin TIN tintin) s’est formée en 2002 et depuis, à chaque nouveau projet, se greffent régulièrement de nouveaux talents. Après avoir joué une dizaine de pièces (classiques et contemporaines), la compagnie présente en 2010 à l'Alambic Comédie (Paris 19ème) sa première création, Jeff, écrite et mise en scène par Vincent Mignault qui récidive en 2012 avec Un Champ de Foire, jouée au Théâtre du Temps (Paris 11ème) et à La Folie Théâtre (Paris 11ème) jusqu’en 2013.

Après un long travail d’adaptation, la compagnie présente depuis janvier 2015 son nouveau spectacle « Brassens : Lettres à Toussenot». Ce spectacle a remporté le Prix du Public au Festival 'Coups de Théâtre' de Massy, en octobre 2015 et a été représenté plus de 70 fois au Guichet Montparnasse (Paris 14ème).

Plus d'infos en direct, en temps réel et garanties 100% sans BFM ni iTélé :

https://www.facebook.com/JeSuisTonPeretinTinTinTinTintinTinTintin/?fref=ts

Nicolas Fumo est Roger Toussenot, Laure-Estelle Nézan est La Muse,

Vincent Mignault est Georges Brassens, Amélie Legrand est Maria "Le Succube"

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet