BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Guide des bouibouis à Paris

Les bonnes petites tables pour manger à moins de 15€ à Paris, par Parisianavores

À propos du projet

Peut-on encore bien manger à Paris pour moins de 15€ ?

Depuis 2012, je partage mes bonnes adresses et bouibouis coups de coeur sur mon blog Parisianavores et mon compte Instagram. Aujourd'hui, j'ai rassemblé 50 pépites dans un livre inédit !

L'histoire de mon blog Parisianavores a commencé en 2012 avec une question : "Peut-on encore bien manger à Paris pour moins de 15€ ?". C'est cette quête de bonnes petites tables qui a fait naître mon affection toute particulière pour les bouibouis. Ces petites cantines à la cuisine familiale et généreuse au goût de "comme là-bas" sont devenues un doudou, mon antidote au blues de retour de vacances et du dimanche soir. Des adresses réconfortantes où retraités, cols blancs, habitués, ouvriers et étudiants se retrouvent au coude à coude pour slurper des ramens, enfourcher des pierogis, se régaler d'un fricassé, ou d'un poulet au churrasco, de parathas, de gözleme ou d'un couscous, d'un poulet yassa, d'une feijoada ou d'un baozi.

Un bouiboui, c'est une petite cantine où l'on mange une cuisine roborative, familiale, typique du pays dont le gérant ou le chef est originaire. Souvent une sauce sriracha sur la table, souvent assis au coude à coude avec les voisins, on peut rarement y payer en CB et il est parfois difficile d'en partir sans sentir le graillon. On y vient pour bien manger pour pas trop cher mais aussi ou surtout pour l'ambiance, pour le réconfort, pour l'authenticité et pour le voyage...

 

Après 8 ans à dénicher et manger dans des bouibouis parisiens, j'ai sélectionné 50 adresses triées sur le volet. Ce ne sont peut-être pas les meilleures tables de Paris et ce n'est certainement pas non plus leur dessein mais ce sont des adresses qui vous apporteront assurément sourire, satiété, dépaysement, réconfort, l'envie de voyager et de découvrir l'autre, les autres. Des adresses authentiques, généreuses pour manger et voyager pour moins de 15€. Ce livre d'environ 70 pages en couleur a été pensé pour être consommé sur place comme à emporter avec un format proche du A5. 

Pourquoi choisir d'auto-éditer ce guide ?

Parce que je voulais être libre. Libre de la sélection, du ton, du style, du format, de la manière d'en parler...

Pourquoi une campagne de prévente ?

L'impression d'un livre en petits volumes étant particulièrement coûteuse, j'ai choisi de lancer une campagne de pré-vente. Cette campagne me permettra de lancer les impressions en ayant déjà connaissance du nombre de livres vendus.

 

A quoi va servir le financement ?

La campagne de pré-vente permettra de connaître le nombre de guides à imprimer. En effet, le prix d'impression unitaire fluctue considérablement en fonction du nombre de livres à imprimer. 

À propos du porteur de projet

Share Suivez-nous