Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Blondie Maxwell ne perd jamais

Un polar futuriste de 70 minutes

À propos du projet

Les premières images :
Le tournage a commencé le 4 novembre 2017 et vous pouvez déjà visionner un premier teaser du film ci-dessus.

Le pitch :
Bruce Lalande, le producteur, et Julien Ivanowich, le réalisateur vous parle du projet.

"Dans un futur proche, où toute la chaîne judiciaire a été libéralisée, Blondie Maxwell est une détective Freelance, appelée pour résoudre le meurtre d’une jeune femme. Tiraillée entre son éthique et ses problèmes d’argents, elle risque de bâcler l’enquête."

Je suis travailleur indépendant, "Freelance", depuis 2009. Quasiment toute ma vie pro a été passée sous ce statut. Pas vraiment par choix, plutôt par nécessité et parceque dans mon domaine c'est la cas de la majorité. 
Ce statut génère beaucoup de fantasmes, peu de monde en parle, ou alors toujours en maniant les clichés. J'ai voulu en retranscrire ma vision et mon expérience au travers d'une fiction divertissante. Un polar SF, brutal, et porté par un personnage féminin fort en gueule. Et c'est comme ça qu'est née "Blondie Maxwell ne perd jamais". 

Thrills Thrills !

J'ai toujours rêvé de faire un film aux allures de roman "Pulp". J'ai en tête ce film fou de Robert Aldrich : "En quatrième vitesse" (Kiss Me Deadly) qui suit un personnage dur et cynique dans une intrigue follement déjantée.

Brouillard, Néons et UX Designs

Pour le look visuel, on lorgnera plutôt vers Blade Runner et ses ambiances néons et brouillards, pour adopter une palette noir, mais colorée par les lumières de la ville et les écrans connectés. 

Le Casting

Léonie Langlart, jeune comédienne bordelaise passée par la Troupe du Beau Harry et actuellement au cours Florent de Bordeaux, interprétera Blondie Maxwell.

À quoi va servir le financement ?

Nos 5 derniers films, "Victoire", "Pot de Départ", "Boolywood Cauchemar", "La Perle rouge" et "L'anniversaire de Flora Key", étaient tous des films de 5 à 7 minutes, tournés en une journée, en mode commando. 

"Blondie Maxwell" sera un long métrage de 65-70 minutes et nécessitera un tournage qui s'étirera de Novembre 2017 à Mars 2018. Un premier montage court sera diffusé aux coprods au printemps, et le film définitif sortira sans doute à l'été ou la rentrée 2018.

D'autre part, le script nécessite des décors spécifiques, de la figuration et un investissement en costumes non négligeable. Nous ne pourrons pas l'assumer en auto-production comme nous l'avons fait jusqu'à présent.

Le financement servira donc en partie à couvrir les frais de tournage : 

  • location de matériel de prise de vue, et de prise de son professionnel
  • la régie pour une équipe réduite
  • la location ou l'achat de costumes et accessoires
  • les frais de locations de certains décors
  • un mixage audio professionnel
  • la production des contreparties (DVD, BluRays, organisation des avant-première)

À propos du porteur de projet

Carnages

C.A.R.N.A.G.E.S., les Cinéastes Associés Réunis pour de Nouvelles Aventures Géniales Extravagantes et Saugrenues est un collectif créé à l'origine en 1999 sous forme d'association au Puy en Velay, et qui en en 2015 est devenu une société de production de court-métrages sur Bordeaux.

Depuis notre lancement de 2015 nous avons produit 6 films.

Je vous invite à en découvrir plus sur : 

Notre site internet
Notre page Facebook
Notre compte twitter
Notre chaîne Youtube
Notre chaîne Vimeo

FX Faidy, notre directeur photo attitré

Comme pour chacun de nos films depuis notre lancement, nous travaillerons avec le formidable François-Xavier Faidy. Directeur Photo bourré de talent, également photographe.

Son superbe showreel :



Sa page facebook

Son site web