BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Bleu Blanc Ruche

Un miel de repeuplement 100% français, respectueux des abeilles, des apiculteurs et des consommateurs.

À propos du projet

Retrouvez-nous désormais sur www.bleu-blanc-ruche.fr ! 

 

 

 

 

 

 

 

Bleu Blanc Ruche est un miel de repeuplement garanti 100% français, respectueux des abeilles, des apiculteurs et des consommateurs. En rétribuant au juste prix le travail des apiculteurs, vous aidez les apiculteurs à augmenter le nombre de leurs ruches, et participez ainsi au repeuplement de la France en abeilles. Bleu Blanc Ruche s’engage à vous offrir des miels variés, purs et naturels*, qui expriment la diversité de notre nos terroirs.

Des partenaires solides soutiennent déjà la démarche Bleu Blanc Ruche, à l'instar de l'INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), du Museum National d'Histoire Naturelle, ou encore de la région Bourgogne Franche-Comté. Pourquoi pas vous ? 

VOUS AVEZ DIT "MIEL DE REPEUPLEMENT"?  

Bleu Blanc Ruche, c'est avant tout une marque de combat en faveur du repeuplement des abeilles, une marque de miel, commercialisant exclusivement des miels français, récoltés par des apiculteurs professionnels sur notre territoire, que la marque soutient pour qu’ils augmentent leur cheptel et le nombre de leurs ruches. 

MAIS COMMENT CELA FONCTIONNE-T-IL? 

C'est tout simple ! La marque s'engage à acheter les miels à un prix supérieur aux cours, en échange de quoi ceux-ci s’engagent à investir en augmentant le nombre de leurs ruches.

Le pari fou de Bleu Blanc Ruche est là : mécaniquement, et grâce à votre action, la population française d'abeilles augmentera ainsi année après année, et les cheptels français se repeupleront au fil du temps.

Mais parce que cela ne suffit pas et que nous agissons dans le temps long, la Société d'Élevage et de Repeuplement des Abeilles de France, qui a créé Bleu Blanc Ruche va plus loin.

Les créateurs de Bleu Blanc Ruche sont aussi les fondateurs d’une école, l'École des Hautes Études Apicoles (EHEA), visant à former des professionnels d'élite, des apiculteurs émérites formés aux méthodes de pointe. En quelque sorte les nouvelles sentinelles du repeuplement apicole français. L'objectif de l'école est d'assurer à des personnes en reconversion professionnelle une formation d’excellence leur permettant d’établir des fermes apicoles de haut niveau, soutenant ainsi la filière apicole et la demande nationale en miel. Et qui sait... Ces nouveaux happyculteurs deviendront peut-être les prochains apiculteurs Bleu Blanc Ruche... 

 

LES MIELS BLEU BLANC RUCHE, A VOS CUILLERES!

Nos miels existent en 2 conditionnements :

Les topettes sont des petites gourdes, idéales pour un usage nomade. Vous partez courir ? Une journée au ski ? Un pique-nique dans les champs ? Une longue journée au bureau ? Glissez votre topette dans votre poche et emportez là où bon vous semble pour rechargez vos batteries en profitant d'une petite pause sucrée, savoureuse et rassasiante.

Ce format est idéal pour découvrir directement vos miels, sans cuillère, sans tartine ou autre ustensile.

Il est également parfaitement adapté à la découverte de nouveaux arômes, de variétés inédites et audacieuses, comme le miel d'arbousier, de bruyères, ou de callune. Ne prenez plus le risque d'acheter un pot que vous n'apprécierez pas et qui restera dans votre placard jusqu'à ce que vous ayez besoin de faire de la place. 

Sur chacun des pots et topettes Bleu Blanc Ruche, vous découvrirez la variété du miel, mais aussi le nom de l'apiculteur qui a pris soin de ses abeilles, pour vous offrir un petit moment de délice au petit-déjeuner. Parce que le "Made in France" n'est pas qu'une promesse, et que nous tenons à valoriser le travail de nos apiculteurs-partenaires.  

 

Nos miels recouvrent une grande variété d'appellations :     

Avec cette campagne, nous vous proposons une partie seulement de ces miels. Patience... Les autres sont en train d'être récoltés !

* Conformément à la législation en vigueur.

** Nos miels viennent de toute la France, et pour vous assurer la plus grande pureté et traçabilité possible, nous avons décidé de ne pas les mélanger. C'est pourquoi les provenances peuvent varier, y compris au sein d'une même variété. Tout est écrit sur le pot, chez Bleu Blanc Ruche, il n'y a pas de mauvaise surprise. Évidemment, tous nos miels ont été sélectionnés avec soin pour leurs saveurs et arômes : quel que soit l'apiculteur producteur, votre produit sera exquis !  

*** Dans le cadre de ce projet Ulule, les livraisons ne pourront être assurées qu'en France métropolitaine, et au sein des pays de l'Union Européenne. 

 

LES ABEILLES, L'APICULTURE ET NOUS : UN CONSTAT ALARMANT 

Le monde apicole est en berne. Année après année, les apiculteurs font face à des pertes toujours plus importantes de leur cheptel. Les raisons de cette hécatombe sont aussi multiples qu'inquiétantes : les maladies et prédateurs sont nombreux (le parasite varroa, les virus, champignons et bactéries) et leur environnement de plus en plus perturbé (pesticides, modification des paysages, réduction de la biodiversité, apparition de nouveaux prédateurs). 

Les conséquences, passées longtemps inaperçues, deviennent de plus en plus sensibles : en 30 ans, plus de 75% des insectes volants, dont font partie les abeilles, ont disparu en Europe, comme le rapporte une étude allemande, parue dans la revue scientifique Plos One en 2017. Selon l'association de recherche sur l'abeille mellifère Coloss, entre 2011 et 2016 dans l'hexagone, de 13 à 25% des ruches n'aurait pas survécu à l'hiver. L'actualité récente a mis en avant des cas plus dramatiques encore : certains apiculteurs bretons auraient perdu cette année plus de 80% de leur cheptel, ce qui a suscité une vive émotion dans le pays. 

Si la disparition de l'Apis mellifera, c'est-à-dire l'abeille à miel, est préoccupante, c'est qu'elle contribue grandement au processus de pollinisation. En effet, selon l'agence de l’ONU IPBES, 35% de notre alimentation dépend de l'action des insectes pollinisateurs. Sans eux, nous pourrons notamment dire adieu à beaucoup de nos fruits et légumes, comme la vanille, l'avocat, les carottes, les pommes, ou encore les cucurbitacées.

Et comme si cela ne suffisait pas, la France ne parvient plus à produire tout le miel qu'elle consomme. Elle est contrainte d'importer des miels, venant du monde entier. Or certains producteurs étrangers peu scrupuleux pratiquent un procédé appelé adultération, consistant à couper le miel au sirop industriel ou à donner du sucre pour nourrir artificiellement les abeilles pendant la miellée. 

En 2014, l'UFC-Que Choisir a montré que sur 20 miels « premier prix » achetés dans diverses enseignes de la grande distribution, six présentaient des ajouts de sucre, soit presque un tiers des produits.

En 2015, l'Union Européenne a publié une étude révélant que sur 1200 miels d'importation, plus de 30% présentait un caractère frauduleux

Chez Bleu Blanc Ruche, nous n'avons pas pu rester les bras ballants face à une telle situation. Nous avons décidé d'agir, en combattant ces mauvaises pratiques, en défendant les apiculteurs Made in France et en organisant la solidarité directe entre le consommateur et l’apiculteur pour contribuer au repeuplement des abeilles dans notre pays. 

 

OU SE SITUE BLEU BLANC RUCHE? 

 

Nos apiculteurs sont partout en France (et on le répète, ils ne sont qu'en France).

Nos miels, eux, seront disponibles sur notre site www.bleu-blanc-ruche.fr, dans de nombreux magasins bio et dans la plupart des jardineries. 

Quant à notre petite équipe, elle est située à Dijon, en Bourgogne, cité de la gastronomie, réputée pour ses miels d'acacia ou ses fameuses nonnettes ! 

L'exclusivité de la marque est ici et maintenant, pour vous, mais après ? Nos miels, les essayer, c'est les adopter ! Alors évidemment, nous vous donnerons rendez-vous très vite après la fin de la campagne pour compléter votre collection de miels ! Nous espérons, grâce à vous, ouvrir notre boutique en ligne dès le mois d'octobre. 

ILS NOUS SOUTIENNENT 

 

   

A quoi va servir le financement ?

Grâce à vous, nous espérons d'abord et avant tout repeupler la France en abeilles. Un pot, c'est le travail de 450 abeilles, une topette, de 150 environ. Alors... Si déjà   1000 d'entre vous achètent un pot, ce sont 450 000 qui seront sauvegardées !

Si vous êtes 10 000, ce seront 4 500 000 ! Pour aller plus loin, nous voudrions pouvoir élargir notre gamme, à d'autres saveurs, évidemment, mais aussi à d'autres gourmandises, comme le pain d'épice, l'hydromel, ou encore les sucettes ou les bonbons au miel. 

 

POUR ALLER PLUS LOIN...

Nous avons déjà imaginé de nombreuses choses à financer si notre collecte dépasse l'objectif initial de 1000 préventes : 

  • Elargir notre gamme, à d'autres saveurs, évidemment, mais aussi à d'autres gourmandises, comme le pain d'épice, l'hydromel, ou encore les sucettes ou les bonbons au miel.
  • Mettre en place de belles activités permettant aux grands comme aux petits de découvrir le monde de l'apiculture et du miel : conférences, cours de dégustations, visites à la ferme.

À propos du porteur de projet

Une équipe de choc pour une marque de combat 

Bleu Blanc Ruche, c'est avant tout une histoire de rencontres, petites et grandes.

C'est en rencontrant un apiculteur de Saône-et-Loire qu'Arnaud Montebourg, alors élu rural (en Bourgogne) découvre les problèmes apicoles et les risques liés à la mortalité des abeilles. Sensibilisé au sujet, il s'y intéresse de plus en plus, jusqu'à ce que cela devienne un engagement politique puis entrepreneurial. Dans l'un de ses livres, sorti en 2010, il consacre déjà 8 pages à la disparition des abeilles.

 En 2015, il rencontre Paul Fert, apiculteur et formateur de père en fils, et auteur notamment du livre "Abeilles, gardiennes de notre avenir" et de "l'Agenda rustica 2018 de l'apiculteur".

Ensemble, avec des apiculteurs aguerris, Thomas Mollet (et ses associés du GAEC Ruchers du Born dans les Landes) et Nicolas Géant (Beeopic) ils décident en 2017 de créer la Société d'Élevage et de Repeuplement des Abeilles de France et l’Ecole des Hautes Études Apicoles, et lancent en 2018 la marque Bleu Blanc Ruche.

Sophie Ricard les rejoint en 2018, pour assurer la partie commerciale et le développement de Bleu Blanc Ruche. 

Parce qu'on ne construit jamais seuls, ils profitent des conseils avisés d'associés expérimentés : en sus des apiculteurs, un industriel, et même un producteur de cinéma, qui face à l'urgence, ont souhaité, eux aussi, relever le défi.

                                        

 

Retrouvez nous sur la toile

 

           

 

FAQ