BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Baudelaire expériences

Expériences totales de déclamation des "Fleurs du mal" et du "Spleen de Paris" de Charles Baudelaire.

À propos du projet

"Baudelaire expériences" sont des "expériences totales" de déclamation des "Fleurs du mal" et du "Spleen de Paris" de Charles Baudelaire sous forme d'un spectacle scénique (déclamation, vidéo, musique et scénographie), d'un audiolivre (déclamation et musique) et d'un DVD de 3 courts métrages illustrant chacun un poème de C.Baudelaire.

Je travaille sur ce projet depuis un an et demi.

Connaissant bien le milieu musical, j’ai de suite voulu travailler avec des musiciens afin de réaliser un audiolivre (livre à écouter, pour ceux qui ne connaissent pas).

Bien que la production d’audiolivres soit en plein essor, sur ces supports la musique est soit absente, soit convenue : pour les poètes romantiques, comme Baudelaire, on reprend une musique romantique, prétendument de circonstance.

Mon travail est à l’opposé et mon désir est de faire entendre ou réentendre les vers de Baudelaire sous un autre jour, plus actuel.

Pour cela, ma rencontre avec Joaquim Monteiro, musicien et compositeur expérimental œuvrant dans toutes formes de recherches sonores, fut déterminante.

Son travail de « sound design » mis au service avant tout de la poésie et de l’univers baudelairien, pour les sublimer, correspond parfaitement à mes attentes.

La suite, et l’idée d’en faire un projet total, expérimental, fut naturelle.

Tout d’abord la scène, avec cette même ambition de mettre la poésie de Baudelaire en valeur. Pour ce faire, il me semblait judicieux d’installer un climat propice à l’écoute de la poésie, cette activité étant devenue inhabituelle pour un grand nombre de personnes.

Avec les moyens du bord j’ai donc créé un « showcase » d’une quinzaine de minutes, deux soirs de suite, à la Vénus noire. L’accueil du spectacle fut très bon et m’a encouragé à continuer dans ce sens.

 Cette cave germanopratine se prêtait bien aux expériences que je voulais mener : une ambiance de « film noir » à la manière de l’expressionnisme allemand me permettant de faire « des fondus » entre ce que je jouais « en live » et les vidéos projetées à l’écran.

 Et, bien évidemment, la musique, discrète mais bien présente, parfois douce, obsédante, dérangeante, mais toujours au service de la poésie de Charles Baudelaire.

Pour vous faire une idée de notre travail, voici la maquette "au Lecteur", poème d'ouverture des "Fleurs du mal" :

 

 

A quoi va servir le financement ?

Le financement servira :

À produire le spectacle (vidéoprojecteur, écran de projection, déco, etc.), car je souhaite pouvoir faire deux versions. L'une pour les salles avec régie son et lumière. L'autre pour pouvoir jouer dans tout type de lieux à partir du moment ou j'ai du courant ! Cave, catacombe !, habitation troglodyte et que sais-je encore.

Je prévois également de produire le spectacle dans les prisons, les centres éducatifs férmés et les maisons de retraite.

À l'enregistrement et au pressage du CD audiolivre, à l'impression du livret d'illustrations et de dessins originaux pour la version série limité du CD audiolivre. Et si le financement dépasse les 3 000 € fixés, cet argent participera à la production des courts métrages qui sont en attente d'autres financements.

À propos du porteur de projet

- Comédien depuis une vingtaine d'années. Théâtre, cinéma, audiovisuel.
- Vidéaste.

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet