BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Barefoot iano

Keep it simple

À propos du projet

Barefoot iano nouvel album « Keep it simple »

Alors, on fait quoi ? Et quand ?

Commençons avec la musique.

En février 2019 nous allons commencer d’enregistrer les 10 chansons que nous avons soigneusement préparées. Ce processus devrait prendre deux semaines.

En suite le mixage, qui prendra deux semaines de plus.

J’ai fait appel à un réalisateur Florian Pessin, qui va assurer l’enregistrement, mixage et certains aspects des arrangements des chansons. Une oreille extérieure en qui j’ai une grande confiance.

Flo a réalisé cette vidéo et enregistrement du son aussi.

C'était filmé au Cameroun en décembre 2017 pendant une exchange culturelle avec les MFR (Maison Familliales Rurales)

 

Le « mastering » – la où on homogénéise le son de toutes les chansons et augmente le niveau sonore général de l’enregistrement. cette étape sera faite à londres par un monsieur qui fait que ça, et depuis des années et des années...

Parallèlement on va travailler sur le graphisme : la pochette de l’album, un joli digipack en carton, et les mises en pages du livret de textes.

Le bon déroulement de toutes ces étapes me permettra d’avoir notre album (c’est le mien, mais aussi le votre) en main courant juin 2019.

Pourquoi je te raconte tout ça ?

 Malgré que j'ai pu économiser quelques sous en faisant la manche dans les rues piétons de Grenoble, j’aurais besoin de ton aide,

J’ai eu une grande chance depuis toujours d’avoir été entouré de gens qui m’ont aidé, soutenu, supporté, parfois sans le savoir, à évoluer, grandir, avancer dans cette fleuve pas toujours tranquille qu’est la vie – la chanson « Helping me out » qui sera dans l’album, parle d’eux. Et de toi.

En échange de tout soutien financier, j’ai préparé plusieurs « PACK » que je te laisse découvrir dans la liste.

Cet album je fais en autoproduction, et je te assure que la qualité de ce que je propose sera de la hauteur de tes attentes.

cheers,

iano

A quoi va servir le financement ?

L’argent collecté sera versé sur le compte de Blues ‘n’ Stuff, l’association loi 1901 à but non lucratif qui réglera les factures des différentes étapes du projet.

Voici les  coûts des différentes étapes en paliers :

6000€  permettront de réaliser l’album : enregistrement, mixage et mastering et le graphisme du digipack et le livret.

4000€ de plus permettront de payer la duplication de 1000Cds en digipack, et de payer les droits de reproduction.

2000€ supplémentaires donneront la possibilité de réaliser un clip vidéo d’une chanson de l’album. Le visuel est plus que jamais nécessaire pour se faire connaître aujourd’hui.

Je vous remercie d’avance et j’espère sincèrement pouvoir partager un moment avec chacun et chacune d’entre vous.

Amitiés,

iano

À propos du porteur de projet

Qui suis je et quelle est mon histoire… ?

Barefoot iano (avec un petit « i ») est mon nom de scène depuis 1995, l’année que je suis arrivé pour partager la France avec les français et les françaises.

J'ai déjà enregistré 3 albums en autoprod qui ont été vendus aux concerts mais jamais distribués.

De 2009 à 2018 j'ai fait six albums et plus de 600 concerts avec le groupe MouNtain Men :

J’appelle ma musique du « Australian Blues ‘n’ Stuff ».

Pour répondre à la question, c’est un mélange de blues / country / pop / folk / rock, comme la musique avec la quelle j’ai grandi.

Des chansons qui sont de tranches de ma vie depuis j’ai commencé à les écrire, en 1981 dans un petit village au bord de la mer à 55km au sud de Sydney – la côte est de l’Australie.

Pour cet album « Keep it simple » et tournée je serai accompagné par deux excellents musiciens.

A la basse et au chœurs, Jean Berthon qui a croisé mon chemin subitement peu de temps après son retour en France d’un petit séjour de 7 ans à Londres.

A la batterie un compagnon de route du début des années 2000, Patrick Argentier.

Il y aura également des invité(e)s mais je garde le droit de surprise là.

cheers,

iano

Share Suivez-nous