BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Banastou & Fourquet

Les caves du circuit court — Vins et bières artisanales bio par l'épicerie De l'Autre CôTé de la Rue, à Lyon

À propos du projet

L'Autre CôTé de la Rue, c'est depuis 2006 une (des premières !) épicerie généraliste de circuit court, qui repose sur des valeurs fortes et une relation équitable et directe avec plus 200 producteurs. C'est un lieu de vie qui ouvre également sa terrasse en journée l'été, fournit de nombreux établissements (restaurants, bars, ...) en produit de qualités, et s'implique dans la vie du quartier, plus largement, à travers du soutien à divers événements locaux.

Des 3 personnes pour lancer le projet, un des cofondateurs est encore là aujourd'hui, entouré d'une équipe d'associé-e-s et de salarié-e-s dynamique, conviviale et porteuse de valeurs fortes autour du bien manger, de la relation au producteur et de faire du commerce autrement, en transparence et au service de tous (producteur, intermédiaire unique... et vous !).

Et le local est bien trop petit aujourd'hui pour pouvoir proposer de nouveaux produits, travailler et vous accueillir dans de bonnes conditions !

Et ça tombe bien, notre rayon vin en particulier (lui aussi en circuit court, en 100% bio !), reconnu depuis plusieurs années et sélectionné avec soin, ne demande qu'à s'agrandir pour pouvoir représenter toutes les richesses de notre région (et des autres !), et s'ouvrir plus franchement aux bières, alcools forts, …

C'est pourquoi toute l'équipe se mobilise depuis plusieurs mois sur le projet d'une cave à vin et à bière (bio, mais pas que), avec des prestations et animations (dégustations, découvertes, initiations, ...), avec un espace de location de casiers de conservation (des petites caves à vins privatives, donc) aux particuliers, accessibles à tous les amateurs ; le tout pour une ouverture prévue en septembre prochain !

Belle opportunité : nous investissons le local voisin, libre depuis quelques mois ! 60M2 d'espace de vente, et proximité directe avec l'épicerie actuelle !

Le projet se découpe en trois pôles :

  • la cave à vin : espace de de vente au rez-de-chaussée. Nous allons compléter notre gamme en élargissant notre sélection chez nos vignerons actuels, et en en trouvant plein de nouveaux !
  • une cave à bière (bio mais pas que) : face aux demandes importantes et à la richesse de notre région (1ère région brassicole artisanale de France ! Oui, oui !), nous pensons qu'il est essentiel de consacrer à la bière un espace plus important. Nous insisterons sur l'aspect local plutôt que bio, comme pour beaucoup de nos produits, et toujours avec nous comme seul intermédiaire (circuit court oblige !).
  • une activité prestation et animation autour du vin et de la bière : le développement de cette activité se fera en collaboration avec l'épicerie, en présence de producteurs, de vignerons ou de brasseurs, pour des temps de dégustation communs.

Les casiers à vin loués aux particuliers, initialement prévus dans la cave (qui ne pourra pas être aménagée pour le moment en l'absence des autorisations nécessaires), seront peut-être réintégrés au projet sous une forme différente. On vous tient au courant de l'avancée des travaux !

Cela implique un investissement conséquent pour le nouveau local situé à proximité de l'épicerie !

En effet, entre le bail, signé le 12 juin, la rénovation en profondeur du local (et on ne va pas garder grand chose de la lainerie qui était là : nouveau mobilier, espace agrandi, stock déplacé, éclairage repensé ; tous les casiers, comptoir, réserve actuels disparaissent !), la consolidation du stock… il y a du travail !

Et au passage, nous pourrons donc réorganiser l'épicerie avec plein de surprises, et surtout plus de place !

La réorganisation de l'épicerie

Après 8 ans d'existence, nous n'avons jamais eu les fonds nécessaires aux finitions de l'espace de vente de l'épicerie. La délocalisation des vins de l'épicerie permettra enfin le réaménagement de l'espace ! Nous avons pensé aux travaux suivants afin d'améliorer vos conditions de déambulation et de visibilité au sein de votre épicerie.

  • la réorganisation du rayon légumes qui a atteint sa capacité maximale. Rallongement du rayon, création de nouveaux espaces de stockage, éclairage retravaillé, ...
  • la nouvelle zone de libre-service frais : investissement dans une nouvelle vitrine, nouvel espace charcuterie afin de limiter les temps d'attentes,...
  • le rayon épicerie : achat de nouveaux silos afin de compléter notre offre de produits « vrac »
  • le rayon ménager : une plus grande place lui sera attribuée, et nous pourrons enfin élargir notre gamme.
  • la suppression de l'ilôt central : afin de faciliter vos déplacements.
  • nouveau rayon boissons et douceur : nous garderons une sélection de bières, vins, jus, thé, etc. au sein de l'épicerie
  • nouvel ilôt caisse : pour faire face aux rush, et nous permettre de gérer certaines tâches directement auprès des professionnels 
  • la mezzanine : réorganisation de l'espace administratif et création d'un espace de préparation de commandes professionnelles.

Présentation mise à jour le 12 juin : nous avons enlevé toute mention de l'aménagement du sous-sol du local, pour lequel nous n'avons pas obtenu les autorisations nécessaires pour le moment. Retrouvez le détail dans cette news.
Nous gardons espoir de pouvoir utiliser la grande cave voûtée de 70m2 du local à plus long terme !
Les contreparties évoquant le nom gravé dans l'escalier sont donc transformées en nom gravé sur une belle plaque installée en boutique ! Pour les personnes concernées, nous prendrons contact avec vous pour noter votre intérêt, votre accord et définir le nom qui sera finalement gravé.

Mise à jour du 18 juin : voici venu notre identité visuelle, travaillée par Tadaa :)

A quoi va servir le financement ?

Les sommes pour lesquelles nous vous sollicitons sont essentielles à ce projet ! Si nous n'envisageons plus de percer un escalier pour le moment, faut d'avoir obtenu les autorisations nécessaires, ce changement de plan implique des mobiliers permettant d'accueillir plus de références sur le seul rez-de-chaussée, mobilier qui aura un coût plus important, et oblige à repenser certains aménagements.

La somme de 10 000€ demandée, une fois les frais Ulule (8% du total) et le prix des contreparties déduit, reste essentielle à la poursuite du projet et permettra notamment de diminuer les emprunts bancaires, d'aborder sereinement la redéfinition des espaces rendue nécessaire par l'absence de sous-sol, et aussi d'envisager tout un tas de goodies (vinolock, dropstop, tire-bouchon, verres à vin gravés, ...) prévus pour cette campagne, et d'autres dont on garde la surprise !

Et tout ce qui dépassera les 10 000€ nous permettra de proposer la gamme la plus large possible dès l'ouverture !

À propos du porteur de projet

Ouverte sous forme de SCOP, en septembre 2006, l'épicerie De l'Autre Côté de la Rue est un magasin en circuit court, alimenté par plus de 200 producteurs. Nous proposons des produits alimentaires et ménagers, locaux et / ou bio, sélectionnés en visant la rémunération la plus juste possible pour leurs producteurs. De 3 au départ, nous sommes aujourd'hui 6 salarié-e-s, dont 5 associé-e-s à travailler pour faire vivre ce lieu.

 

L'équipe de l'épicerie aujourd'hui. De gauche à droite, Damien, salarié, et les associé-e-s : Alice, co-gérante, Thibaut, co-fondateur et co-gérant, Christelle, Magali et Pierre !​

 

Retrouvez-nous sur nos sites internets : delautrecotedelarue.net & banastouetfourquet.fr

L'épicerie est présente depuis peu sur les réseaux sociaux, Diaspora* (réseau social libre et décentralisé), Twitter & Facebook !

Vous pouvez aussi retrouver Banastou & Fourquet sur sa page Facebook dédiée !

La vente aux particuliers

Elle représente aujourd'hui environ 70 % de notre chiffre d'affaires et prend place dans notre magasin de 60m² situé 75 Cours de la Liberté. La situation de ce magasin, en plein centre-ville de Lyon au sein d'un quartier dynamique, assure depuis sa création une augmentation régulière de la fréquentation du lieu et de CA. Notre clientèle est principalement constituée de gens du quartier et d'habitués. Nous avons souhaité dès notre création proposer une gamme de produits la plus large possible pour contenter un maximum les demandes de notre clientèle. Dans cette même dynamique, nous avons fait le choix d'établir des créneaux d'ouvertures longs et de réduire au minimum nos temps de fermeture (le lundi matin pour nettoyage et désinfection).

L'augmentation régulière de cette activité pose aujourd'hui un problème en terme d'accueil de clientèle dans nos locaux, devenus trop exigus, pour permettre une bonne présentation de nos produits, la circulation des clients ainsi que la gestion des stocks.

La vente aux professionnels

La vente en gros et demi-gros à toujours fait partie intégrante de notre projet. En 2005, c'est notamment sous l'impulsion d'associations lyonnaises désireuses de se fournir en produits éthiques, pour l'organisation de leurs événements, que le projet de l'épicerie a débuté. Aujourd'hui, la vente aux professionnels a largement dépassé le cadre de l’événement associatif et s'adresse à une clientèle variée (bars, restaurants, MJCs, festivals, associations…). Cette activité n'a eu de cesse de se développer au cours notre existence et a fait l'objet d'une attention particulière ces deux dernières années, avec la mise en place d'un service de livraison et un travail accru de démarchage de nouveaux clients. La vente aux professionnels représente, aujourd'hui, environ 30 % de notre C.A.

Nous rencontrons les mêmes soucis et limites en terme d'espace et de gestion des stocks que pour la vente aux particuliers.

 

La création d'un lieu de stockage

En 2013, un nombre important de nouvelles références destinées à notre clientèle professionnelle doit être commandée en grande quantité (plusieurs palettes) et ne peuvent plus être stockées au 75 cours de la Liberté. À cela s'ajoutent les stocks lourds destinés à la vente au détail provoqués par les remises quantitatives pratiquées par certains de nos fournisseurs. Ce sont notamment ces tarifs qui nous permettent de garder des prix bas en boutique. Face à ces contraintes, un premier espace de stockage extérieur (environ 20m²) est loué à Décines où nous intégrons la fédération de La Bruyère (constituée des associations L'arbralégumes et Croc'étic et de la SCIC Alterconso) qui loue un entrepôt au 61 avenue des Bruyères à Décines.

Cette solution temporaire va nous permettre de continuer à fonctionner et nous oblige à repenser nos méthodes de stockage. Début 2014, la décision est prise par notre SCOP d'intégrer à notre fonctionnement une véritable plate-forme de stockage à Décines. Pour ce faire, nous augmentons la surface louée à La Bruyère de 20 à 70 m², intégrons des solutions de stockage lourde (rack à palettes, gerbeur, …) et construisons une chambre tempérée pour le stockage du vin. Nous nous équipons d'un véhicule plus grand et plus adapté à nos besoins, tant pour les livraisons que pour les réassorts de stock désormais réguliers.

Ces investissements nous permettent de solutionner nos problèmes de stockage au 75 cours de la Liberté. En effet, tous les stocks lourds sont directement livrés à Décines et stockés en palettes sur place.

 

La part du vin

Depuis la création de notre boutique, le vin a toujours eu une place importante. Dès les premiers mois d’existence, la demande a été forte, nous obligeant rapidement à augmenter notre nombre de références et à créer de nouveaux meubles. À la fin de l'année 2006, soit quatre mois après notre ouverture, une période de fermeture est décidée pour créer un espace vitrine et officialiser la création d'un rayon vin à part entière. Trois nouveaux meubles sont créés et une esthétique dédiée est donnée au rayon vin. Au mois de juin, l'achat de caves à vin est décidé pour protéger notre stock des rigueurs de l'été. Avec un chiffre d'affaires de 65 000 euros de vente aux particuliers et 40 000 euros de vente aux professionnels, le vin représente une part importante de notre activité (+ de 16 % du Chiffre d'affaires).

Cependant, trois obstacles empêchent l'accroissement de cette activité :

La place : notre rayon est trop étriqué et il n’est pas agréable de s’y arrêter ou d’y flâner.

Le temps : l'activité quotidienne débordante de l'épicerie ne nous permet pas d’amener le conseil et l'attention que demandent les clients du rayon vin, notamment pour passer le pas de l’achat de bouteilles plus qualitatives.

La visibilité : situé au fond de notre magasin, notre rayon n’est pas visible de l'extérieur, voire relativement peu de l'intérieur. Il faut donc emmener nos clients vers ce rayon, ce qui demande temps et disponibilités dont nous manquons actuellement.

 

Au mois de janvier 2015, une opportunité se présente à nous avec la mise en location d'un local vacant au 73 Cours de la Liberté (anciennement une lainerie), local situé à 5 mètres de notre commerce actuel. Ce local disposant d'une cave, d'un local de stockage sur cour ainsi que d'une surface de vente importante en RDC, il semble tout à fait adapté à la création d'un espace caviste vin et bière. Parallèlement, ce projet permet de libérer de l’espace dans la boutique actuelle, de réorganiser les rayons les plus étriqués et de développer certaines gammes...

Nous voilà donc à lancer le projet Banastou & Fourquet !

 

FAQ

  • Vous parliez d'une véritable cave, en sous-sol, et d'un bel escalier, à un moment ?

    Tout à fait ! Malheureusement, nous n'avons finalement pas obtenu les autorisations nécessaires pour aménager le sous-sol et percer un escalier direct depuis le local commercial. Nous gardons cette idée dans un coin de notre tête pour plus tard, mais pour le moment, nous devons nous concentrer sur l'aménagement de nos 60m2 de rez-de-chaussée et des travaux que cela représente !

    Si la campagne a été lancée pour le financement de cet escalier, elle reste très importante pour nous car les travaux restent conséquents, et cela permettra de diminuer le prêt bancaire que nous ferons nécessairement pour financer l'intégralité des travaux en plus de nos fonds propres.

    Dernière mise à jour : il y a 2 années, 3 mois

  • Et les contreparties avec mon nom gravé dans l'escalier alors ?

    Nous n'avons pas oublié les contreparties qui concernent la gravure du nom dans l'escalier. Nous vous proposons de réaliser à la place une jolie plaque, installée dans la boutique, et qui pourra être déplacée dans l'escalier si celui-ci est un jour aménagé ! Mais comme ça, vous serez déjà un peu présents avec nous au quotidien !

    Pour tous ceux dont les contreparties le permettent, nous reviendrons vers vous pour confirmer votre intérêt pour cette proposition et pour valider avec vous le nom qui sera finalement gravé pour vous.

    Dernière mise à jour : il y a 2 années, 3 mois

  • C'est un simple projet ou c'est déjà bien concret ?

    C'est du très concret ! Nous avons signé le bail commercial le 12 juin 2015, et les travaux commencent aux premiers jours de l'été.

    Nous prenons les choses très au sérieux pour pouvoir vous accueillir dès la mi-septembre et inaugurer cette Cave dans les temps !

    Vous pouvez suivre l'avancée des travaux et du travail plus général sur la Cave dans les news du projet Ulule (onglet en haut de la page) !

    Dernière mise à jour : il y a 2 années, 3 mois

  • Et si je préfère la bière, rapport aux contreparties ?

    Banastou & Fourquet, c'est une cave en circuit court, bio, etc. mais qui propose du vin... et de la bière ! Alors il n'y a pas de raisons, c'est vrai.

    C'est pourquoi on vous donnera le choix entre un verre à vin (avec du vin dedans le jour de l'inauguration), ou... une chopine à bière (avec de la bière dedans bien sûr, le jour de l'inauguration) !

    Comme ça, pas de jaloux.

    Dernière mise à jour : il y a 2 années, 3 mois

Poser une question Signaler ce projet