BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Ballade au bord du chemin

Court-métrage

À propos du projet

[ nouvel objectif à 750/800 euros - voir plus loin ]

Ballade au bord du chemin est un court-métrage de 25mn qui sera tourné début Août 2019, dans une forêt non loin d'Annecy. (Poisy, 74)

Voici le synopsis :

Dans une forêt humide un homme attend, perdu dans ses songes. Une femme qu'il aime et un ami doivent le rejoindre pour une promenade le long des chemins. A peine les voilà réunis, qu'une tempête semble s'annoncer, le ciel sombre et le vent viennent occulter la lumière timide, les retrouvailles attendues.

Le film se concentre sur le rapport de l'homme à la nature, et comment, dans un moment où des relations humaines se dégradent, les éléments, l'eau, le vent, viennent se lier aux sentiments de l'homme, sa solitude. Comme si par l'attention à la nature il pouvait se libérer de ses angoisses, mettre fin à son aveuglement, ses passions. 

L'idée est de filmer une sorte de monde en frontière, en orée de la forêt, entre la nature et les hommes, la réalité et le rêve, et comment ces dimensions se confondent, s'opposent, dialoguent. 

La démarche esthétique se veut assez épurée, lente afin de créer une expérience sensible et sensorielle, attentive aux moindres détails sonores et visuels, un chant d'oiseau, une bourrasque de vent, les fleurs blanches, là, qui bordent ce chemin...  faire entrer le spectateur dans cette expérience proche des éléments.

Filmer la nature comme un paysage intérieur qui murmure et respire. Tout rentrerait en relation avec le personnage, qui se perd, s'égare dans son imagination, ses peurs, ses sentiments. 

Le film est une sorte de rêverie, inspiré par le registre de la Ballade médiévale. Il sera travaillé dans un ton poétique - déjà exploré dans de précédentes réalisations. L'idée serait au fond de donner à vivre l'émotion que l'on ressent face à la nature, à sa simplicité, en contraste avec notre maladresse à vivre avec les autres, et avec nos pensées. 

Une promenade comme une sorte de poème en bordure des chemins. 

Le tournage aura lieu début Août 2019, puis le montage se déroulera jusqu'en décembre 2019. La finition du film est escomptée pour début 2020.

L'idée étant de le diffuser localement vers Annecy, ainsi qu'à Paris. (et également le proposer en festival) 

A quoi va servir le financement ?

Ce projet est soutenu par le C.R.O.U.S de Paris ainsi que le FSDIE de Paris 3, ce qui servira à la location de matériel lumière et son, l'achat des costumes et autres postes de dépenses techniques.

Le film sera accompagné par Transpalux Lyon.

Le reste du budget se concentrera sur les défraiements, ainsi que pour nourrir l'équipe technique et gérer l'hebergement durant une semaine de tournage. Les subventions obtenues ne peuvent contribuer à ces dépenses. Les acteurs viennent de Paris, et une partie de l'équipe n'est pas directement d'Annecy. 

Déjà 300 euros de fonds propres - gagnés en festival - contribuent à ces dépenses, il manque cependant encore 600 euros pour permettre ce tournage dans de bonnes conditions.

Les fonds réunis sur cette plateforme ont pour but de compléter cette partie du budget.

Aux 600 euros nécessaires s'ajoutent 8% de commission Ulule soit 48 euros.

  • Subventions, dépenses techniques : 1670 euros
  • Défraiements : 500 euros (dont 300 déjà acquis)
  • Nourriture : 400 euros

Nous avons presque atteint l'objectif de 648 euros. Il était prévu à la base qu'une somme supplémentaire personnelle serait investie, si ce financement atteint 750-800 euros cela permettra de diminuer les dépenses sur fond privé et de permettre d'encore meilleures conditions de tournage. Un grand merci ! 

Je propose donc cet objectif facultatif pour améliorer le tournage ! 

 

À propos du porteur de projet

Réalisateur, chef opérateur : 

David Ingels 

Depuis maintenant quelques années et le début de mes études, avec quelques courts métrages à mon actif, j'essaye d'envisager un cinéma qui correspond à mes intuitions et sensibilités. Les deux derniers films m'ont conduit vers celui-ci.

Il s'agit donc de continuer ce chemin intimiste, sensible, et emener un plus loin cette envie de cinéma pour la partager.

 

Les acteurs : 

 

 Robert Rizo 

 Il sera l'acteur principal de ce film. 

 Voici un lien vers son site : http://robert-rizo.com/

 

 

 

 Jan-Luck Levasseur

 Pour le rôle secondaire, "l'ami".

 Nous avons travaillé ensemble il y a maintenant 1 an de cela sur le film La nuit d'avant le   voyage dont il fut l'acteur principal.

 C'est en toute confiance que nous allons retravailler ensemble.

 

 

 

  Julie Montel

 Pour le rôle féminin, "Elena".

 https://www.nawak.com/book/julie.montel

 

 

 

 

 

Equipe technique :

 

1er assistant Réalisateur : Valentin Kalfa Lombard.

Régisseur général : Florian Avella - Assistante Régie : Serena San Vincente 

Chef Electricien : Léon Mortreux - Machiniste : Gilles Daubeuf -  Assistant caméra : Vincent Ingels

Ingénieur du son : Joseph Squire

HMC : Héloïse Perez

 

Précédentes réalisations : 

La nuit d'avant le voyage - 2018 - 14mn

Un peintre se réveille en pleine nuit, tourmenté par l'insomnie. Pris d'angoisse il essaye alors de sortir de chez lui, comme hélé par un souvenir, un amour perdu.

La neige avait disparu - 2019 - 10.40mn

"Une forêt en hiver, le soir. Un homme est là, perdu. Pris dans ses songes, la nuit va tomber."