BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

COURSE D'AVENTURE BAD BERTHA

Le Tour de France 2019 de la microaventure - 6 dates, 6 villes, 24 heures, 150 aventures - Paris, Nantes, Lyon, Lille, Rennes

À propos du projet

122% merci ! Vous avez explosé le compteur bande de fous malades !

La billetterie est toujours ouverte, pour prendre ses places maintenant c'est 👉 ICI 👈 !

__________________________________________________________

Soutiens le lancement du Tour de France de la microaventure ! Places en prévente au tarif earlybird pour la course d’aventure Bad Bertha : 6 dates, 6 villes, 24 heures pour vivre 150 aventures au départ de chez soi. 

De avril à juin 2019. Paris, Nantes, Lyon, Lille, Rennes, Bordeaux - quelle ville ira le plus loin ?

Par les organisateurs complètement cinglés de la course en stop géante Mad Jacques.

  • On nous met la pression pour trouver du sens à tout prix 👉 on ne fait plus rien de concret
  • On vit tassé comme des sardines dans nos villes 👉 on galère à mettre le nez dehors
  • Appli-GPS, vie normée, quotidien aseptisé 👉 on ne rencontre que des gens comme nous

L'aventure peut être : 

  • Courte, simple, facile d’accès.
  • Pas besoin d’être Mike Horn.
  • Pas besoin de tout plaquer pour une yourte au Venezuela

On en avait marre de rêvasser à l’époque bénie des cartes papier et des sextants. En 2017, on a lancé la course en stop géante Mad Jacques*. 2 éditions et 2500 participants plus tard, on commence à devenir pas mauvais à réinjecter de l’inconnu et du sauvage dans nos quotidiens sur-aseptisés. Alors on passe à l'étape suivante. 

Une course de 24 heures pour vivre 150 microaventures entre potes au départ de chez soi

Après 3 crash tests sur plus de 500 cobayes parisiens et avec l’aide des membres du GRAA **, on a mis au point la course d’aventure la plus dingue depuis la ruée vers l’or.

*La Mad Jacques est le vaisseau amiral : une course en stop géante, 2500 personnes qui cherchent à atteindre le plus vite possible un petit village dans la Creuse pour un festival. 3e édition le 8&9 juin.

**Le GRAA (Groupe de Recherche Avancée en Aventurologie) rassemble plus de 1600 enragés du grand air et de la vie forte déterminés à ne pas subir leur destin d’urbains sur-connectés.

   

   

   

    

 

  • Pour partager autre chose qu'une pinte à 10 € avec tes potes
  • Pour pouvoir dire en soirée : "Ce weekend ? J'ai fais du paddle de nuit pourquoi ?"
  • Pour redécouvrir ton coin et ses habitants au delà du domac et de ton bar QG 
  • Pour rencontrer (en moyenne) 8 personnes stylées et 3 individus improbables 
  • Parce qu'on a tout donné pour cette campagne
  • Parce que c’est MOINS CHER tout de suite :) 

1· Quand ? 24 heures, du vendredi soir 19h30 au samedi soir - soirée. 

2 · Où ? Départ de chez toi. Missions dans ta ville et dans un périmètre de 250 km à la ronde. Pas forcément besoin de voiture, tu peux la jouer comme tu le sens, à pied, à vélo, en caisse, en parapente ou en tondeuse à gazon. 

3 · Avec qui ? Par équipe, 2 à 6 personnes. Tu peux t'inscrire seul et ajouter tes coéquipiers dans un 2e temps. 

4 · Comment ? Les 150 missions sont publiées le jeudi soir. Chaque équipe a 24h pour mettre au point sa stratégie. Les missions ne rapportent pas toutes le même nombre de points en fonction du temps nécessaire, de la difficulté, de la distance. A chaque équipe d'établir son plan en fonction de ses objectifs et de ses envies.

Le lancement est donné le vendredi soir. Pour valider une mission une équipe doit envoyer la photo ou la vidéo correspondante sur une interface FB avec un #. Un classement est mis à jour en temps réel. 

5 · Combien $$ ? Entre 35 et 50€ selon le moment où t’y prends. L'inscription inclut :

  • le suivi et l'animation par Bertha et son équipe H24 pendant la course
  • une assurance individuelle
  • un pack finisher avec des cadeaux Bertha + partenaires (par ex. flash tatoo Bertha, Tshirt finisher, bière souvenir grosse bertha)
  • 1 bad bière (ou autre conso) à l’arrivée
  • des lots pour chaque membre des équipes du podium. Exemples de lot : 1 sac à dos Faguo
  • une fat soirée dans un lieu insolite à la fin des 24 heures
  • une expérience de vie 

LA FAQ COMPLÈTE ICI  

“tenter sans force et sans armure d’atteindre l'inaccessible étoile”

 

  • Organisation de la tournée Bad Bertha à Paris, Nantes, Lyon, Lille, Rennes

    

  • + nouvelle date à Toulouse (en octobre 2019)
  • + programmation d’une fanfare magique sur toutes les éditions
  • + sortie d’une affiche collector Bad Bertha

    

  • + développement d’une appli mobile Bad Bertha pour rendre l’expérience de course encore plus dingue
  • + on sort une vidéo de ski nautique dans les catacombes 

Comment prendre ma place ??

La Bad Bertha est une aventure en équipe, de 2 à 6 personnes.

Tu veux t'inscrire seul.e car tes coéquipiers ont déjà leur place ou la prendront plus tard ?

👉 Tarif early bird solo : Le pack des gros malins (35€ ou plus)

Ton équipe est déjà constituée et prête à s'inscrire ?

Vous êtes 3 👉 Tarif early bird 3 personnes: Le pack trio (99€ ou plus soit 33€ la place par personne)

Vous êtes 6 👉 Tarif early bird 6 personnes: Le pack des gens qui s'inscrivent en équipe (199€ ou plus) 

"Je veux faire la Bad Bertha mais aussi la Mad Jacques, c'est possible ?"

- Ehhh oui : le Pack combo magique Mad Jacques + Bad Bertha (90€ ou plus)

 


La Bad Bertha est la petite soeur de la course en stop Mad Jacques. 

Sur la Mad Jacques, c’est une aventure collective avec DavaïDavaï et l’association ÇaPasseÇaPasse. On forme un collectif d’aventuriers bigarrés incluant entre autre un ancien éleveur de rennes, une docteur en lettres birmanes, une conteuse, 2 DJ de karaoké aquatique, un caporal de la Légion et un gros tas d’autres gens improbables.

Derrière la Bad Bertha, c’est DavaïDavaï avec Maëlle et Vincent à la manoeuvre.

Avant de faire des événements à la con, Maëlle a longuement tenté de battre des records de vitesse autostoppique. Elle faisait des A/R Paris-Pékin pour s’entraîner. Elle avoue une passion cachée pour le kimiz, une boisson kirghize dégueulasse, et une légère tendance à l’hyperactivité.

Vincent a longtemps cru qu’il serait berger avant d’essayer pour de vrai. Il s’est tout de suite rabattu sur un métier moins pénible. Il aime bien l’idée de pédaler à vélo par -2°C mais son activité principale consiste à boire des bières artisanales en faisant des plans sur la comète.

#rends l'argent

Share Suivez-nous