BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Bac + que dalle

Un webdocumentaire sur le parcours de jeunes diplômés

À propos du projet

« Seulement 62% des jeunes diplômés trouvent un emploi un an après la sortie de leurs études »

Etude APEC 2015

« 49% des jeunes diplômés depuis moins de trois ans sont en difficulté pour trouver un premier emploi »

Baromètre IFOP 2014

Les problématiques auxquelles sont confrontés les jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi stable sont souvent peu connues du grand public. Le diplôme a du mal à tenir toutes ses promesses et de nombreux jeunes diplômés qui tentent de faire leur place sur le marché de l’emploi, déchantent.

Le nombre de diplômés augmente d’année en année mais ils sont toujours plus touchés par le chômage. Face à ce constat plusieurs situations émergent : accepter un emploi en dessous de son niveau de qualification malgré tous les efforts déployés pour obtenir un diplôme, reprendre des études, s’accrocher à une recherche d’emploi interminable et bien souvent désespérante...Il faut ajouter à cela une précarisation constante des contrats, les CDD de courte durée, les services civiques et contrats aidés devenant la norme.

Mettre des visages sur cette réalité.

Loin de l’ambition de réaliser un panorama exhaustif d’une frange de la société, « Bac plus que dalle » dresse le portrait de cinq jeunes diplômés. Cinq parmi d’autres, pourtant représentatifs des difficultés et obstacles auxquels sont confrontés quotidiennement plusieurs centaines de milliers de personnes dans notre pays.

A travers ces cinq témoignages sont abordées les questions des inadéquations entre les formations et leurs «promesses» d’insertion vis à vis de la réalité du marché du travail, les «petits boulots», les relations parfois complexes avec les interlocuteurs dédiés mais aussi les répercussions de cette situation sur le quotidien.

Grâce à votre soutien, nous espérons faire du webdocumentaire « Bac + que dalle » un outil de débat et de réflexion autour de ces problématiques.

Le webdocumentaire sera constitué de cinq diaporamas sonores (combinaison de photos, d’illustrations et de prises de son), enrichis par des éléments connexes (ressources documentaires et études, scans de courriers…). 

À quoi va servir le financement ?

Votre soutien est utile

Le financement participatif nous permettra de compléter les subventions que nous avons déjà sollicitées pour la réalisation du projet. Il viendra en complément pour financer la production, le montage et le développement du webdocumentaire. Si grâce à vous nous réussissions à collecter davantage de fonds, nous pourrions nous permettre d'aller plus loin dans le développement du projet (réalisation de nouveaux portraits, déclinaison sous forme d'exposition...).

À propos du porteur de projet

« Bac + plus que dalle » est une réalisation à trois têtes. Jérémie Lusseau (Iris Pictures), Antoine Yon (Tandem) et Pierrick Crolas, trois porteurs de projets qui ont eux-mêmes été confrontés aux difficultés qu’ils veulent illustrer et auxquelles ils essayent chacun à leur manière d’apporter une réponse.

Tandem un parrain pour l’emploi a vu officiellement le jour en février 2014. C’est une réponse citoyenne aux difficultés d’intégration socio-professionnelle rencontrées par les jeunes diplômés. Considérés comme autonomes et suffisamment armés pour la recherche d’emploi, ils font pourtant face de plus en plus, et souvent seuls, aux problématiques déjà connues liées au chômage. Antoine Yon, instigateur du projet, et Benoit Connan ont lancé le mouvement. Soucieux de donner une véritable dimension collective au projet, ils ont rapidement été rejoints par d’autres. Aujourd’hui, une centaine de personnes sont impliquées dans les activités de l’association.

La mise en place d’une action de parrainage constitue l’une des réponses proposées. L’idée étant de mettre en relation une personne récemment diplômée en recherche d’emploi avec un professionnel actif de ce même secteur de recherche. Il s’agit autant d’un soutien moral que technique. Il y a un grand besoin d’insuffler de l’humain dans le marché du travail, souvent très impersonnel, où la recherche d’emploi consiste à l’envoi massif de candidatures par Internet. Encourager le lien, le concret, le vivant. Rompre l’isolement. Ramener la confiance. C’est l’ambition de Tandem. L’idée du parrainage, au-delà même de trouver un emploi, doit permettre d’éviter cet engrenage. En parallèle de cette action, l’association anime différents temps collectifs: ateliers pour les filleul(e)s, cafés solidaires, partage de pratiques pour les parrains et marraines, autant de rencontres qui ont aussi pour but de développer les liens et les échanges.

En juillet 2014, l’association a rejoint le Mouvement National des Chômeurs et Précaires (MNCP). C’est pour Tandem un choix fort dans sa volonté d’aller plus loin que la simple proposition d’un service et de s’affirmer comme une association avec des valeurs et des idées à défendre, comme celle de pouvoir porter la voix des personnes qu’elle rencontre. Elle fait donc de la question de la défense des droits des chômeurs et précaires une préoccupation majeure.

Le collectif nantais IRIS PICTURES réalise et diffuse des reportages visuels (photographie, vidéo, webdocumentaire, illustration...) en France comme à l’étranger, principalement autour de problématiques sociales et culturelles, notamment dans les quartiers populaires.

IRIS PICTURES est né de la rencontre des photographes Jean-Félix Fayolle et Jérémie Lusseau au sein de l’agence du photographe du National Geographic, Reza. Après avoir mené des travaux indépendants en Europe, en Amérique Latine, en Asie et en Afrique, ils s’associent en 2013 et sont rejoints par l’illustrateur Yann Jézéquel.

Le collectif collabore régulièrement avec des acteurs associatifs et institutionnels qu’il accompagne dans la mise en place de projets autour de l’image. Depuis 2015, le collectif a décidé, tout en gardant sa dimension internationale, de porter une attention toute particulière aux problématiques sociales locales qu’il tente de documenter. Au regard du parcours de ses membres, c’est donc tout naturellement que le collectif a souhaité co-construire le projet «Bac + que dalle».

Pierrick Crolas est un graphiste de la région rennaise qui exerce maintenant depuis 5 ans. Désireux de revenir au dessin et dans le but de participer à des projets en lien avec ses valeurs, il se lance en tant qu’indépendant début 2015 tout en étant salarié à plein temps.

Ayant vécu deux périodes de chômage de quelques mois et ayant hésité à créer son entreprise, il est au fait des problématiques liées à l’emploi et des problèmes que cela pose à sa génération. Il fait partie de ces personnes adeptes de la débrouille qui s’écartent des parcours traditionnels, le niveau de diplôme n’étant plus un sésame absolu dans l’obtention d’un travail à la hauteur de ses espérances. C’est pourquoi depuis plus d’un an, il prend part à des projets qui lui parlent et apporte son savoir-faire à de jeunes créateurs d’entreprises et associations.

Il attache une importance particulière à la création d’identité graphique, à l’illustration mais surtout aux liens humains, à la collaboration et à l’échange de savoir-faire.

Un petit aperçu des contributions proposées