BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Avortement, le chemin de croix des femmes

Aidez 4 jeunes journalistes à réaliser un documentaire de 26 minutes !

À propos du projet

L'Europe c'est 5,5 millions d'avortements chaque année. 
L'Europe c'est le rassemblement des pays les plus libertaires et des pays les plus restrictifs face à l'avortement. 
L'Europe ce sont des femmes qui font face à des difficultés pour accéder à l'avortement.

Des hôpitaux publics de Rome, au cimetière de Catane (Sicile) en passant par le planning familial du Loiret (France) tous les chemins mènent à Bruxelles (Belgique) où se trouvent l'épicentre des lobbys "pro-vie". Ce documentaire vous montrera la situation de l'IVG en Europe à travers plusieurs exemples. 

Nous vous invitons à parcourir l'Europe... en quête d'avortement. 

Ce documentaire de 26 minutes retrace le combat des femmes pour avorter dans leur pays et les lobbys qui leurs font face. Comment s'organisent-elles ? Quels sont les coûts ? Les risques ? Et qui sont ceux qui s'opposent au droit à l'IVG ? 


Nous nous rendons d'abord en Sicile, auprès de la famille de Valentina Milluzzo : une femme de 32 ans, décédé il y a un an, suite à un refus de la part du corps médical de l'avorter. Puis direction Rome à la rencontre d'une des rares gynécologues italienne qui pratique des avortements dans la capitale alors que l'accès à l'IVG dans cette ville relève d'un vrai parcours du combatant. 

Puis direction l'ouest de la France, auprès d'un gynécologue à la retraite qui se rend chaque jour à une centaine de kilomètres de chez lui pour prêter main forte à un centre IVG en manque de personnel. 

Bruxelles, capitale européenne : à seulement 200 mètres du Parlement Européen se trouve le QG des lobbys "pro-vie". Ces derniers tentent d'influer sur la politique européenne en matière d'accès à l'IVG.

Puis retour à Paris avec un de ces groupes qui bat le pavée en ce 21 janvier à l'occasion de la "Marche pour la vie". Un rassemblement qui prône le respect de la clause de conscience des médecins. 

Suivez l'avancement de notre documentaire sur notre page Facebook

La réalisation d'un tel projet nécessite beaucoup de matériel. Nous aurons en permanence avec nous du matériel pour la prise de vue, de son, de la lumière et des appareils de stockage. 

Nous disposons déjà d'appareils photo (Canon, Nikon et Lumix), avec lesquels nous tournons depuis de nombreux mois. À la fois compacts et puissants, ils nous permettent d'être réactives et de réaliser des images en haute définition. 



Nous louerons des caméras cachées, indispensables pour certains lieux dans lesquels nous ne pourrons pénétrer avec un appareil photo. Nous louerons également des micro-cravates, nécessaires pour un son de qualité. 



Nous disposons d'ores et déjà de Macbook et de disques durs externes pour le montage et le stockage des images. 

À quoi va servir le financement ?

Nous avons besoin de vous pour financer une partie du projet ! Possédant déjà le matériel vidéo nécessaire, ce financement a pour but de couvrir une grande partie des dépenses liées au tournage du documentaire.

Cela comprend notamment l’hébergement, les transports, l’achat de matériel spécifique (micro cravatte, housse de protection contre la pluie...) et le dédomagement des traducteurs (nécessaire lors des tournages à l'étranger).

Afin de pouvoir mener à bien le projet nous avons donc besoin de vous pour récolter la somme de 2000€ et pouvoir ainsi financer une grande partie de ce documentaire!

À propos du porteur de projet

  • Marie, 21 ans : control freak et casteuse née, elle a déjà réalisé une enquête vidéo sur l'avortement en France il y a un an. Son ambition : des personnages forts et attachants pour ce sujet d'actualité ! Maniaque du montage et du tournage, elle sera derrière les images de ce documentaire.

  • Alice, 21 ans : créative et déterminée, c'est un peu la Georges Sand du groupe. Sa plume aiguisée sera le fil rouge de l'écriture de ce documentaire. Elle signe la voix off du sujet ! 

  • Chloé, 25 ans : coffee addict et enquêtrice née, elle ne renonce devant aucun obstacle. Elle sera également derrière les séquences de ce documentaire.

  • Kassy, 25 ans : la force tranquille du quatuor. Diplômée de sociologie, elle a ce "je ne sais quoi" qui pousse les femmes à se confier. Elle sera elle aussi derrière la caméra.