BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Autour du Tango - Les origines classiques

Enregistrement d'un album

À propos du projet

MERCI A TOUS! Le troisième et dernier objectif est fixé à 4000 euros, les 3350 euros du premier et deuxième objectif nous permettrons de financer, le studio (1er objectif) + le pressage du disque (2eme objectif)! il ne nous manque donc plus que 

593 € pour financer l'objectif 3!!!!!!!!!! Soit une journée supplémentaire d'enregistrement............

Si les 4000 euros sont atteint : Nous pourrons illustrer non plus uniquement les escales mais aussi la traversée, le monde de l'eau grace à des pièces d'Edward MacDowell, Georges Migot, André Astier... 

Pour ceux qui voudraient encore participer, sachez que c'est encore possible, nous allons essayer de financer ensemble le 3 ème Objectif ! soit une somme de 4000 euros qui nous permettraient de compléter artistiquement le projet par une troisième journée d'enregistrement, le pressage et le coût de l'ingénieur du son. Nous auto financerons l'ensemble des droits SDRM. 

Alors continuez à en parler autour de vous, Vous êtes les acteurs de la reussite de ce projet!!

 

Le projet en mots.....

Un voyage en sept escales

Le programme fera voyager l'auditeur, en partance de la côte basque espagnole, rejoindra au rythme lent de l’immensité océanique les chants des Açores de Lopez Graça, aux thèmes épurés et aux harmonies osées avant d'affronter l’immensité atlantique.

Terre en vue avec les danses cubaines d’Ignacio Cervantes, mélodiques plutôt que rythmiques. Pièces courtes du début du 20ème siècle qui plongeront d’abord le public dans l’ambiance aristocratique insulaire de l’époque, évoluant vers un décalage mélodique correspondant au nouveau départ.

Avec les Rikudim (danse en hébreu) c’est la rencontre des cultures, le métissage des populations grâce à l’immigration sur cet océan d’espoir ou ce continent représentant, pour certains un Eldorado.

Puis Inzenga, à partir de thèmes très courts , témoignera de la puissance religieuse hispanique très influente sur cette nouvelle terre.

C’est la fête avec Villa-Lobos, parfois inspiré des rythmes africains des anciens esclaves, évoquant quatre univers de rue, le mystère et le soleil avec en filigrane les tensions de la première guerre mondiale. 

Plus proche encore, on touchera avec Piazzola à la modernité, à l’évolution du tango, mêlant le lyrisme de l'opéra italien, le swing influencé par son passage à New York.

Enfin, dernière escale en Terre Tango, Thierry Escaich, organiste compositeur contemporain, nous livrera un tango de concert à l’écriture très enlevée, d’une précision ciselée où l’on retrouve les bases rythmiques et pourtant si différentes des origines. Une nouvelle forme de tango est née.

Ainsi comme l’affirme Leopoldo Marechal : «Le tango est une possibilité infinie»

Les bénéfices de ce projet serviront à financer d'autres enregistrements et concerts. Les musiciens participant à ce projet seront tous bénévoles. Il s'agit de :

 

A quoi va servir le financement ?

Le financement total avoisinera les de 5 150 € et se répartira de la manière suivante :

1er Objectif -Enregistrement studio + mixage + Mastering : 2 000 €FINANCE

C'est le moment où le quatuor entrera en studio, où les morceaux que que nous avons retrouvé, arrangé, harmonisé vont pouvoir enfin prendre corps. C'est aussi là qu'une foule d'expérimentations peut avoir lieu. Nous chercherons des sonorités, des textures, des trouvailles qui feront l'univers de ce voyage musical. Une fois toute cette matière enregistrée, il faudra la faire passer par la phase mixage. Cela consiste à travailler, à doser, à spatialiser chaque son très précisément, titre par titre. Le mastering est une phase clé dans la fabrication d'un disque : soit on sublime le son, soit on le casse. C'est l'étape finale dans la création sonore de l'album. Et c'est là que se joue la cohérence globale d'un disque. Autant vous dire que c'est une étape essentielle.

2ème Objectif -Pressage 2000 CD : 1 350 € (nous avons encore besoin de vous)FINANCE

ll se dit que le support physique n'a plus d'avenir. Pour l'industrie, peut-être. Mais pas pour nous ! Forts de cette idée, nous travaillons à la création d'un bel objet. Avec des illustrations créées par Cyril Carbonne et Wonderjane. Nous voulons vous proposer quelque chose que vous serez contents de voir, de toucher, de montrer autour de vous. Nous croyons au fait d'avoir une belle matière entre les mains.

3ème Objectif - Une journée supplémentaire de studio : 650 €

-Taxe SDRM : 1 500 € (Nous l'autofinancerons si les deux premiers objectifs sont atteint ! Nous comptons sur votre aide !AUTO FINANCE

Il faut donc nous acquitter du coût de la fabrication en usine et de la taxe SDRM. Celle-ci est la redevance à payer à la SACEM (Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique) pour chaque pressage de disque.

-Et peut être les frais d'envois et contreparties : 300 €

À propos du porteur de projet

 

Notre quatuor est né à la suite de rencontres fortuites... Une séance de musique d'ensemble, une simple ébauche de musique qui allait durer. Car nous avions senti qu’il fallait que ventre et poumons chantent ensemble, les clarinettes, le basson et la contrebasse, d’une manière propre à nos expériences et nos vibrations musicales. Sans cesser d’élargir notre champ de travail, nous avons imaginé notre quatuor comme un orchestre symphonique, mille instruments nichés au cœur de nos entailles, notre ventre, notre archet. Chacune des œuvres que nous interprétons a imposé un travail d’orchestration particulier pour évoquer diverses émotions, diverses températures, divers climats. Nos sources d’inspiration sont multiples, méditerranéennes bien sûr, soleil de plomb ; mais elles naviguent également d’Est en Ouest, sous les pluies bénies, sans limitations de styles ou de références, dans le temps et l’espace. Pour cela, nous avons dépassé l’expression traditionnelle de nos instruments afin de favoriser leur dimension lyrique et rythmique. Des chants des Açores aux Danses Rikudim, en passant par La Havane, Rio ou des "souvenirs" d'Espagne... Autant d’œuvres qui demeurent pour nous un recueil de poèmes musicaux, de petites nouvelles qui se veulent des présents à notre public, comme la traduction du plaisir que nous avons à jouer ensemble. 

Ce concert "Autour du Tango" représente un livre de bord. Le livre de bord d’un long voyage à travers l’espace et le temps. Chaque œuvre raconte en fait l’histoire d’une vie, d’un périple, un peu comme si nous avions à parcourir successivement plusieurs existences en différents temps et lieux, et accomplir ainsi un long chemin qui doit nous ramener à bon port. Nous avons choisi, à travers ces œuvres d’évoquer la mémoire d’autant de ces vies imaginaires, passées des rives Atlantiques Orientales ou Occidentales, vécues hier ou avant-hier, autant d’étapes nécessaires pour retrouver enfin notre origine.

Dans cette aventure, les clarinettes y incarnent tantot une voix triste et plaintive, tantot une voie rieuse et enjouée. Le basson, doux et mélodieux, s'ouvre à des timbres multiples, y incarne la voix d’un être de passage soutenu par la contrebasse, pour participer à ce que nous espérons être un hommage à tous ceux qui ont su guider les hommes sur le chemin de la Lumière. 

En musique, une rencontre est toujours un pari difficile à gagner. Il ne suffit pas en effet de mettre des musiciens en relation. Il faut encore que l’ambiance, la musique, en un mot la connivence soit au rendez-vous. Il semble en l’occurrence incroyable que l'association clarinettes / basson / contrebasse n’ait pas existé plus tôt et en plus grand nombre tant la complicité, le mélange de ces trois sonorités est flagrant et créatif. Ceux-ci ont en commun deux choses précieuses dans l’art musical : une sensibilité et une volupté sans égale. Le répertoire inexistant s’est construit au fil des envies engendrées par les émotions. C’est bien de cela dont il peut être question ici. Les chemins parcourus par ces trois instruments amoureux des sens, laissent l’auditeur rêveur et libre de vagabonder, libre de poser sur ce chant abstrait les images de son choix.

C’est une invitation au voyage, une aventure vers les sons inexplorés d’une nouvelle musique, où le jazz, les chants populairs, la musique classique la plus authentique se teinte d’une mélancolie qui ne connaît pas de frontière. Invitation au voyage sentimental de trois de nos plus grands instruments de musique... 

Les sérigraphies Femina Veritas offertes en contrepartie...

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Dunkerque/actualite/Autour_de_Dunkerque/Littoral_Flandre/2011/03/12/article_cyril-carbonne-expose-ses-toiles-jusqu-a.shtml

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet