BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'électricité pour un orphelinat à Madagascar

Des batteries, un convertisseur et voilà un orphelinat avec de l’électricité en permanence!

À propos du projet

Grâce à votre générosité les enfants du foyer Olombaovao vont pouvoir faire leurs devoirs avec un bon éclairage et leur confort sera amélioré ! Donc un grand merci !

Vue la rapidité avec laquelle les donateurs, ont répondu à notre sollicitation nous nous sommes fixés un nouvel objectif : financer, par vous crowdfunder, le projet de secours électrique de la Maison de Pierre à hauteur de 25% ! Soit atteindre 200% de notre objectif initial.

La collecte continue donc !!! 

Les 75% restants seront financés par les différentes manifestations organisées par l’association Terre des Enfants.

Quelques précisions(le détail du projet se trouve dans les news):

Appuyer sur un interrupteur et avoir de la lumière cela nous semble, nous occidentaux, tellement évident!!! Les rares fois où nous avons une coupure d’électricité ne sommes-nous pas tous perdus ?? !!!

Pour les petits écoliers et les étudiants de l’orphelinat d’Olombaovao cela fait pourtant partie de leur quotidien.

En effet, étant donné la précarité énergétique à Madagascar, les coupures d’électricité à Tamatave dues aux délestages sont très fréquentes et peuvent durer une journée entière voire davantage: lors de notre séjour sur place en mai 2014, nous avons pris définitivement conscience des problèmes que cela engendrait! Nos amis Malgaches, fatalistes, se contentaient de commenter par un "Mora,Mora"("cool" malgache).

Le projet consiste donc à installer un « chargeur-convertisseur » et des batteries pour assurer une sécurité énergétique à cet orphelinat. Cette installation permettra aux 25 enfants de l’orphelinat et plus particulièrement aux 10 élèves âgés de 10 à 18 ans d'avoir de la lumière le soir et  ainsi de pouvoir faire leurs devoirs autrement qu' à la maigre lueur d'une bougie.Cet éclairage de nuit sera également un gage de sécurité accru pour ces jeunes.

Le financement sollicité est basé sur un devis fourni par une entreprise implantée à Madagascar http://www.solarmad-nrj.com/qui fournira et installera le matériel.

Cette installation ne nécessitera aucun entretien particulier; seules les batteries seront à changer environ tous les 5 ans.

L'orphelinat Olombaovao?Littéralement "L'Homme Nouveau". 

Madame Clémentine Rahelimalala en est le fondateur malgache. Grand officier de l’ordre national de Madagascar, elle crée, le 2 juin 1950, une association : Association chrétienne pour l’action sociale « Olom Baovao » qui s’occupe des Orphelins et des Vieillards. Le siège social est à Antananarivo. Trois foyers d’accueil voient le jour : dans la capitale, à Fianarantsoa, et à Tamatave (à ce jour et depuis longtemps seul subsiste celui de Tamatave).

Cet orphelinat recueille des enfants miséreux et le lieu d’accueil, faute de moyens, est insalubre ; les enfants sont dans la plus grande détresse et confrontés à la faim quotidienne ; les encadrants ne disposant pas de fonds financiers pour s’en occuper correctement.

Le foyer en 1986

Les bénévoles de l’association Terre des Enfants Gard, en mission sur le terrain prennent en charge le suivi de l'orphelinat à partir de 1986 débloquant un budget pour nourrir, soigner et scolariser les enfants. En 1996 des travaux sont engagés: réfection des toitures, murs, agrandissement des pièces. Les enfants y grandissent désormais plus sereinement et trouvent à Olom Baovao un lieu de vie sécurisant où ils pourront devenir, chacun à son rythme, chacun avec ses capacités, chacun avec ses désirs, l’Homme Nouveau qui remplacera l’enfant déchu et miséreux que le sort leur avait réservé.

Le foyer en 1998, rénové par Terre des Enfants

Le foyer en mai 2014

Un « chargeur-convertisseur » ?Cette petite machine va tout simplement permettre de stocker de l’énergie dans les batteries,  lorsque le réseau de la JIRAMA (distributeur d’électricité à Tamatave) fonctionne et dans une deuxième phase, lorsque le réseau de la JIRAMMA ne délivre plus de courant, va fournir l’électricité nécessaire à l’installation électrique du foyer : 12 ampoules, un frigo, un ordinateur portable. 

En atteignant les 100% du budget :

  • les enfants pourront faire leurs devoirs du soir, mais aussi d'autres actvités, autrement qu’à la lueur d’une bougie ;
  • le frigo pourra assurer correctement son rôle de conservateur ;
  • Véro, la directrice, pourra avoir un ordinateur connecté et pourra dialoguer avec nous en France et avec le siège de la Maison de Pierre ;
  • les jeunes pourront recharger leurs téléphones portables.

Et si nous récoltons davantage ?Quelle chance ! Nous pourrons commencer à équiper la Maison de Pierre, siège de l’association à Tamatave où travaillent 10 salariés Malgaches, pour assurer son autonomie électrique. Cette maison accueille également le projet "Femme A Venir" (école d’apprentissage professionnelle en couture et cuisine) et accueillera prochainement "Classe A Venir" (salle multimédia pour les étudiants). Ce projet utilisera la même solution technique que pour Olombaovao, couplée à des panneaux solaires.

A quoi va servir le financement ?

Le financement va permettre d'acheter et d'installer l'équipement nécessaire au stockage de l'énergie électrique et à alimenter le système électrique de l'orphelinat lors des délestages.

Détails du budget:

Aspect technique:

Le chargeur-convertisseur ci-dessous en noir et la batterie en rouge et un exemple d'installation réalisée:

À propos du porteur de projet

L’Association Terre des Enfantsest une ONG à but non lucratif qui intervient à Madagascar mais également dans d’autres pays. Le but de l’association est d’apporter à l’enfant un secours immédiat et direct dans ce pays, Madagascar, classé parmi les plus pauvres du monde : le revenu mensuel par tête était en 2012 de l’ordre de 36 dollars; plus de 92% de la population vit avec moins de deux dollars par jour, plus des trois quarts des ménages y vivent en dessous du seuil de pauvreté et plus de 400.000 enfants ne sont pas scolarisés. Selon une enquête des Nations Unies 8 millions d’enfants sur 10 millions de moins de 18 ans sont touchés par la pauvreté. La situation économique et sociale s’est même détériorée au cours des dernières années.

L’aide apportée vise la santé (nourriture, soins et suivi médicaux, habillement, hygiène) et la scolarisation suivie de la formation professionnelle via un système de parrainage. Actuellement 470 enfants sont bénéficiaires de cette action à travers un système de parrainage à 25€ / mois.

Outre ces parrainages l’association a mis en place :

  • A Tamatave :
    • La Maison Antoine qui recueille les orphelins (les plus petits)  
    • L’Orphelinat d’Olombaovao (objet de cette recherche de financement):

  • => Témoignage de Clairine:  
    • L'Ecole Antoine où sont scolarisés environ 300 enfants
    • La Maison de Pierre, siège de l’association, accueillant une école d'apprentissage en cuisine et couture pour les femmes et une bibliothèque pour les étudiants

  • A Tananarive : l’école « La Ruche » scolarise 270 enfants dans un quartier très défavorisé avec un repas offert à midi. Cette école gère également le suivi de 80 enfants parrainés. 

Pour en savoir un peu plus sur notre association vous pouvez consulter notre site internet ou notre page Facebook :

Et pour en savoir plus sur Terre des Enfants Gard, ce petit diaporama:http://terredesenfants.fr/blog/videos/vergeze/

Et pour en savoir un peu plus sur le projet: http://terredesenfants.fr/blog/?2014/12/11/674-projet

Et qui s'occupe principalement du projet "Autonomie électrique pour un orphelinat à Tamatave - Madagascar"??

Pour la partie technique :

Jacques POULET adhérent TDE

Pascal CHACORNAC adhérent TDE

Pour la partie administrative:

Monique GRACIA -Vice-Présidente TDE

Mary POULET pour la publication sympathisante TDE