BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Au nom du Seigneur

court-métrage étudiant

À propos du projet

Au nom du seigneur est un court-métrage écrit et réalisé par Stanislas Pacotte et Abel Duflo dont le tournage aura lieu en février 2020. Ce projet a pour but de reprendre une simple histoire liée à l’Histoire avec sa grande H.

LE SYNOPSIS

Blanche, fille de paysans, devient la nouvelle servante du seigneur de son village ; celle-ci va découvrir alors, avec stupeur, que le château du seigneur est entièrement vide, sans autre personnel qu’elle, sans habitant autre que le maître des lieux. Celui-ci va d’ailleurs devenir de plus en plus présent, oppressant, violent avec elle…

Les objectifs :

Avant tout, nous comptions raconter une histoire à la tension de plus en plus tendue, un véritable thriller psychologique. Nous voulions réaliser un film d’époque qui évoque les enjeux de notre vie moderne, à travers la mise en abyme des rapports entre le pouvoir, l’argent, l’amour… Un film à mi-chemin entre Tarantino et Hitchcock.

L’univers du film :

Le défi que nous voulons relever c’est de faire un film de genre en un quart d’heure : un conte noir en costumes d’époque, une enquête à suspens. Un quart d’heure de mystère, de poursuites dans la forêt, de chevauchées effrénées, d’amour, de trahison, d’effroi, servi par des musiques originales qui se termine en bain de sang.

L'envie de rendre vivant par le cinéma

Le cinéma est avant tout pour nous un moyen d’actualiser une histoire, de la rendre vivante devant les yeux du spectateur : faire un film, c’est donner un corps à des idées, les doter d’un souffle, d’une voix et les montrer ensuite, d’une manière unique. C’est le lieu d’un double dialogue, d’une part entre des idées, rendues vivantes par les personnages et d’une autre entre le film et les spectateurs.

 

Le tournage d’Au nom du seigneur se déroulera entre le 8 et le 14 février 2020 en région parisienne.

À quoi va servir le financement ?

Pourquoi faire appel au crowfunding ?

Faire appel au crowfunding est pour nous une nécessité : nous sommes encore une jeune production qui tente d’émerger. Nous avons ainsi besoin d’aide pour produire nos créations et vous en faire ainsi bénéficier. C’est pourquoi nous avons besoin de vous. 

L'objectif de ce financement

Voici comment seront répartis vos financements :

- Locations de costumes ;

- Achats d’accessoires, de maquillage, location de matériel ;

 

Le reste du film est déjà financé, nous n'avons besoin de vous que pour ces éléments  essentiels :) .

 

À propos du porteur de projet

Abel Duflo : Étudiant en deuxième année de classe préparatoire au lycée Jean-Pierre-Vernant, j'ai réalisé des courts métrages ainsi qu'un reportage de terrain sur la chaine Youtube Oniros. J'ai également alimenté ma passion du cinéma et de l’audiovisuel par des stages en entreprises ( Pharmaradio, Link Production). Par ailleurs, je maitrise plusieurs logiciels professionnels de montage de simulation numérique et d’étalonnage ( Adobe Premiere Pro, After Effects, Da VInci Resolve...)

 

Agathe Mornet :  Étudiant en deuxième année de classe préparatoire au lycée Jean-Pierre-Vernant, je suis passionnée de cinéma depuis toute petite et je souhaite me professionnaliser dans la partie production. Le travail d’encadrement du processus créatif que requiert la fabrication d’un film m’intéresse outre mon interêt pour la photographie ou encore l’activité de chef opérateur sur les tournages. Présente sur les tournages lors de courts-métrage réalisés dans le cadre des études mais également à l’écriture et au montage, j’ai pu développer pleins de compétences qui interviennent à différents moments de la chaîne de production.

 

Stanislas Pacotte : Étudiant en troisième année de classe préparatoire au lycée Jean-Pierre Vernant et cinéaste amateur depuis quatre ans, j’ai écrit et réalisé jusqu’à maintenant une dizaine de court-métrages, disponibles pour la plupart sur les plateformes YouTube et Dailymotion, sous le nom de chaîne PAL studio (dont une ayant dépassé les 2500 vues). Je suis aussi en train de monter une association du même nom, PAL studio, qui vise à créer un réseau de jeunes cinéastes en vue de la création de court-métrages ou web séries. En cas de croissance du studio, nous aimerions réaliser des projets de plus en plus ambitieux.

Share Suivez-nous