BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Abacar, atelier-sellerie pas comme les autres !

Sellerie artisanale originale

À propos du projet

Abacar est un atelier de création de briderie de spectacle, ibérique et classique. L'atelier déménagera au printemps prochain dans l'Essonne, et s'additionnera d'une partie boutique, dans laquelle seront vendus mes créations et différents articles avec une thématique commune  : le cheval.

L'état d'esprit ? L'artisanat, des produits fabriqués en France en priorité, un lieu chaleureux à la décoration soignée, où l'on se rencontre, où l'on échange. 

Il y a cinq ans, j'ai entamé mon virage, ma reconversion, et me suis formée au travail du cuir auprès d'Elisabeth Garcin-Joubert. Je suis devenue  artisan sellier-harnacheur diplômée. 

Il y a trois ans, j'ai fondé Abacar et ai déposé la marque auprès de l'INPI. 

J'ai eu le privilège de travailler pour le compte du Musée de la Gendarmerie Nationale de Melun, ouvert récemment, en leur réalisant des harnachements d'époque pour équiper les mannequins.

Et depuis un peu plus d'une année, je couve un secret, travaille en coulisse. Je continue de créer des modèles, des collections. Je les améliore, me diversifie. Je communique, je bâtis les fondations de la suite. Je me fais connaître en sillonnant les routes, tout va lentement, et tout va très vite à la fois.

Abacar va ouvrir son atelier boutique au printemps 2016 ! 

L'atelier servira à la confection des modèles présentés dans la boutique, mais aussi aux réparations.

Dans la boutique : mes créations, bien sûr.

On y trouvera aussi du matériel de base, de spectacle équestre, d'équitation ibérique, et surtout, des créations d'autres artisans, de l'art, de l'originalité, du fabriqué en France, parce que les artistes et artisans plein de talents sont foison. On y trouvera ce qu'on ne trouve pas ailleurs.

Vous m'y trouverez aussi moi, je vous y accueillerai avec joie, et répondrai au mieux à vos questions, vos attentes, forte de mes compétences et de mon expérience.

Ce lieu, dont je soignerai la décoration, sera plus qu'un lieu de passage: j'espère en faire un lieu d'échange et de rencontres. Il sera situé près de Paris, au coeur d'une propriété équestre magnifique.

 

Toutes les contreparties que je propose sont faites par mes soins, entièrement à la main, conformément à l'état d'esprit de ma petite entreprise. Pour les modèles proposés au choix, n'hésitez pas à parcourir mon site internet et ma page Facebook pour faire votre choix !

https://www.facebook.com/CamilleLetailleurSellier

 http://www.abacar-sellier.com

Les porte clés mosqueros : 

Bracelets : 

 

A quoi va servir le financement ?

 

La somme récoltée me permettra d'investir dans l'outillage et les matières premières nécesssaires à la réalisation du stock Abacar présenté dans la boutique : cuir, bouclerie, petit outillage, consommables, fileteuse pour imprimer mon logo sur mes créations 

 

 

À propos du porteur de projet

Je m'appelle Camille Letailleur, 31 ans, titulaire du CAP sellier-harnacheur.

Depuis toujours, je suis fascinée par les chevaux. 

 

Après avoir eu un début de vie professionnelle conscacré à l'aide aux personnes déficientes visuelles (transcription braille, éducation de chiens-guides, accompagnement scolaire d'enfants...), j'ai, il y a 5 ans, décidé de me reconvertir dans un métier manuel. Les raisons ?

La première s'appelle Orient d'Ardennes, mon cheval Pur Sang Lusitanien, mon rêve de petite fille, entré dans ma vie il y a 8 ans. Il m'a aidé à renouer avec le monde du cheval avec lequel l'ancienne cavalière de club que j'étais était un peu fâchée. Il m'a permis de découvrir le monde du cheval ibérique, du spectacle équestre, de l'équitation de légèreté. Grâce à lui, j'ai fait de merveilleuses rencontres. 

La seconde raison était une envie de simplicité. L'artisanat est l'expression la plus simple du travail : transformer des matières premières et les vendre. Il me permet aussi d'exprimer une certaine créativité enfouie que je ne soupçonnais pas (mes dernières expériences de travail manuel avant ma formation se résumaient aux colliers de nouilles de la fête des mères). 

Enfin, si mon souhait depuis le premier jour de ma formation en sellerie était d'avoir un jour un atelier-boutique, c'était pour m'assurer une vitrine à moi, et pour montrer mon travail, mais aussi en profiter pour exposer et vendre les créations d'autres artisans et artistes de talent, qui, bien souvent, n'ont pour vitrine que le net. Ainsi, je peux avoir au sein de ma boutique des produits introuvable dans les autres commerces, ce qui le rend attractif, mais aussi être en accord avec mon état d'esprit d'ouverture et de partage.

L'objectif ? Avoir dans ce lieu le maximum de produits fabriqués en France, et créer un réseau d'artistes et artisans autour du cheval. 

Mon travail se veut sobre, élégant, mais original, plutôt orienté vers le spectacle équestre et l'équitation ibérique, pour le découvrir : 

http://www.abacar-sellier.com

https://www.facebook.com/CamilleLetailleurSellier

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet