BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Asian Hornet Trap

ou piège A.H.T : Le piège sélectif à frelons asiatiques de la Mini-Entreprise aapidée

À propos du projet

 

A quoi va servir le financement ?

À propos du porteur de projet

Share Suivez-nous

FAQ

  • Je dispose d'une imprimante 3D, où puis-je disposer du fichier STL pour produire mon propre piège ?

    Le fichier STL du piège AHT est le résultat de plusieurs dizaines d'heures de travail (pas uniquement de CAO bien sûr) et n'a malheureusement pas vocation à être partagé librement. Si certains aspects de notre projet font écho à la culture des makers (https://lejournal.cnrs.fr/articles/des-makers-aux-fablabs-la-fabrique-du-changement), le principe d'une Mini-Entreprise est bien de concevoir, développer, produire et commercialiser un produit.
    Les Mini-Entrepreneurs ont été sensibilisés aux questions de protections industrielle et intellectuelle et leur création fait aujourd'hui l'objet de mesures de protection auprès de l'Inpi (https://www.inpi.fr/fr).

    Dernière mise à jour : il y a 3 mois, 3 semaines

  • Pourquoi le piège doit-il permettre de capturer les frelons asiatiques mais pas les frelons européens ?

    Le frelon asiatique est une espèce invasive accidentellement introduite en France (probablement en 2004 dans le Sud Ouest). Sans prédatreur naturel, il étend son aire de répartition aux dépends de nombreux insectes, dont les abeilles.
    Le frelon européen a toute sa place dans les réseaux alimentaires de nos campagnes et participe à la régulation des populations d'insectes tout en jouant un rôle de pollinisateur pour certaines espèces végétales (transport du pollen pour la fécondation).

    De la fin de l'hiver à la fin du printemps, pendant la période de piégeage des reines fondatrices (quand seuls ces individus sont présents) : le piège ne permet de capturer que les reines fondatrices de frelons asiatiques car les reines de frelons européens sont beaucoup plus grosses.
    Les ouvrières de frelons européens, qui sortent à partir de juin, ont une taille qui se rapproche de celle des frelons asiatiques, mais notre piège (et les dimensions de ses ouvertures) s'inspire de ceux construits par des ruchers écoles dont le piégeage sur plusieurs saisons montre que le nombre de frelons européens piégés est négligeable (quelques individus plus petits).

    Dernière mise à jour : il y a 3 mois, 3 semaines

  • Question d'Agustin C. (Angers) : Vous prétendez défendre l'environnement mais votre projet consiste à produire des pièges en plastique... cela n'est-il pas contradictoire ?

    Le choix du plastique peut en effet être discuté. Nous avons choisi ce matériaux justement parce qu'il est durable. Cela pose problème quand des déchets plastiques sont abandonnés dans la nature, mais ici nous nous reposons sur cette propriété pour produire un piège qui permettra de capturer des frelons asiatiques et donc de protéger la biodiversité pendant plusieurs années.
    Conscient de cette question du plastique, nous nous sommes investis dans plusieurs opérations pour compenser notre production : entre des opérations de ramassage des déchets et une collecte de bouteilles plastique menée au collège (+125kg collectés), c'est la production de plus de 500 pièges qui est compensée.

    Enfin, contrairement à d'autres pièges faits de bois, métal et plastique, le nôtre ne se compose que de ce dernier matériaux, une fois qu'on souhaite ne plus l'utiliser, il peut rejoindre les filières de recyclage (container pour plastique) sans opération de démontage.

    Dernière mise à jour : il y a 2 mois, 4 semaines