BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Résidence d'artistes Bruxelloises en Ardèche

création d'un lien intime entre la nature et le village : Antraigues-sur-Volane

À propos du projet

Du 28 juin au 12 Juillet 2018

  • Antraigues-sur-Volane en Ardèche

Nous sommes quatre jeunes artistes de différentes origines, habitant actuellement à Bruxelles et toutes liées par des inspirations communes et une sensibilité qui nous unit. Entre le dessin, la peinture, la scénographie, l’installation.. chacune a son propre processus et pourtant nos projets savent communiquer entre eux, se donner de la force et de la cohérence.

Julia, française, au siège de l’association Êtres d'Antraigues et d'Ailleurs, a été prise d’affection pour un lieu qui a rythmé son enfance: Antraigues-sur-Volane, un petit village authentique au cœur de l’Ardèche. Le village et ses environs se lient intimemement avec la nature, nous offrant le cadre idéal pour réaliser une résidence artistique d’environ deux semaines, qui aboutira à une exposition collective, un parcours d’œuvres dans l’espace du village et la nature environnante, ainsi que des ateliers artistiques gratuits disponibles à un large public.

Nous désirons apporter un nouveau regard sur les spécificités du territoire, l’imposante présence de la forêt , les montagnes submergeantes,  la dynamique atypique du village et ses rivières sauvages et indomptables.

Cette énergie nouvelle donnera également aux habitants l'occasion d'avoir accès à un projet novateur et dynamique qui s’inspire de ce que leur terre a de plus authentique et une opportunité pour eux de collaborer et de s’engager directement dans la création. Les ateliers créatifs organisés à la fin du séjour mettraient toutes nos connaissances artistiques et culturelles en commun pour offrir aux habitants une occasion de réfléchir l’art.

De plus, nous avons comme projet de remercier chaque donateur en lui faisant parvenir une œuvre d’art de valeur proportionnelle à son don. Nous nous engageons donc toutes à créer des œuvres originales sous diverses techniques (dessins, peintures, gravures…) de manière à montrer notre reconnaissance de la manière la plus personnelle possible.

Après nos semaines de réflexions et de travail, nous organiserons un vernissage ouvert à tous; une soirée de remerciement et de partage, une occasion pour nous d'exposer ce que la générosité du lieu et des habitants nous auront permis de créer. Nous investirons également des lieux du village et des espaces environnants, exposant nos réalisations, proposant des interventions, nous liant aux habitants, comme un aller-retour entre la nature, les habitants et nous quatre.

Le lieu

Antraïgues-sur-Volane est un joli village dans la région de l’Ardèche en France. Labellisé Village de Caractère, il garde son authenticité et sa fraicheur d’autrefois: les calades, petits chemins pavés, et la grande place de rassemblement. Isolé dans les montagnes, le village est entouré d’une nature dense qui offre une large palette de couleurs, de trois rivières sauvages et mystérieuses et d’anciens volcans qui nous ont laissé, après leur règne, la beauté des écoulements de lave.

Le territoire est riche à explorer, à questionner. Longuement appréhendé par des artistes tels que Jean Ferrat ou Jean Saussac, le temps est venu de laisser aussi la place à de jeunes artistes qui, dans la même vigueur, souhaitent à nouveau s'inspirer des nuances de vert qu'offre la montagne. Ainsi, notre projet aspire à donner un nouveau visage à ce lieu sans égal, le faisant renaitre à travers nos regards avides.

Nous aurons l'occasion de collaborer dans nos projets artistiques avec le COOL CAFE et son association: Êtres d'Antraigues et d'Ailleurs.

A quoi va servir le financement ?

Nous espérons pouvoir mettre en place un projet libre et sans liens commerciaux, donc de ne pas créer des oeuvres dans une obtique de séduction commercial. De cette manière, nous pouvons investir notre énergie de manière approfondie dans nos pratiques artistiques. Cependant, nous souhaitons également que le projet soit mené à bien sans encombrements financiers. Nous nous tournons donc vers votre générosité pour nous aider à mener ce projet à bien et, à travers nos mains, exploiter la richesse de cette région à son plein potentiel.

Des ateliers créatifs gratuits seront également organisés, permettant à chacun de découvrir de  nouvelles pratiques artistiques et de nouveaux points de vues.

De plus, nous avons comme projet de remercier chaque donateur en lui faisant parvenir une œuvre d’art de valeur proportionnelle à son don. Nous nous engageons donc toutes à créer des œuvres originales sous diverses techniques (dessins, peintures, gravures…) de manière à montrer notre reconnaissance de la manière la plus personnelle possible.

À propos du porteur de projet

Charlotte : Etudiante et jeune artiste plasticienne, Charlotte travaille principalement le dessin, élargi progressivement à l’espace dans des installations où il est posé comme une empreinte sur différents supports. Ceux-ci vont du papier à des fragments de murs de maison, en passant par des planches de récupération. L’intéresse ainsi de questionner le geste en lui-même du dessin, ainsi que l’espace, leurs limites, les liens entre soi et trace, entre agglutination et lenteur. Alliant images de corps incarnés, questionnements du chez-soi et de la limite des choses, tout dans son travail tente de dire quelque chose de l’intime. Dans sa pratique intervient également la photographie, l’écriture, et peut-être aussi son intérêt pour la scénographie, pour la danse. Dans une volonté de poser un geste en relation au soi et à la trace, elle tente de rapprocher le spectateur, peut-être de façon poétique, du sentiment de l’être intime.


Adèle : Adèle fabrique des cabanes qui flottent au-dessus de toi. S’inspirant de la chambre de l’étudiant décrite par Georges Perec dans son livre Un homme qui dort de 1967, elle dit de ses œuvres : "Tu fais flotter au-dessus du sol une petite chambre sur un tissu filtrant la lumière. Comme un abri, isolant, mais transparent. Les dimensions sont variables selon les points d’attaches. Le sol de ta chambre (ton matelas et le plancher, dessinés du dessus) est accroché au-dessus, à la façon d’un cerf-volant. La chambre est donc retournée : on voit le sol au plafond, et les murs qui en découlent sont eux aussi à l’envers. Le lit est défait, tu viens de te lever. Ce petit espace qui contient un cendrier, quelques chaussettes qui trainent, un matelas posé au sol, une couverture, un oreiller, te définit." Elle tourne autour de l’idée de dessin. Dessiner : un contour, des ombres, des empreintes. Ainsi, elle fabrique, accroché au plafond par des fils transparents, un petit espace trop haut pour qu’on y rentre. L’espace qu’il crée est celui de son ombre.

Julia: Depuis longtemps engagée dans un processus de création artistique, Julia étudie d’abord au Québec, à Montréal, où elle apprend l’Art Visuel au Cégep St-Laurent. Elle vit désormais à Bruxelles, et réalise ses études dans l’école supérieure de La Cambre en spécialité peinture. Ses toiles reflètent à la fois une touche d’ivresse et de tumulte, et d’autre part, un trait délicat et une certaine poésie. Les formes et les traits sont vaporeux et oniriques. Chaque tableau est un voyage. Elle utilise désormais de nouvelles techniques et de nouveaux médiums. Dans cette recherche, elle rajoute une problématique de spatialisation dans son travail, comme l’univers sonore, la sculpture ou la vidéo.

Barbara: Artiste polyvalente et multidisciplinaire, elle s'intéresse particulièrement à la performance, à l’univers de la vidéo et de la mise en scène corporelle. Touchée par la résonnance du corps dans l’espace, elle investit un lieu dans l'optique de créer un lien entre sphère interne et externe, en s'emparant de ses sensations brutes pour construire un récit corporel qui donne vie à l'espace. Barbara travaille majoritairement en collectif, de manière à pouvoir partager sa sensibilté et ressentir celles des autres. (Photo tirée d'un projet en collaboration avec la photographe Yanne Van Steenkiste).

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet