BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'outillage, d'hier à aujourd'hui

Un projet pour faire grandir Artefacts

À propos du projet

Artefactsest une base de données PUBLIQUE, ORIGINALE et INTERACTIVE.

Elle a été créée, au début des années 2000, par un chercheur français, Michel Feugère, archéologue au CNRS, avec la complicité de son équipe.

Le projet actuel porte sur l'outillage, qui fait partie de la catégorie des petis objets archéologiques. Ce sujet passionne déjà les utilisateurs d'Artefacts.

Pour qu'Artefacts puisse se développer et atteindre de plus en plus d'internautes, il faut développer sa base de données interactive.Les outils de la vie quotidienne et l'histoire de leurs formes, c'est le passé technique de l'homme ! C'est notre passé ! L'histoire de ces outils va de la hache polie au vilebrequin.

Une fois la base de données enrichie grâce à vos dons qui financeront notre projet, on percevra plus clairement la typologie des formes d'outils, les formes utilisées par nos lointains ancêtres de la Préhistoire et l'évolutionde ces formes jusqu'à l'aube de la période contemporaine.

Les fiches créées comprendront une notice technique et fonctionnelle, avec les références bibliographiques et la datation des objets, découverts en contexte archéologique. Ceci permettra aux chercheurs et à l'ensemble des utilisateurs d'Artefactsde  disposer d'une solide base de référencepour ces catégories d'objets essentiels à la compréhension du passé technique de l'Homme.

A quoi va servir le financement ?

Artefacts a besoin de vous pour :

  • rémunérer, durant 2 mois, un spécialiste de l'étude des outils pour l'analyse et la saisie hiérarchisée des données, issues d'une liste de publications majeures sur le thème de l'outillage préhistorique, antique, médiéval et moderne ;

    parmi les ouvrages et articles référencés dans la base de donnée, on retrouvera les travaux fondamentaux de Manning, Gaitzsch, Pietsch, Duvauchelle, Mutz, Mölders, etc. ;

  • permettre le suivi du dossier de mécénat culturel (crowdfunding).

  • Comme il s'agit de mécénat, la contrepartie pour les donateurs sera la satisfaction d'avoir aidé  Artefactsà couvrir un nouveau domaine de recherche.
  • Pour les donateurs qui l'accepteront, leur nom pourra apparaître sur notre page Facebook.
  • Pour les dons importants, la liste paraîtra (toujours avec autorisation des personnes ou entreprises concernées) sur la page du projet de crowdfunding d'Artefacts.

À propos du porteur de projet

Un artefact est un objet façonné par l'homme en utilisant des savoir-faire. La base de donnéesArtefacts cherche à réunir et à proposer au public l'essentiel de ce que l'on connaît sur les formes et la datation d'objets archéologiques trouvés en fouille.

ARTEFACTSest :

  • un programme de recherche archéologique de l'UMR 5138 (unité mixte de recherche) ArAr  (Archéologie et Archéométrie), basée à la Maison de l'Orient et de la Méditerranée de Lyon (MOM) ;
  • un projet qui associe le CNRS, l'Université Lumière Lyon 2 et le Service Régional de l'Archéologie Rhône-Alpes (SRA) ;
  • un projet à la fois collaboratif et ambitieux  qui vise à construire, en ligne, une ENCYCLOPÉDIE DES FORMES d'objets archéologiques, depuis la fin de la préhistoire jusqu'à la Révolution ;
  • un programme qui couvre un vaste espace : Europe et pays du pourtour méditerranéen.

  • Artefactsn'a que 5 ans d'existence et pourtantle siteregroupe déjà près de 300 000 objets. C'est-à-dire plus de 6000 fiches typologiques !
  • Labibliographie est très riche : près de 12 000 titres référencés,dont plus de 2000 sont accessibles en ligne... Peu d'entre nous avons 2000 livres à la maison !
  • Une cartographie très précise  et interactive permet de visualiser, à tout moment, la distribution des objets auxquels on s'intéresse. Et l'on peut naviguer d'une fiche à un groupe de fiches facilement. L'information est claire  et mise à jour  en permanence  par les auteurs.

  • Plus de 500 utilisateurs se sont déjà inscrits en ligne pour contribuer à l'accroissement de ces DONNÉES PUBLIQUES.
  • Depuis peu, Artefactspossède aussi un forumqui permet aux spécialistes et à l'internaute curieux de discuter avec les chercheurs les mieux informés.