BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Soutenez @rrêt sur images, @si vous le rendra

Sauvez notre indépendance !

Et l'oeuf craqua (au pire moment !)

200 000 euros. En à peine plus d'une semaine. Bravo ! Merci !

A vrai dire, cela fait déjà plusieurs jours, que vous avez fait craquer l'oeuf de Ulule. C'était exactement...vendredi soir. Le 13 novembre. On attendait fébrilement le moment, et puis tout d'un coup, les flashes d'info, les sirènes, on a basculé dans un autre monde. Et plus du tout envie de garder les yeux sur un petit oeuf. Et plus du tout envie de se réjouir, ni de fêter quoi que ce soit. Pour tout dire, on n'est revenus voir l'oeuf que de très longues heures plus tard.

Mais on doit tout de même vous remercier. Il n'y a pas de raison. La vie doit reprendre. Et la photo joyeuse qu'on avait préparée dans l'après-midi de vendredi, tout contents d'avance, on vous l'offfre tout de même. Malgré tout. Pas de raison.

La photo des 200 000€, comme promis. Avec de gauche à droite : Sébastien Rochat (journaliste), Justine Brabant (journaliste de dos), Vincent Coquaz (journaliste, contrepartie bonus pour la première personne qui trouvera la raison de cette position), Alain Korkos (chroniqueur), Axel de Velp (webmaster), Robin Andraca (journaliste), Daniel Schneidermann (boss), Adèle Bellot (documentaliste), François Rose (directeur de tout, mais aussi du reste), Anne-Sophie Jacques (journaliste)

Faisons donc le point. Avec les dons recueillis sur la plateforme J'aime l'info, nous en sommes au total à 375 000 euros environ, sur les 500 000 qui nous sont nécessaires.

Nous avons donc la tête hors de l'eau. Mais nous avons encore besoin de vous, pour rester à flot, et poursuivre notre grande traversée.

Et commencer enfin à pouvoir investir, délivrés de l'épée du redressement fiscal. Investir dans un nouveau matériel de tournage Haute Définition, pour vous offrir de belles émissions. Investir dans l'exploration d'autres formats, qui viendraient compléter notre format historique de longues émissions, par exemple des vidéos plus courtes, plus percutantes, et plus "montées", qui puissent atteindre davantage de gens. Investir aussi...dans la suite de notre parcours judiciaire, pour faire reconnaître notre bon droit (et dans ce cas, ne l'oublions pas, rembourser votre abonnement exceptionnel). Monter une "question prioritaire de constitutionnalité", qui ait de bonnes chances de convaincre le Conseil constitutionnel, c'est cher !

Bref, aujourd'hui, c'est objectif 300 000 euros ici, sur Ulule. Si vous avez déjà souscrit, cet appel ne s'adresse pas à vous, mais à tous vos amis et contacts, qu'il faut convaincre. En revanche, jusqu'au 31 décembre, vous pouvez toujours aussi nous faire un don sur la plateforme J'aime l'info. Vous pourrez ensuite déduire de votre impôt 66% du montant de ce don.

Certains d'entre vous poseront une question pertinente : mais s'il vous faut 300 000 euros, pourquoi n'en avoir demandé que 200 000 ?

Pour être certains de faire craquer l'oeuf, pardi ! Parce que dans le poulailler Ulule, si l'oeuf ne craque pas, on ne touche rien. On se l'est posée, la question de la jauge. Demandons d'emblée 300 000, voire 500 000 ! ont suggéré les optimistes de l'équipe. Oui, mais si on ne les atteint pas ! ont objecté les pessimistes, lesquels ont avancé l'idée d'une demande initiale de 100 000 euros. Oui mais si, la barre atteinte, les souscripteurs s'arrêtent de souscrire ? ont objecté à leur tour les optimistes, devenus pessimistes (une campagne de crowdfunding n'est qu'une longue lutte entre optimistes et pessimistes, chacun changeant de répertoire à tour de rôle). Bref, au doigt mouillé, on a fixé la jauge à 200 000. C'est du marketing artisanal, tout ça. On n'a pas de conseillers très cher payés. En tous cas, une nouvelle étape commence.

PS. Les 200 000 euros ayant été atteints, tout le monde aura droit aux contreparties promises. Il faut en revanche attendre la fin de la campagne (et un peu plus pour certaines contreparties, si c'est indiqué) pour les obtenir. Ne vous inquiétez pas, on n'oubliera personne !

L'équipe d'@si