BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

APORIE: mélodies de Patrick Loiseleur (Triton)

L'Oiseleur des Longchamps, Sabine Revault d'Allones, Mary Olivon

À propos du projet

Quoi ? Le premier album de Patrick Loiseleur pour chant et piano qui paraîtra en septembre sous le label Triton.

Qui ? Enregistré par le baryton L'Oiseleur des Longchamps, la soprano Sabine Revault d'Allones, et la pianiste Mary Olivon

Pourquoi ?  On me demande souvent : quel style de musique écris-tu ? Ce premier disque monographique est une réponse, plus complète et cohérente que les vidéos de concerts qu’on trouve en ligne. C'est un moyen de me faire connaître, et de décrocher de nouvelles commandes qui sont essentielles pour un jeune compositeur.

En dehors de Centaures (sur un poème de Yourcenar), toutes les mélodies sont inédites. 16 des 17 mélodies de ce disque sont donc des créations mondiales.

Comment ? En pré-commandant ce disque vous soutenez la création artistique. Vous nous aiderez à offrir un beau concert de lancement et à nous lancer ensuite dans de nouvelles aventures artistiques

 

A quoi va servir le financement ?

Grâce à votre participation nous pourrons couvrir les frais de production de ce disque: studio d'enregistrement, cachet des interprètes, montage et mastering, droits SACEM et SDRM, droits d'auteur pour certains textes, pressage, distribution et promotion. En tout plus de 11000€.

Si jamais la collecte s'avère supérieure aux frais, alors nous pourrons mettre en chantier un deuxième disque, car c'est la passion de la musique qui nous anime et l'argent n'est pour nous qu'un moyen. MERCI de tout coeur pour votre participation à cette aventure artistique et humaine !

À propos du porteur de projet

Patrick Loiseleur commence la musique à l’âge de 5 ans, avec l’alto. Ses premières compositions remontent à l’adolescence, mais c’est pourtant vers des études scientifiques qu’il s’oriente, devenant ingénieur de recherche. À 30 ans il décide d’apprendre sérieusement la composition avec Michel Merlet à l’ENM-Alfred Cortot et puis au Conservatoire Royal de Liège où il décroche une Licence d’alto avec Pierre-Henri Xuereb en 2010 et un Master de composition dans la classe de Michel Fourgon en 2013. Son catalogue comporte une cinquantaine de pièces pour toutes les formations de l’instrument seul à l’orchestre symphonique. Sa musique a été jouée en Belgique (festival Présences), en Allemagne (avec notamment une pièce pour 13 Altos commandée par Vincent Royer à la Philharmonie de Cologne), et en France (prix du public aux Rencontres internationales de Cergy-Pontoise en 2013). Aporie est son premier disque monographique.

Jacques-François L’OISELEUR des LONGCHAMPS a d’abord, enfant, beaucoup lu, dessiné, appris à monter à cheval, puis il a commencé la musique, en étudiant la guitare, la flûte traversière et le chant, en étant souvent sur scène dans des productions scolaires. A 20 ans, il a décidé d’étudier le registre d’alto masculin, registre dans lequel il a entrepris une carrière pendant 8 années (lauréat du concours international de chant de Barcelone). Puis il a décidé de retravailler son registre de baryton, avec la soprano Aneta Pavalache ; il a rapidement été engagé dans les rôles mozartiens : Papageno, Almaviva, don Giovanni, Guglielmo. Il chantera aussi les grands rôles de baryton, de Monteverdi à Britten, dans les théâtres d’Europe et d’Amérique du Nord, ainsi que le répertoire de concert et le répertoire sacré : Bach, Haendel, Delalande, Campra, Charpentier, Lully, Haydn, Pleyel, Mozart, Mendelssohn, Brahms, Dvorak, Elgar, Fauré ...  L’Oiseleur des Longhchamps a une grande inclination pour le répertoire de la mélodie et du Lied et il a collecté, au fil de ses voyages et pérégrinations, des centaines de partitions plus éditées ou rarissimes, ce qui lui permet d’offrir des programmes uniques, sur un thème spécial : les prénoms féminins, les roses, la lune, l’orientalisme, les oiseaux, le cheval, les valses chantées, les parfums … ou sur des poètes : Alfred de Musset, Anna de Noailles, Albert Samain … ou sur des compositeurs moins connus : Armande de Polignac, Jacques de La Presle, Charles-Marie Widor … Il a  créé beaucoup d’œuvres contemporaines et spécialement celles d’Olivier Greif. Il a participé à plusieurs enregistrements, émissions et films. Il a également mis en scène (et réalisé les lumières et les costumes) des opéras, des spectacles musicaux, des pièces de théâtre et réalisé des courts-métrages. Il est directeur artistique de la Cie de l’Oiseleur. Il est également photographe portraitiste et il a entrepris depuis l’an 2000 un important travail photographique sur la mythologie archaïque grecque. Il a enregistré deux disques « Chevauchées Lyriques » chez Hybrid Music.

Sabine Revault d’Allonnes débute son parcours musical en étudiant le violon en France, avant de devenir soprano. Elle remporte successivement les premiers prix d’opéra, de mélodie française et d’opérette au Concours International de Chant de Marmande, en 2007 et en 2009. Elle aborde de grands rôles du répertoire sur scène: elle chante Gilda (Rigoletto), Ilia (Idomeneo, Mozart), une pétillante Suzanne (Noces de Figaro), Giulietta (Capuletti e Montecchi), aux côtés de Karine Deshayes, Sœur Constance (Les Dialogues des Carmélites) et Marzelline (Fidelio), aux côtés de Mireille Delunsch et précédemment Zelmira (Armida, Haydn), la nymphe Echo (Ariadne auf Naxos), Vincenette (Mireille, Gounod) et La Première Dame (La Flûte Enchantée, Mozart), Violetta (La Traviata), Belinda (Didon et Enée), Pamina (La Flûte enchantée), Douce (Douce et Barbe-Bleue, Aboulker), Frasquita (Carmen) , Gabrielle (La Vie Parisienne), Hélène de Solanges (Véronique), Missia Palmieri (La Veuve Joyeuse) … Elle se produit régulièrement en soliste en oratorio dans des œuvres de Bach, Mozart, Haydn, Pergolèse…et participe à l’enregistrement, en première mondiale, des Saintes Maries de la Mer, œuvre du compositeur oublié Emile Paladilhe. En 2009 elle participe à l’enregistrement du Cœur du Moulin de Déodat de Séverac sous la direction de Jean-Yves Ossonce pour Timpani. En 2012, elle enregistre son premier disque, salué par la critique, consacré aux mélodies de Jules Massenet avec Samuel Jean, pour le label Timpani. Elle explore aussi en récital le répertoire de la mélodie et du lied avec des pianistes tels que Romain David, François Dumont, Samuel Jean et François Kerdoncuff. Elle dirige depuis 2012 l’ensemble ensemble vocal féminin Essenti’Elles.



Mary Olivon a obtenu les prix de piano, musique de chambre, accompagnement vocal et chef de chant au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Passionnée de musique de chambre et notamment par le répertoire vocal, elle se perfectionne en Allemagne à la Hochschule de Karlsruhe auprès de Hartmut Höll, Mitsuko Shirai et Anne Le Bozec. Elle est lauréate de la Fondation Charles Oulmont en 2006 ainsi que de plusieurs concours internationaux : 1er Prix de musique de chambre au Concours International « Rovere d’Oro » en Italie avec le violoniste Roland Arnassalon en 2004, Prix Duo avec la soprano Violaine Kiefer au Concours International de Mélodie Française de Toulouse en 2007, Grand Prix de Duo au Concours International Nadia & Lili Boulanger avec la soprano Chiara Skerath en 2013. Elle se produit en France comme à l’étranger, seule (récitals & concertos) ou au sein de diverses formations de musique de chambre : Festival de Grignan, Festival de Madiran, Académie Ravel, Folles Journées de Nantes, Festival Jeunes Talents, Festival d’Entrecasteaux, Rencontres Musicales de La Prée, Festival Messiaen à la Meije, à l’Auditorium de Radio France, Festival Lind’Art, en Allemagne à Tübingen, Leipzig, Karlsruhe, en Suisse à la Kleine Tonhalle à Zürich... Attirée par l’opéra et le théâtre lyrique, elle participe en 2011 à une production de L’Enfant et les Sortilèges de Ravel mise en scène par Catherine Dune au Festival Messiaen à la Meije. Animée par son désir de transmettre, Mary Olivon occupe le poste d’assistante au sein de la classe de chant de Malcolm Walker au CNSM de Paris (jusqu’en 2016) et actuellement la classe de Frédéric Gindraux. Elle est également professeur de piano au CRC de Savigny-le-Temple.

CYB a conçu les illustrations pour la couverture du disque et les bandes-annonces. Qu'elle en soit remerciée mille fois !

Share Suivez-nous