BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Contribuons à la sauvegarde des abeilles

ApiColi - par l'équipe iGEM Toulouse 2015

À propos du projet

Plus d’un mois avant la fin de la collecte, notre cagnotte est remplie à 100% !

Nous sommes très heureux de constater l’intérêt et l‘enthousiasme générés par notre projet. Vos contributions nous ont permis d’assurer la représentation de notre équipe par au moins deux de nos membres lors de la finale à Boston et nous vous en remercions chaleureusement !

Malgré tout, notre projet n’est pas encore complètement financé. Nous aimerions envoyer plus de membres de notre équipe à la finale, tout en continuant à financer nos manipulations.

Notre nouvel objectif ? 200% !

Nous comptons sur vous pour relever ce défi !

-----------------------------------------

Soutenez notre équipe de onze étudiants toulousains, et permettez-nous de participer au concours international de biologie synthétique iGEM en développant notre projet de recherche ! Nous élaborons ce projet centré sur les abeilles et la lutte contre un de leurs parasites, le Varroa, depuis février dernier et continuerons à y travailler tout l'été, jusqu'au concours final fin septembre à Boston, auquel votre aide nous permettra d'être présents.

  • L'équipe

Nous sommes une équipe de onze étudiants toulousains issus de deux établissements : l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse et l’Université Paul Sabatier. Issus de parcours différents, que ce soit Génie Biochimique, Microbiologie ou Bioinformatique, nous avons décidé en janvier de mettre en commun nos connaissances afin de participer à l'iGEM.

L'iGEM, ou international Genetically Engineered Machine, est une compétition internationale de biologie synthétique organisée pour la onzième année consécutive à Boston aux Etats-Unis. Il s'agira en 2015 de la troisième participation pour la ville de Toulouse.

Cette compétition réunit chaque année des équipes venant du monde entier ayant travaillé tout l'été à l'élaboration d'un système biologique innovant répondant à une problématique actuelle.

  • Notre projet

En 2014, l’équipe iGEM Toulouse a développé une solution biologique innovante visant à sauvegarder les platanes du Canal du Midi face à la menace du chancre coloré.

Cette année, nous avons décidé de nous attaquer au problème posé par Varroa destructor, la première cause de mortalité parasitaire chez les abeilles productrices de miel en Europe et aux USA.

Le varroa est un acarien parasite des abeilles provenant du continent asiatique qui affaiblit particulièrement les colonies européennes. Or l’abeille, principal insecte pollinisateur, est responsable de la reproduction de 80% des espèces végétales, ainsi que de 35% de la production alimentaire mondiale en tonnage. La lutte contre ce parasite est actuellement un enjeu mondial, qui motive notre engagement.

Dans le cadre de l'iGEM, notre but est donc de combattre le varroa grâce à un micro-organisme, en lui ajoutant une voie biologique qui sera plus avantageuse, efficace et écologique que les produits chimiques utilisés jusqu'alors.

A la suite de plusieurs mois de brainstorming et de travail scientifique, le concept que nous avons mis au point est le suivant :

Nous avons conçu un véritable piège à varroa, dans lequel sera placé notre bactérie modifiée, sous forme de source scellée, afin d'éviter toute dissémination du microorganisme dans l'environnement.

La bactérie, nommée Apicoli, sera capable de produire alternativement de l’acide butyrique, molécule attirant le parasite, puis de l’acide formique, molécule provoquant son élimination. La production de ces molécules se fera de façon synchronisée avec le cycle solaire, afin de respecter le biocycle des abeilles. Il y aura donc production d’acide butyrique le jour et d’acide formique la nuit.

Le but de notre projet est de déployer ce piège à l'entrée des ruches afin que toutes les abeilles le traversent lors de leurs entrées et sorties, il retiendrait les varroas attirés par l'acide butyrique jusqu'à leur extermination par l'acide formique.

  • Ils nous soutiennent déjà

A quoi va servir le financement ?

Après une phase de brainstorming ayant duré de février à juin, nous voilà à présent fin prêts à nous lancer dans les manipulations en laboratoire. Les résultats de notre engagement tout au long de l’été seront présentés lors du Giant Jamboree: cérémonie rassemblant l’ensemble des équipes d’étudiants, fin septembre, à Boston. Celle-ci constituera donc l’achèvement de notre travail.

La réalisation d’un projet de ce type nécessite des ressources importantes, et si nous avons réussi jusqu’à présent à financer le matériel nécessaire à nos expériences, il nous reste encore à trouver les fonds nécessaires au voyage à Boston.

Le financement récolté grâce au site Ulule nous permettra ainsi d’assumer le coût du billet d’avion Toulouse-Boston ainsi que l’hébergement sur place pour deux personnes, afin qu’au moins deux des membres de notre équipe puissent se rendre au Giant Jamboree, et ainsi représenter notre projet.

Cette somme de 1200€ correspond également d'un point de vue plus scientifique à la synthèse de 4 gènes parmi les 8 nécessaires à notre projet par une entreprise spécialisée (à raison d'environ 300€ par gène).

À propos du porteur de projet

Suivez notre actualité sur FaceBook : https://www.facebook.com/pages/iGEM-Toulouse-2015/1604834019761538 et sur Twitter : https://twitter.com/toulouse_igem

N'hésitez pas à nous contacter via notre mail pour plus d'informatios : [email protected]

Et retrouvez nous bientôt sur notre wiki (en pleine conception) : http://2015.igem.org/Team:Toulouse

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet