BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

AONIKENK FILM

Voyage Initiatique en Patagonie

À propos du projet

 


Embarquez pour un trip hors du commun !
Un film original, une expédition engagée,
un voyage initiatique sur les traces des Aonikenks, au coeur de la Patagonie...


 

Extrait de la note d'intention du réalisateur:

"En sacralisant son milieu, la culture Aonikenk avait réussi à transmettre des principes de vie écologiques.


Dans notre société contemporaine, la montagne est de plus en plus assimilée à un produit de consommation.
Pour certains cependant,  elle revêt un caractère presque religieux, voire fanatique ... 
Dans ce Film, l’équipe d’alpinistes engagée dans un projet d’ampleur (la première ascension d’une paroi de 1200 m) incarnera donc symboliquement un groupe Tehuelche/Aonikenk effectuant un voyage initiatique, à la limite des conditions humaines...

 

Une mise en abîme sublimée par la narration du Chamane Aonikenk, personnage central du récit..."

Etienne Tafary / Tchaloproduction

 


 

UN PROJET EN GESTATION DEPUIS 2013 :

C'est au Tchad, en 2013, lors d'une expedition qui conduira 5 ans plus tard, à la réalisation du film-documentaire "Les Voleurs d'Echo", qu' eut lieu LA rencontre qui permit d'amorcer le projet. 
Pascal Mao, chercheur Géologue aventurier, confie alors à Antoine Eydoux et Etienne Tafary la photographie d'une paroie inexplorée de 1200 m de pur granit, perdue dans une vallée reculée du sud de la Patagonie Chilienne. 




Une année passe et l'hiver suivant (2014/2015) Etienne se rend sur place pour se joindre à une série d'expéditions en qualité de photographe / vidéaste. 
Il rejoindra Enzo Oddo pour 2 mois de voyage entre EL Chalten et Bariloche, avec parmi les objectifs, celui d'effectuer une expedition de 15 jours au Chileno Grande.
https://www.grimper.com/news-des-news-enzo-oddo

Ce qui devait être une première tentative s'est transformé en réelle mission d'exploration, avec des conditions météo peu favorables... 
Mais tout de même, la consolation d'avoir atteint la base du Chileno Grande et aussi d'avoir pu tirer quelques longueurs d'escalade sur ce granit pur...

Le climat, l'approche, les conditions nécéssaires à une autonomie prolongée, les lignes possibles à explorer... Autant de données qui ne demeurent plus sans réponses...Autant d' informations cruciales pour la réussite possible d'une prochaine expédition... 

LA DECOUVERTE DES PEUPLES ANCIENS DE PATAGONIE : 

Lors de cette expérience de plusieurs mois en Patagonie le réalisateur découvre alors le thème des cultures anciennes de cette région.
Grâce notamment à Felipe Andrade, chercheur Géologue à Coyhaique, un de nos principaux contacts sur place.
Une fois confronté à la réalité sociale de ces minorités, Etienne réalise les conséquences d'une part sombre de notre histoire collective.
L'oppression de ces "communautés indigènes" et leur quasi destruction demeure malheureusement toujours d'actualité.
Autrefois sous un poids colonial avec des campagnes d'extermination, aujoud'hui écrasé sournoisement par notre modèle économique, qui exproprie, parque et convertit... 

Des traditions fragiles car de transmission orale, dont il reste peu de représentants.

AONIKENK

On assimile souvent l’ensemble des peuples premiers de la Patagonie au terme : MAPUCHES.
Ils sont en réalité 18 ethnies dont les territoires s’étendent d’Ushuaia au désert d’Atacama, le long de la cordillère des Andes.

La communauté Aonikenk se partageait le sud de la Patagonie avec les tribus Kaweskar, Onas, ou encore les Yamanas.
Un groupe ethnique plus souvent nommé TEHUELCHES.
Nomades pour la plupart, de tradition orale, navigateurs, pêcheurs, chausseurs-cueilleurs...
Un mode de vie aux apparences primitives en contraste avec un monde symbolique complexe fait de rituels, de cérémonies, de mythes et de légendes. 

Aujourd’hui ces communautés subissent les affronts du monde moderne capitaliste : expropriations, privatisation des territoires traditionnels... etc


LE FILM : 

Sans trop en dévoiler sur le film, on peu dire que le disours Aonikenk sera au centre de l'histoire. 
C'est à travers les mythes et légendes racontées par le Chaman Tehuelche qu'on verra l'équipe de grimpeurs évoluer du départ de l'expedition jusqu'au retour à la civilisation. 
Une construction en 7 Chapitres, tous en rapport avec les traditions Tehuelche : la création du monde, le nomadisme, les rites initiatiques pratiqués en montagnes, en passant par la trance... etc...

C'est l'idée d'un travail de mémoire et d'hommage aux traditions des peuples animistes, remis au goût du jour par la quête fanatique de notre équipe d'alpinistes.



LA MONTAGNE COMME ATOME CROCHU : 

Il existe foule de prétextes pour se rendre en montagne, souvent le dépaysement et l'aventure se suffisent à eux même. 
Mais lorsqu'il s'agit de pénétrer un territoire comme la Patagonie, emprunt d'Histoire et de mystère, les choses sont un peu différentes...
Parfois le prétexte indicible d’une expédition, c’est un retour à une condition humaine plus simple, à l’écoute de son environnement, en quête d’harmonie, d’aventures physiques, humaines et spirituelles...




Les actuels Torres del Paine, Cerro Torre ou FitzRoy étaient autrefois des lieux sacrés pour les Aonikenk ainsi que pour l'ensemble des Tehuelches. Bien que les noms de ces montagnes soient aujourd'hui ceux de leur conquérants ou découvreurs occidentaux, elles portaient auparavant des noms traditionnels comme Chàlten (Fitz Roy) et fesaient partie intégrante de leur mythologie. 
La montagnes, comme d'autres espaces isolés, étaient également un lieu de pélerinage où des rites initiatiques se déroulaient.
Ainsi, la traversée d'un glacier ou l'ascension d'un sommet en petite équipe constituait une partie des nombreux rites pratiqués par les tribus AONIKENK.

 

LE MYSTERE AONIKENK : 

Aujourd'hui de nombreuses sources citent l'extinction quasi intégrale de l'ensemble des communautés Tehuelche de Patagonie & Terre de Feu. 
Pourtant nos recherches nous ont conduit à plusieurs temoignages récents émanant de "réserves indigènes" du Sud de l'Argentine et du Chili. 
L'un d'eux est celui d'une femme vivant dans une réserve proche d'El Calafate, elle y décrit les raisons qui ont poussés sa communauté à dissimuler son idendité durant des décennies.
Elle se revendique comme une des dernières héritère vivante de la traditon Aonikenk, nous prévoyons évidemment de la rencontrer. 
Miguel Igniacio Ruiz, archéologue à l'université de Santiago, est lui notre contact privilégié sur le thème des peuples Tehuelches. Il préside également une association de défense du droit ces peuples à disposer de leur territoire traditionnel.


La région du Chileno Grande est actuellement au coeur de polémiques opposant grandes entreprises et minorités éthniques. Ces société qui achètent des centaines d'hectares de vallées et montagnes officient principalement dans les filières minières, energétique (gaz de shyste) ou forestière. 
En plus des dégats qu'elles infligent à l'eco-système, elles dégradent considérablement les conditions de préservation de ces peuples et de leur culture...


L'EXPEDITION CHILENO GRANDE :
quelques chiffres





LE CHALLENGE DU TOURNAGE :

TCHALOPRODUCTIONS sur son terrain de prédilection.
Organiser un tournage dans des conditions telles q'une expédition au long court, ou une ascension, c'est le créneau  de TCHALO.

Fort de son expérience dans ce de domaine, TCHALO connait bien les problèmes liés à  l'utilisation du matériel photo / video en montagne, ou la gestion de l'autonomie lors de séjours prolongés..

Rester léger, optimiser au maximum les prises de vue sans sacrifier la qualité, c'est le kiff de TCHALO.


 
Quelques Références / productions & Collaborations TCHALO
https://vimeo.com/146064760
https://vimeo.com/318429647
https://vimeo.com/291869810
https://vimeo.com/221350556
https://vimeo.com/152007678


Et en cadeau de bienvenue : 


 

https://vimeo.com/361593798

Le lien de notre premier film,  "Les Voleurs d'Echo" fraichement mis en ligne !!! 
tourné en 2013 et 2017, avec un budget micro rikiki ... ;-) 

 

 

Presse : 
https://www.lamontagne.fr/ussel-19200/loisirs/qui-est-etienne-tafary-ce-realisateur-de-documentaire-originaire-d-ussel_12933131/
https://www.midilibre.fr/2018/02/27/millau-avec-les-voleurs-d-echo-les-splendeurs-du-tchad-s-affichent-sur-grand-ecran,1633310.php
https://www.centrepresseaveyron.fr/2019/05/29/tchalo-productions-la-prise-dimages-sans-frontieres,8228474.php

À quoi va servir le financement ?

L'appel au financement partcipatif nous permettrait de soulager un budget global conséquent,
et d'assurer l'achat revente d'un vehicule de transport pour les 3 mois de voyage.


La productions du Film, le voyage, les frais liés à l'expedition, le materiel vidéo ...etc  Une note qui, au final, peu paraitre salée.

Mais cette année, grâce à l'investissement de TchaloProductions, le soutient d'AnderAndeA ainsi que la participation active d'une équipe soudée et passionnée, tout semble s'accorder pour que le projet se réalise cet hiver 2019/ 2020 !
Les billets et les disponibilitées de l'équipe sont reservées et une partie du budget total assuré.
De quoi ouvrir les perspectives ! 



Le financement participatif Ulule nous permettrait de garantir l'avance de 4000 € afin d'acheter un véhicule sur place, qui soit susceptible de transporter notre équipe et le matériel nécessaire aux Expeditions ainsi qu'aux différents tournages durant les 3 mois de voyage. 

Pour économiser un max de frais et ramener les meilleures images, nous bivouaquerons et profiterons d'hébergements amicaux environ 75 % du temps du voyage.
Nous prévoyons tout de même quelques nuits en auberge pour se connecter au réseau et partager notre aventure. 

Le véhicule sera revendu en fin de Trip environ 500 € de moins que le prix d'achat, pour l'usure et les 4000km parcourus, et aussi afin d'être assuré de le revendre rapidement. 

Les 3500 euros retournés après la vente, pourront servir en partie au frais d'entretient et de réparation de ce véhicule ,si besoin ;-) (on croise les doigts et on choisi du costaud !! ) 

La partie restante sera réinvestie dans les contreparties !! pour Vous !!! chers contributeurs !!! 

-Impressions photograhies / Roman Photo de l'expedition/ Invitations aux avant pemières et festivals de film d'aventure/ stage PhotoVidéo avec l'Equipe du tournage sur le thème "Images de l'Extrème"...

BUDGETS :


Pour la faisabilité de ce projet  nous comptons avant tout sur l'énergie débordante de notre équipe d'aventuriers dévoués et passionés ! 

Pour une grande partie du finacement nous comptons sur Tchaloproductions et  qui transpire un peu, mais qui assure déja une bonne partie du buget global.




Pour la Production nous avons l'honneur d'être soutenu par AnderAnderA, maison de Production d'Aveyron, qui assure grave pour faire avancer les étapes différentes du projet : tournage / prost production / distribution

Pour assurer le budget manquant nécessaire au bon déroulement du projet, nous travaillons d'arrache pied sur la création de partenariats specifiques avec des pro, des marques et des institutions locales.


Nous mettons donc tout en oeuvre pour réunir ces 17 500 € , grandement utiles à la réalisation du projet AONIKENK dans de bonnes conditions. 

Bien que le projet soit dans un état d'avancement encourageant, la route reste sinueuse, l'échéance se rapproche mais nous ,on y croit ! 

Si nous avions l'immense privilège de faire péter la banque, nous adapterons les affectations de ces donnations sur les étapes de production, montage, communication , prestatations externes... etc ...  

Si vous avez lu jusqu'ici, vous avez déja droit à 1 GRAND MERCI pour cette attention !
En espérant vous compter parmis nous pour ce Trip grandiose.

 

À propos du porteur de projet

 

Le Collectif TCHALO: 

L'histoire de Tchaloproductions a démarré en 2013, sous l'impulsion d'Antoine Eydoux et Etienne Tafary, sur la comune de Millau(12), non loin des gorges du Tarn, de la Jonte.
Antoine et Etienne s'y retrouve par hasard, après s'être rencontré un an plus tôt dans la province du Karnataka en Inde... 




 

Nourris d'une passion commune pour les expeditions et l'esacalde engagée, ils créent alors Tchaloprod', une association orientée autour de la création Photo&Video sur le thème du voyage et des sports de Montagne.
Soucieux également de la preservation de l'environnement et des cultures, ils s'engagent dans de nombreux reportages.(Tchad, Tous Migrants,Escal-Nature...etc.)

Les projets et les rencontres s'echainent : Tchad, USA, Patagonie , sans oublier nos sublimes massifs de France & d'Europe, avec des personnages hauts en couleur comme Théo Sanson, Enzo Oddo, Mimi Guesdon ou encore Phillipe Ribière, Seb Bouin, Patxi Usobiaga...etc. 

 



 

Depuis quelques années maintenant, c'est une équipe de 6 personnes composée de prestataires et bénévoles très engagés, qui permet de voir grandir le projet Tchalo. 
En poursuivant l'objectif initial : créer du contenu audiovisuel accessible à tous, fun, ludique mais aussi éthique et éducatif...


 

L'EQUIPE DU PROJET AONIKENK : 




 







ET LA PLANÊTE DANS TOUT CA ??? 

Avec Tchalo, nous souhaitons travailler avec cohérence sans oublier les responsabilités environnementales qui imcombent à notre génération.
La préservation de l'environnement, la sauvergarde des traditions, l'accès à la culture et à l'information sont les enjeux d'aujourd'hui si nous souhaitons entrevoir demain. 



C'est pourquoi le bilan carbonne cumulé lors de ce projet sera calulé, avec des outils comme GoodPlanet.
Une compensation sera éstimée et reversée à des associations de protection de l'environnement et des cultures.

Si nous parvenions à dégager des bénéfices avec ce film, les premiers seront attribués à cette compensation solidaire.

Share Suivez-nous