BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

CD + LIVRE D'ART + ŒUVRE SUR LA TOILE DU GROUPE ANTIQUARKS !

  • 28 pages pour le livre au lieu des 24 pages annoncées !

    #2 #KÔVISUEL

    Salut, les AmiQuarks,

    Aujourd'hui, nous sommes heureux de vous apprendre que le Livre D'art KÔ ne contiendra pas 24 pages, comme nous l'avions annoncé dans la présentation, mais 28 pages ! Tout cela, bien sûr, pour le même prix ;)

    Nous sommes allés visiter l'imprimerie pour l'édition du livre. Quelle aventure !

    Fabriquer un livre, c'est toute une histoire. Le moindre détail est important car il participera à l'oeuvre que vous aurez dans les mains. Pour le format, vous le savez, KÔ sera carré, 21x21 cm. De quoi laisser de la place pour les illustrations et l'imaginaire. Vient ensuite le choix du papier. Il devra être doux au toucher, agréable à la vue. Un papier bouffant ? Ho non, celui la est reservé aux textes sans illustrations... Préférons-nous l'âme du papier offset ou plutôt celle papier couché ? Oui, mais alors, avec un caractère discret et mat ou bien plutôt brillant avec son effet glacé ? A moins que le satiné, à mi chemin, ne soit plus efficace ?

    Et pour la couverture ? Plutôt rigide ou souple ? Et la reliure ? En dos carré collé, en piqué-pli (les fameuses agrafes), broché-collé ou encore broché-cousu ?

    Heureusement, nous avons visité l'imprimerie dans laquelle va naitre , physiquement. Son équipe fort sympathique a répondu à toutes nos questions en nous dévoilant un univers fascinant ! Saviez-vous par exemple qu'il existe plus de 300 variétés de papiers pour l'impression de livre ? (parmis eux, le papier bible, ignifugé, recyclé, Kraft, ReH anti humidité, fluorescent, bristol, vélins, vergé, toilés, métallisés, translucides, etc).

    Avant sa naissance physique, KÔ - le  livre d'art - va d'abord passer par une série d'opérations. Le premier stade est celui de l'imposition (non, non, il ne s'agit pas de taxe!), c'est à dire, une mise en page spécifique dans un logiciel pour répartir les pages suivant l'impression. Viendra ensuite l'impression sur une grande feuille nommée "forme" qui, une fois pliée, deviendra un "cahier". Ensuite, il faudra passer à la découpe plus communément appelée massicotage. On pourra alors effectuer le pliage du "cahier". Nous y sommes presque, il restera l'assemblage (encartage) et enfin la couture ou le collage.  Nous rajouterons en dernier lieu une couche d'amour fraternel diffusé dans chaque exemplaire.

    On vous laisse avec une petite vidéo de la visite.

  • La vie au studio Cailloux

    #1 #KÔSONORE

    Alors que nous étions en pleine prise de son au studio, un des musiciens manquait à l'appel. Nous l'avons cherché partout, sous la batterie, derrière les consoles, entre deux cordes de vielle ou de guitare et basse, mais non... il demeurait introuvable. Heureusement les photos récentes d'un malicieux paparazzi nous ont permis de le retrouver ! Voici en exclusivité une photo du musicien... qui, tel un pirate des temps moderne, se trouvait en charmante compagnie au côté d'un perroquet blond !

    Devinez donc qui était ce musicien ?.... Envoyez nous vos suppositions, on vous livrera le secret au prochain épisode.

    Pendant ce temps là, nous avons surpris un autre musiquarks en plein effort de travail sur son instrument.. ou peut être pas tout à fait... Quelle équipe ! Sacré Guillaume !

    LA VIE AU STUDIO, SE LA KÔULER DOUCE ?

    Pour tout vous dire, nous profitons du merveilleux studio dans lequel nous enregistrons pour donner le meilleur de nous même et réaliser nos plus belles prises de son ! Tableaux de préparation, tours de chauffe des instruments ; le studio est en pleine ébullition. Ambiance travail et bonne humeur : l'album sera exigeant, avec une belle touche de fun et beaucoup de groove et des solos poétiques !

    Dans un prochain poste, on vous livrera les secrets du studio Cailloux, et de son hôte Pascal Cacouault.

    A suivre.. ;)

  • Mais qui se cache derrière l'univers graphique ?

    #1 #KÔVISUEL

    Pendant que nous préparons d'arrache-pied ce bijou que sera , nous nous sommes également penchés sur la nouvelle plaquette de saison 2015, présentant les différents projets de la compagnie. Et devinez qui a été de la partie pour la composition visuelle ? ...

    Merryl Zeliam ! Celui-là même, cet alchimiste des rêves, qui travaille sur notre album !

    On ne pouvait pas resister à l'idée de vous montrer la page où apparait Seb....Shake it a boo !

    Merryl Zeliam manipule la photographie, façonne ses images graphiques, transforme la vidéo et joue avec les formes pour fabriquer son propre langage. Loin de se contenter de la "beauté artificielle" prônée par les médias, sa recherche le propulse vers un univers plus essentiel et authentique : la profondeur de l'être humain. Merryl crée la rencontre :celle des hommes et de leur esprit. Voila pourquoi nous aimons son travail !

    Pour en apprendre plus sur son travail, vous pouvez visiter son site web ici .

    Et Si vous désirez recevoir la plaquette, n'hesitez pas à nous envoyer un mail avec votre adresse postale, on sera heureux de vous l'envoyer ;)

    Continuez à parler de KÔ autour de vous, votre soutien nous est précieux !

    Fraternellement,

    Thomas et toute l'équipe d'Antiquarks.

  • Première semaine : Envolée KÔsmique !

    Merci aux premiers KÔntributeurs !! Danielle, Cécile, Cédric, Jean-Yves, Arno, Zoé, Christian, Laurence, Frédéric, Rémi, Marie-claude, Christophe, Laetitia, Guillaume, Mélanie, Franck-Olivier et Frédéric : grâce à eux, le déKÔllage de l'opération se déroule à merveille !

    Comme ce célèbre atterisseur Philae (vous savez, celui qui s'est posé sur une météorite il y a quelques jours ;) ), faites découvrir au monde entier (et vos amis!) notre merveilleux projet !Vos soutiens nous sont précieux !

    On se retrouve bientôt pour vous faire découvrir les coulisses de KÔ !