BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

CD + LIVRE D'ART + ŒUVRE SUR LA TOILE DU GROUPE ANTIQUARKS !

28 pages pour le livre au lieu des 24 pages annoncées !

#2 #KÔVISUEL

Salut, les AmiQuarks,

Aujourd'hui, nous sommes heureux de vous apprendre que le Livre D'art KÔ ne contiendra pas 24 pages, comme nous l'avions annoncé dans la présentation, mais 28 pages ! Tout cela, bien sûr, pour le même prix ;)

Nous sommes allés visiter l'imprimerie pour l'édition du livre. Quelle aventure !

Fabriquer un livre, c'est toute une histoire. Le moindre détail est important car il participera à l'oeuvre que vous aurez dans les mains. Pour le format, vous le savez, KÔ sera carré, 21x21 cm. De quoi laisser de la place pour les illustrations et l'imaginaire. Vient ensuite le choix du papier. Il devra être doux au toucher, agréable à la vue. Un papier bouffant ? Ho non, celui la est reservé aux textes sans illustrations... Préférons-nous l'âme du papier offset ou plutôt celle papier couché ? Oui, mais alors, avec un caractère discret et mat ou bien plutôt brillant avec son effet glacé ? A moins que le satiné, à mi chemin, ne soit plus efficace ?

Et pour la couverture ? Plutôt rigide ou souple ? Et la reliure ? En dos carré collé, en piqué-pli (les fameuses agrafes), broché-collé ou encore broché-cousu ?

Heureusement, nous avons visité l'imprimerie dans laquelle va naitre , physiquement. Son équipe fort sympathique a répondu à toutes nos questions en nous dévoilant un univers fascinant ! Saviez-vous par exemple qu'il existe plus de 300 variétés de papiers pour l'impression de livre ? (parmis eux, le papier bible, ignifugé, recyclé, Kraft, ReH anti humidité, fluorescent, bristol, vélins, vergé, toilés, métallisés, translucides, etc).

Avant sa naissance physique, KÔ - le  livre d'art - va d'abord passer par une série d'opérations. Le premier stade est celui de l'imposition (non, non, il ne s'agit pas de taxe!), c'est à dire, une mise en page spécifique dans un logiciel pour répartir les pages suivant l'impression. Viendra ensuite l'impression sur une grande feuille nommée "forme" qui, une fois pliée, deviendra un "cahier". Ensuite, il faudra passer à la découpe plus communément appelée massicotage. On pourra alors effectuer le pliage du "cahier". Nous y sommes presque, il restera l'assemblage (encartage) et enfin la couture ou le collage.  Nous rajouterons en dernier lieu une couche d'amour fraternel diffusé dans chaque exemplaire.

On vous laisse avec une petite vidéo de la visite.