Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Anthologie Démons Japonais

17 nouvelles, 20 articles et illustrations autour des yokai

On est proches !

Ces derniers jours, la campagne pour notre anthologie des Démons Japonais a connu une belle envolée ! Il reste 16% et 13 jours pour atteindre l'objectif et, encore mieux, le dépasser ! 

Pour précision, à 150%, tous les contributeurs recevront une carte postale supplémentaire d'un de nos beaux artwork de yokai. Plus de cartes en publication donnera aussi plus de choix ! Nous pourrons également envisager avec sereinité une prochaine anthologie qui vous transportera dans le XIXe siècle français décadent cette fois (et cependant lui-même très friand de culture asiatique). Eh oui, on se projette un peu, mais nous ne sommes pas si loin de la réussite, il est permis de rêver avec vous. 

Nos artistes se démènent pour vous révéler tout au long de la campagne de superbes illustrations. Et parce qu'il n'y a pas que des femmes fatales parmi les yokai, voici l'abura-akago, illustré par Ana Diener et, qui a l'apparence d'un enfant ! C'est aussi le nom de notre premier pack anthologie numérique, un petit soutien qui peut compter ! De la même manière, on ne saurait ignorer trop longtemps l'abura-akago qui plongeait autrefois le monde dans l'obscurité en léchant l'huile des lampes. Que fait-il aujourd'hui ? Des révélations dans la nouvelle de Juliette Bas ! 

L'anthologie peuplée de yokai comportera aussi de nombreuses références à la culture japonaise. Dans la nouvelle de Caroline Blineau, L'Ombre du kabuki, l'art du kabuki est à l'honneur !

Beaucoup de surprises encore vous attendent tout le long de la campagne et dans les pages de notre projet !