BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

HELP ! Jeunes animaux sauvages en détresse

Le centre de soins de la faune sauvage Alca Torda a besoin d'agrandir sa nurserie

À propos du projet

/Le centre de soins de la faune sauvage « Alca Torda » accueille tous les jours, les oiseaux et mammifères sauvages, découverts blessés par le grand public. Situé dans le département des Landes (40), il accueille chaque année plus de 800 animaux provenant du département et des départements voisins. Les animaux sont amenés au centre par leurs découvreurs ou par nos bénévoles dits rapatrieurs afin qu’ils soient acheminés vers le centre le plus rapidement possible, dans le but de leur prodiguer les soins nécessaires. Les découvreurs sont informés et sensibilisés par le personnel soignant du centre sur la conduite à tenir en cas de découverte d’animaux en détresse. L’année dernière, le centre a reçu pas moins de 700 animaux, appartenant à 86 espèces différentes.

De par ses actions, Alca Torca participe au maintien de la biodiversité, en soignant plus de 800 animaux par an et ce grâce à l’investissement de ses 3 salariés (soigneurs capacitaires), aidés par des services civiques, un capacitaire à mi-temps du Conseil Départemental des Landes et de nombreux bénévoles, qui chaque jour, participent à la vie du centre, aux soins des animaux en convalescence, au nourrissage et à l’entretien des box et volières.

Qui dit Printemps, dit N-A-I-S-S-A-N-C-E-S !

Sur une période s’étalant de mars à septembre, le centre reçoit de nombreux jeunes trouvés faibles ou victimes de la prédation. L’année dernière, Alca Torda a accueilli pas moins  de 280 jeunes. Pour permettre l’accueil de ces jeunes, le centre dispose d’une nursery équipée d’une couveuse, d’une éleveuse, de lampes et tapis chauffants, cages, biberons etc.

A quoi va servir le financement ?

La nursery du centre est équipée d’une couveuse et d’une éleveuse. Le centre recevant chaque année de plus en plus de jeunes oiseaux et mammifères tombés de leurs nids, dénichés ou victimes de la prédation. La couveuse et l’unique éleveuse du centre ne nous permet plus de répondre correctement aux besoins de nos jeunes pensionnaires et nous devons donc les remplacer. Malheureusement, il s’agit d’équipements couteux et le centre ne vivant pas de son activité, nous ne pouvons-nous permettre pas un tel investissement.

En effet, lorsque vous découvrez un animal aucun frais n’est à votre charge, les soins pour l’animal sont gratuits mais ont un coût que le centre doit prendre en charge. Nous ne pouvons effectuer de visites car elles sont interdites dans le but de limiter le stress des animaux en soins. Alca Torda comme la majorité des centres de soins, vit principalement de donations et c’est la raison pour laquelle nous lançons ce projet participatif afin d’investir dans l’achat d’une couveuse, de deux éleveuses, et du matériel pour l’élevage des jeunes, qui nous permettrons d’accueillir, de soigner et d’élever comme il se doit les jeunes de l’année et des années futures. Pour cela, nous avons besoin de récolter la somme de 4 000€.

Liste des matériels les plus couteux :

  • 2 éleveuses : 1582 € avec frais de port
  • 1 couveuse : 260 € avec frais de port
  • 6 tapis chauffants : 240 € avec frais de port
  • 6 lampes chauffantes : 791,40 € avec frais de port

Le Printemps est arrivé, les petits commencent déjà à arriver sur le centre et ces équipements vont devenir indispensables pour nous permettre d’accueillir les jeunes de tout âge, alors nous comptons sur vous !

Toute l’équipe du centre Alca Torda vous remercie pour votre geste envers la faune sauvage !

N.B. : Dans le cas où l'opération serait un succès et que l'objectif serait dépassé... l'argent en surplus servirait à nous aider dans notre activité d'accueil et de soins à la faune sauvage.

À propos du porteur de projet

Alca Torda est une structure d’accueil et de soins pour la faune sauvage créée en 2005 à l’image du Pingouin Torda, dont le nom scientifique est Alca Torda. Grandes victimes des marées noires de l’Erika et du Prestige en 1999 et 2002, ce sont des centaines de milliers d’oiseaux marins qui ont péri lors de ces catastrophes.

Le centre a pu voir le jour grâce à la Fédération Départementale des Chasseurs des Landes (FDC40) qui en est la fondatrice.  Aujourd’hui la fédération fait confiance à 3 jeunes : Laura, Baptiste et Clément, pour accueillir, soigner et relâcher les animaux sauvages, aidés par un capacitaire du conseil départemental, deux services civiques pour l’année 2018, Juliet et Méganne, ainsi que tous les bénévoles…….

Si vous avez des questions relatives à notre projet, n’hésitez pas à nous contacter via :

FAQ