BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Amourette & Coquelicot

Savons artisanaux naturels et vegan

À propos du projet

Des savons sur la Côte d'Azur, encore ? Eh Oui ! Mais des savons artisanaux, entièrement faits à la main, sans huile de palme, vegan et avec le maximum de matières premières Bio.

Edit du 11 mars : L'objectif est atteint !
Grâce à vous tous et à votre mobilisation, nous avons pu atteindre l'objectif initial de 2500€, et il nous reste 22 jours avant la fin de la campagne ! Nous avons le temps d'atteindre un nouvel objectif, le palier des 3000€ !
La somme supplémentaire collectée permettrait d'apporter des améliorations non négligeables au projet :

- 150€ serviront à de l'affichage et de la publicité (achat d'une banderole pour mon stand, pour avoir plus de visibilité sur les marchés, impression de flyers sur la saponification à froid, petite campagne de publicité sur internet).

- 50€ serviront à l'amélioration du stand : achat de jolis présentoirs et paniers pour les savons.

- Chaque tranche de 150€ supplémentaire servira à la validation d'un nouveau produit pour développer la gamme.

Alors n'hésitez pas, j'ai toujours besoin de vous !

La saponification à froid, comment ça se passe ?

Au début, il y a une merveilleuse alchimie. Celle qui se produit lorsque l'on mélange des huiles savamment dosées à de l'eau et de la soude, et qui donne une pâte à la texture onctueuse de crème pâtissière. Ensuite, de la chaleur. La pâte à savon chauffe légèrement, et se solidifie. Minutieusement coulée dans des moules, la pâte à savon se solidifie. Le savon ainsi obtenu est démoulé, puis découpé selon la forme que l'on souhaite lui donner. Enfin, il y a de la patience. Les savons sont mis à sécher pendant quatre à six semaines, un temps de « cure » qui permet à la saponification de bien se terminer et au savon de bien durcir, et de ne pas fondre trop vite à l'utilisation.
Finalement, la savonnerie c'est un peu comme l'amour : il faut une bonne alchimie, de l'énergie, et beaucoup de patience !

La méthode de saponification à froid décrite ci-dessus est une technique ancestrale. À une époque pas si lointaine, la plupart des foyers fabriquaient leur propre savon. Elle s'est cependant vue peu à peu remplacée par d'autres méthodes de production, plus rentables mais bien souvent moins respectueuses, aussi bien de l'environnement que du corps humain (exploitation irraisonnée de l'huile de palme qui provoque une déforestation massive et anarchique, additifs nocifs et/ou dérivés de la pétrochimie, utilisation de graisses animales...). La saponification à froid quant à elle a un faible coût écologique : peu énergivore, elle donne des savons entièrement biodégradables, et très doux. Le traitement des huiles à basse température permet d'en conserver toutes les propriétés.

Quelles valeurs pour ma savonnerie ?

Pour la fabrication de mes savons, j'ai choisi de prendre plusieurs engagements. L'huile de palme en savonnerie a ses défenseurs comme ses détracteurs. Je n'en utiliserai pas. Pour colorer et parfumer mes savons, je n'utiliserai que des huiles essentielles et des colorants végétaux tels que des argiles ou encore du cacao en poudre. Venant du Sud-Est de la France, il m'a semblé tout naturel de faire de l'huile d'olive l'élément de base de la fabrication de mes savons. Ils ne contiendront donc aucun produit d'origine animale et seront totalement vegan, ainsi que non testés sur les animaux (ce qui est de toute façon interdit en France, et puis j'avais bien remarqué que mon chat n'était pas très motivé !). Le maximum de matières premières sera issu de l'agriculture biologique. Eh oui, on peut tout à faire faire des savons à la fois naturels et gourmands, et agréables à utiliser !

Où pourrez vous me trouver ?

Pour débuter, j'ai l'intention de vendre mes savons sur les foires et les marchés varois. Je travaille également sur la construction d'un site internet, qui me permettra de distribuer mes produits dans toute la France. J'ai également déjà pris contact avec plusieurs commerçants qui sont intéressés par la vente de mes savons dans leur boutique. À long terme, j'ai l'intention de développer ma gamme, de créer de nouveaux savons, et peut-être une ligne de cosmétiques. Je déborde donc d'idées et de projets !


A quoi va servir le financement ?

Ce qui est déjà financé

J'ai déjà financé l'aménagement de mon atelier, ainsi que l'achat du matériel de fabrication. J'ai fabriqué (ou plutôt, j'ai aidé mon conjoint à fabriquer !) des moules à savons en bois de grande capacité, ainsi qu'un séchoir à savons. Je peux encore également financer la création du site internet.


Pourquoi j'ai besoin de vous

Le financement servira à trois postes principaux :

- La valiation des DIP (Dossier d'Information de Produit) cosmétique, le dossier règlementaire qui permet la mise sur le marché européen des savons. Ce dossier coûte environ 150€ par savon. Pour une gamme de 5 savons et 1 shampoing solide, cela représente donc un budget de 900€.

- L'achat d'un stock de matières premières de départ pour un budget d'également 900€.

- L'achat de matériel pour les foires et marchés : une table pliante (70€), un parasol (environ 300€), une nappe (30€), pour un montant total d'environ 400€.

- La commission Ulule, pour un montant de 300€.


Aller plus loin ensemble ?

Si jamais l'objectif de financement était dépassé, le budget supplémentaire me servirait pour un montant d'environ 150€ à de la publicité et de l'affichage (achat d'une banderole pour mon stand, petite camapgne de publicité sur internet, impression de flyers sur la saponification à froid), et ensuite, pour chaque tranche de 150€ supplémentaire, à la validation d'un dossier cosmétique supplémentaire, et donc d'une référence de plus dans ma gamme !

Les contreparties vous seront envoyées dans le courant du mois de juin, le temps pour moi de commander les huiles, de fabriquer les savons, et surtout de les laisser sécher entre quatre et six semaines !

À propos du porteur de projet

Je m'appelle Mailys et j'ai 23 ans. Passionnée par l'univers des cosmétiques, dans lequel je baigne depuis longtemps, et un diplôme de sciences politiques en poche, j'ai toujours eu l'envie de créer mon entreprise. Au fil de rencontres, de lectures et de découvertes, j'ai commencé à m'intéresser aux produits naturels et à la Slow Cosmétique (c'est-à-dire la volonté de consommer des cosmétiques à la fois plus éthiques et plus écologiques). Je suis également persuadée que si nous voulons relever les défis posés par notre futur, nous avons besoin de réinventer à la fois notre économie et notre modèle de société, en nous montrant plus ouverts et plus créatifs. J'ai commencé à fabriquer des savons, et puisque je n'ai pas réduit mon atelier en cendres, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure ! J'espère que tout ceci vous aura donné envie de vous lancer avec moi !

La page Facebook Amourette & Coquelicot