BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

L'Insubmersible Almanach de l'Océan

Un beau livre documentaire décalé, écrit, illustré et annoté par des pirates !

De l'art de ne pas s'échouer !

Bonjour à tous !

Maintenant que l'on se rapproche doucement de la rentrée, il est temps de vous tenir au courant de l'avancée de l'Insubmersible Almanach de l'Océan... et de sa maison d'édition.


©Roxanne Bee/ L'insubmersible Almanach de l'Océan


Quelques récifs imprévus...

Les trois derniers mois ont été relativement inquiétants. Avec des salons et festivals printaniers en berne, et des retours de stock (beaucoup) plus importants que prévus de la part des librairies via le diffuseur, le coffre à trésor du Lumignon n'est pas au mieux de sa forme. Certes, la fin de la campagne de l'Almanach a apporté un net soulagement et vos participations permettent de rémunérer le travail de l'autrice et des illustrateurs.
Cependant, la maison d'édition a bien l'intention de voir plus loin que l'Almanach de l'Océan : de beaux projets se préparent pour paraître en 2019 (des contes, des albums...). Pour cela, nous avons besoin d'être sûr de pouvoir assurer le maintien financier du Lumignon, y compris face à des aléas tels que ceux que nous avons connu au premier semestre.

L'été a donc été l'occasion de prendre le temps de réfléchir, et la conclusion de cette réflexion se tient en quelques décisions (pas très drôles). Celle qui vous concerne directement, cher équipage, est la suivante.

Afin de ne pas être balayé par des retours* d'Almanachs de l'Océan dès le mois de janvier 2019, alors que la trésorerie ne sera toujours pas assez costaude, le Lumignon publiera l'Insubmersible Almanach de l'Océan avec un an de retard, à savoir en septembre 2019.
Je suis vraiment (vraiment) désolée de vous annoncer un tel retard, alors que l'Almanach devait vous arriver dans deux mois.

Ce délai nous permet de mieux préparer sa sortie, de plusieurs manières : s'assurer un minimum de presse quant à sa parution, monter des partenariats enthousiasmants avec des associations de protection des océans (nous vous en parlerons bientôt !), mobiliser les libraires qui nous soutiennent, et aller à la rencontre de ceux qui ne nous connaissent pas encore... Autrement dit, faire un gros travail de communication !
C'est peut-être le moment de vous rappeler que le Lumignon, ben... C'est une seule personne ;)

J'espère pouvoir vous proposer une petite surprise, un Almanach "augmenté" en quelque sorte, pour m'excuser de ce délai.

 

...et des escales bienvenues !

Qui dit "délai" dit... "prendre le temps de bien faire les choses".
Le planning de rédaction et illustration de l'Almanach s'est donc redistribué autour de la décision de retarder sa parution. Nous prenons donc notre temps pour peaufiner les derniers articles, et les illustrations continuent d'arriver.


@Roxanne Bee/ L'Insubmersible Almanach de l'Océan
 

Si vous avez la moindre question (au sujet du délai de parution de l'Almanach, ou autre !), vous pouvez me contacter par mail : contact[@]editionslumignon.fr
Je réponds également aux questions posées ici !

À bientôt pour la suite de l'aventure,

Anaïs - Le Lumignon

 

*Les retours, qu'est-ce que c'est ?
Dans ce qu'on appelle la chaîne du livre, c'est à dire parmi tous les acteurs qui interviennent, à un moment ou à un autre, dans la vie du livre, on trouve les auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires, lecteurs... et d'autres métiers, un peu moins connus du grand public. La diffusion et la distribution des livres sont des étapes très importantes ! Un diffuseur fera connaître les livres à paraître auprès des librairies, qui en précommanderont quelques exemplaires. Toutes les précommandes mises bout à bout permettent au diffuseur de communiquer des chiffres de ventes à l'éditeur (qui est content).
Une fois le livre paru, il est distribué aux libraires, qui le mettent en rayon ou, encore mieux : sur une table. Malheureusement, au bout de deux ou trois mois, le livre ne s'est pas vendu, et le libraire doit faire de la place dans ses rayons pour accueillir d'autres nouveautés : il va donc retourner le livre invendu au distributeur. Ce dernier communique alors les chiffres des retours à l'éditeur, qui est nettement moins content : il doit rembourser ses livres, puisqu'ils n'ont pas été vendus....
La logique (?) commerciale fait que, pour éviter d'être écrasé par les remboursements des retours, un éditeur devrait sortir une nouveauté tous les deux ou trois mois.
Devinez-quoi ?
Ce n'est pas le rythme de parution du Lumignon...