BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Alice Arthur - Premier EP

La Vague

À propos du projet


Le premier palier est atteint ! J'en bondis de bonheur.
Merci. Du fond du coeur.


Nous pouvons encore aller plus loin pour davantage de titres et un deuxième clip.
L'enchantement se poursuit...


///

« La Vague ». C’est l’histoire d’une chanson qui m’a donnée envie de sortir mes compositions des tiroirs. De faire en sorte qu’elles existent, qu’elles aient une chance d’être fredonnées, par d’autres. Ces « autres » que je chantais sous le nom Alice s’émerveille dans l’album « Etoile moi ». Un nom d’artiste qui cède aujourd’hui sa place à celui d’Alice Arthur. Non pas que mon émerveillement ait disparu, bien au contraire, mais il y a 1001 choses dans Alice Arthur qui résonnent davantage en moi aujourd’hui. Une dualité, une histoire de famille, une esthétique.

Avec mes compagnons de route, Jean Pascal Boffo et Séraphin Palmeri, nous avons pris un plaisir fou à surfer sur cette vague pour vous offrir un premier titre, et avec lui, un premier clip, réalisé par le talentueux Azzedine Brahimi. Clip que vous découvrez ici, le vent dans les mollets !

Une première pierre à un édifice que l’on aimerait voir grandir de quelques étages. Six ? Et pourquoi pas douze tiens, si la folie nous y pousse. Douze titres de chansons pop (sortie prévue à la rentrée 2018) .

Des chansons qui sont déjà là. Certaines sont en partie enregistrées, d’autres en plein « triturage ». Cependant, comme vous le savez, la réalisation d’un album demande non seulement du temps mais également… de l’argent. C’est pour cette raison que je fais aujourd’hui appel à vous. Pour nous filer un petit coup de pouce en investissant dans ce nouvel opus. Pour qu’il puisse être réalisé dans les meilleures conditions et peaufiné dans les moindre détails (en plus nous vous avons réservé plein de chouettes contreparties juste là ->).

Et parce que, soyons réaliste, demandons l’impossible !


https://www.facebook.com/alicearthurofficiel/

 

Le clip

Et quelques extraits des chansons sur lesquelles nous sommes en train de travailler



 

 

A quoi va servir le financement ?

Alors pour tout vous dire, enregistrer un disque c’est tout un bin’s !
Il y a bien sur la location du studio, la rémunération des musiciens, les frais liés au mixage, au mastering, au pressage du CD  & du vinyle ou encore à la SDRM (droits de reproduction mécaniques obligatoires). Sans compter qu’un disque serait bien fade sans pochette. Et qui dit pochette dit photographe, graphiste, et tutti quanti.

Les 5 000 euros serviront donc à rémunerer à leur juste valeur toutes les personnes qui participent à cette belle aventure.

Une montagne, un pic, un roc, et pourtant, cela ne réprésente que la moitié du budget final.

ET QUE SE PASSERAIT-IL SI NOUS DEPASSIONS LA BARRE DES 5 000 EUROS ?

A partir de 6 000 euros
, toutes les personnes ayant souscrit au pack 60 euros et plus, recevront également le vinyle d'Alice Arthur !

A partir de 8 000 euros
L'Ep se transformera en album (nous passerions donc de 6 à 12 titres).

A partir de 10 000 euros
Nous pourrions financer le tournage d'un second clip ("J'suis dans de beaux draps") avec Azzedine Brahimi. 

Et globalement, nager dans le bonheur.

À propos du porteur de projet

Auteur, compositeur, interprète, Alice Arthur est née à Metz, en juillet 2017, après avoir donné de la voix pendant plusieurs années sous le nom Alice s’émerveille. Après un premier album, « Etoile moi », de nombreux concerts (dont les premières parties de Barbara Carlotti, Richard Gotainer ou encore Nilda Fernandez) et une participation aux Rencontres d’Astaffort de Francis Cabrel, me voilà de retour avec cette envie, toujours et encore, d’inviter au voyage.
Bercée aux sons des Simple Minds, de Peter Kingsbery ou des Stéréophonics, la musique ne m’a jamais quittée jusqu’à ce que je réalise que l’on pouvait soi-même la composer. Pianos et guitares m’ont alors livré leurs accords que j’ai apprivoisés pour raconter en chanson pop, l’amour, la folie douce, les idéaux.  Et pour aller plus loin encore, Jean Pascal Boffo et Séraphin Palmeri m’ont rejoint pour arranger, avec leurs doigts de fées, toutes les mélodies qui se trouvent dans ma tête. Un trio magique.

L’enchantement se poursuit, grâce à eux, et tout ceux qui mettent leur grain de sel de près ou de loin dans ce beau projet, mais également, grâce à vous !

https://www.facebook.com/alicearthurofficiel


CEUX QUI M'ENTOURENT

Il y a donc le duo de choc : le maître Yoda de la guitare et du son, Jean Pascal Boffo, et le roi des claviers et de la programmation Séraphin Palmeri (mes poulets). Ensemble, nous cuisinons les notes, faisons voler des guitares en mousse, jusqu'à trouver l'accord parfait. 

Jean Pascal Boffo


Séraphin Palmeri

 

Et puis il y a également des musiciens extraordinaires qui viennent nous prêter main forte !

Laurent Payfert à la Basse


Hervé Rouyer à la Batterie


Ou encore Caroline Crozat pour les choeurs 


Et pour la réalisation du clip, il y a l'incroyable Azzedine "Escobar" Brahimi


Avec eux, autant dire que le meilleur se profile. Sans compter que d'autres magnifiques collaborations mijotent...

https://www.facebook.com/alicearthurofficiel