Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Alexis Masbou, la fureur de vaincre

Documentaire de 52 min sur le pilote moto Français

À propos du projet

SYNOPSIS

"Alexis Masbou,la fureur de vaincre" est un documentaire de 52 min sur le pilote Français de moto 3 en championnat du monde.

Alors qu'il occupait la 6ème place du classement général sur la saison dernière, il a été victime d'un accident lors d'essai. Une fracture du fémur, l'oblige à mettre un terme à sa saison qui était pourtant prometteuse.

Ce film a pour vocation de suivre Alexis Masbou, dans les coulisses d'une saison qui s'annonce difficile. En vrai outsider, il a l'ambition de revenir au plus haut niveau. Il devra faire face à ses blessures, repousser ses limites, aller toujours plus vite et battre ses adversaires.

"Alexis Masbou, la fureur de vaincre" est une immersion au coeur d'un sport singulier.

BANDE ANNONCE DU DOCUMENTAIRE : "ALEXIS MASBOU, LA FUREUR DE VAINCRE"

À quoi va servir le financement ?

Le financement demandé servira avant tout à couvrir les frais liés à la logistique correspondant aux déplacements pour 5 circuits du championnat du monde 2013 pour l'équipe de tournage.

La fabrication de DVD.

Et bien sûr, la commission (8%) de Ulule et Paypal !

De quelle somme d’argent le documentaire a t il besoin ?

Nous faisons appel à vous pour réunir au moins 10 000 €  en 36 jours. Si la campagne n’atteint pas au moins sa jauge de 100% avant le 7 Mai 2013 vos contributions seront entièrement remboursées (sans frais) par ULULE. 

La réalisation d'un film de 52 minutes coûte bien plus que 10 000 euros, (en général un documentaire à petit budget tourne autour de 60 000 euros), raison pour laquelle ce fond de 10 000 euros n'est qu'une base (indispensable) pour que nous menons à bien la réalisation de ce documentaire.  

Pourquoi cette somme ? 

Parce qu’elle constituera le premier socle de financement du film.

Si grâce à vous nous réunissons cette somme, nous prouvons aux partenaires financiers traditionnels de l'audiovisuel : chaînes TV, distributeur… que le film a déjà un public potentiel, qu’il est porteur de réussite !

Ces 10 000 € constitueront le premier apport financier et permettront de faire levier sur des financements complémentaires.

Si nous n’atteignons pas ce seuil, votre contribution vous sera remboursée par ULULE (sans frais), et l’aventure de notre campagne de financement participatif s'arrêtera là.

Que ferez vous de l’argent si vous dépassez les 100% ? 

L’intégralité de la somme récoltée sur ULULE sera investie dans la fabrication du film, plus d’argent cela veut dire notamment plus de déplacements sur des circuits, plus de jours de tournages, plus de moyens pour faire le meilleur film possible.

Je ne peux pas mettre de l’argent mais je peux aussi vous aider ?

Parler du film et du projet autour de vous c’est déjà fantastique. Relayez nos actualités sur les réseaux sociaux, parlez-en à votre boulangère, imprimez le flyer et mettez-le dans votre vitrine ou à la cafétéria de votre bureau. C’est tous ensemble qu’on y arrivera !

À propos du porteur de projet

Frédéric ASTIE - Réalisateur

Passionné par l'image depuis mon plus jeune âge, j'ai participé trés tôt à la réalisation de courts-métrages et de documentaires en tant que cadreur, preneur de son ou encore monteur...  

Plusieurs films remporteront des prix.

En 2001, je suis partis sur la région Parisienne pour travailler 8 ans pour les chaines du groupe AB (NT1, TMC, AB moteur, NT1...) ou encore NRJ Paris dans la diffusion de programmes en régie finale.

En 2009, retour aux sources, je me lance en tant que réalisateur indépendant dans le Tarn.

En 5 ans, j'ai réalisé une vingtaine de films destinés aux entreprises et aux collectivités. 

Passionné du "documentaire" et des sports mécaniques en général, ce film est l'opportunité de faire quelque chose de plus créatif et de plus personnel sans contraintes.

Alexis MASBOU - Pilote Moto 3

SES DEBUTS

Alexis commence la moto à l'âge de 11 ans, en 1999, au Comité Départemental Moto 81 du circuit d'Albi. Ce n’est qu’en 2001 qu’Alexis débute la compétition sous les couleurs du Conseil Général du Tarn et du circuit d’Albi : ses débuts en compétition sont prometteurs puisqu'il remporta plusieurs courses en Championnat de France "Coupe Conti" 50cc.

SES PREMIERS TITRES

En 2002, Alexis fait directement son entrée en Championnat de France 125 et les premiers podiums sont au rendez-vous. Ce sera ensuite deux années en Equipe De France où Alexis peaufinera son experience en remportant ses premiers titres de Champion et Vice Champion de France ainsi qu'une brillante 5ème place en Championnat d'Europe.

CHAMPIONNAT DU MONDE


2005 - 2006

Il obtient alors un guidon en Championnat du Monde 125 cm³ sur une Honda du team finlandais Ajo Motorsport pour la saison 2005. Il réalise une première saison très prometteuse, en se classant notamment cinquième à Assen aux Pays-Bas. Il termine la saison au 18ème rang, avec un total de 28 points.

En 2006, Alexis et son coéquipier japonais Tomoyoshi Koyama restent au sein du team Ajo mais disposent d'une nouvelle moto : la Malaguti. Les blessures et les mauvaises performances de la Malaguti conduiront Alexis à une année blanche, sans marquer le moindre point en championnat du monde.

2007

Alexis souhaite repartir sur de bonnes bases et intègre le team FFM (Fédération Française de Motocyclisme) au guidon d'une Honda. Mais les résultats ne sont pas au rendez-vous malgré plusieurs top 10. Alexis finira par se classer 21ème du championnat avec 25 points. L'albigeois quitte le team en fin de saison.

2008 - 2009

En 2008, Alexis relève un nouveau défi et s'engage avec son compatriote Jules Cluzel au sein du team chinois Loncin Racing. Il parvient à rentrer dans les points à trois reprises, au Mans, au Japon puis à Valence. Et devient le premier pilote à marquer des points avec une moto Chinoise en Grand Prix. Alexis est conservé chez Loncin pour la saison 2009. Mais suite à une fracture de la cheville, l'équipe décide d'écarter Alexis des cinq dernières courses de la saison.

2010 - 2011

Alexis se relance en 2010 sur une Aprilia du team Ongetta, toujours dans la catégorie 125 cm3. Il réalise un bon début de saison en se classant dans le top 10 lors des deux premières courses. Victime d'une lourde chute et d'un traumatisme cranien sur le circuit d'Indianapolis, sa saison est terminée, alors qu'il reste encore six courses.

En 2011, Alors qu'Alexis a été écarté du championnat, il est rappelé pour participer au Grand Prix de France au Mans, en remplacement, par le team WTR. Suite à sa prestation, le team Caretta Technology lui propose alors de terminer la saison avec eux sur une KTM, où Alexis marquera des points à plusieurs reprises et se classera 22ème du championnat du monde 125 cm³ en loupant 4 courses.

2012 

La saison 2012 voit l'apparition d'une nouvelle catégorie, la Moto3, qui remplacera les 125 cm³. Alexis poursuit l'aventure avec le team Caretta Technology, sur une Honda.  Il a véritablement explosé cette année où il était avec sa moto privée, une menace sévère aux favoris du titre qui disposaient de motos d’usines. Sa fantastique remontée en Allemagne restera surment un incroyable souvenir pour ses fans.

Michel FRANCOISE - Compositeur

Auteur compositeur interprète, guitariste et réalisateur artistique résidant à Nérac dans le sud-ouest de la France.

Sa production discographique personnelle est riche de sept albums solos, dont quatre albums délivrés entre 1988 et 1996 dans des majors (Sony, EMI), puis suivront trois albums auto-produits en 2009, 2013 & 2014 (La vision du périscope).

A son activité musicale s'est ajoutée la qualité de producteur artistique pour, en particulier, les albums de Francis Cabrel : Des roses et des orties en 2008 et Vise le ciel en 2012, l'album "Ô Houria" de Souad Massi en 2010 et d'autres artistes comme Stéphane Mondino ("1975"), Gagarine (365 jours"), Serge Lopez ou Daguerre. Ainsi qu'un album pour enfants, « L'enfant Porte » réalisé en collaboration avec Francis Cabrel." 

Site personnel : www.mifrasite.com

Qu'est ce qu'un projet participatif ?