BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Pôles Intérieurs, 1er Album de Nyna Loren

Coup de pouce pour finaliser la production et aider à la diffusion

À propos du projet

Bonjour à tous !

Je suis Nyna, violoniste, chanteuse, auteur, compositeur, interprète franco-espagnole et genevoise de coeur…  Et me voilà prête à faire le grand saut ! Sortir mon 1er album !

Il y a de ça quelques années je suis partie sur un coup de tête (après mes études au conservatoire supérieur de Genève) en Thaïlande faire un voyage qui m’apparaissait alors vital. Un besoin de se reconnecter à soi et à ses envies profondes. Pourquoi je fais de la musique ? Qu’est ce que je veux dire ? Quelle est ma place dans un milieu si élitiste (celui de la musique classique) ? Qu’est ce qui me fait vibrer ? Face à tous ces questionnements, et à force de centrage et de méditation (oui, j'étais partie faire une formation en yoga et en danses mystiques!), j’ai commencé à chanter là-bas. Un peu partout. Un peu beaucoup !

À partir de là a germé un projet, celui d’écrire des chansons qui véhiculent la force de la vie. Dans tous ses aspects. L’amour, le déracinement, la mort, le rejet, la joie, la force vitale toujours présente, la nostalgie, la foi en tous les possibles,  la liberté. Un cheminement long et extrêmement confrontant. Une sorte de voyage intérieur initiatique. Un voyage aussi pour les oreilles à travers ces chansons qui ont beaucoup absorbées de toutes ces différentes cultures qui m’habitent. Aujourd’hui il est temps de les "fixer", de les enregistrer. Et de leur donner un nouveau souffle pour continuer à les partager sur scène avec mon public de plus en plus nombreux !

Ce premier album c’est une manière pour moi de prendre du recul, de voir le chemin parcouru et de vous remercier de m’avoir accompagnée jusque là pour ceux qui me connaissent, et de proposer un travail abouti au nouveaux curieux. Il s’agit ici de partager avec vous un voyage à travers les pôles qui nous habitent, les extrémités de notre être qu’on croise parfois avec peur, parfois avec amour. Mais avec toujours cet élan de vie qui nous pousse à continuer et à aller de l’avant, à chercher son centre, qui paradoxalement est toujours mouvant. Cet album c’est un espoir de connexion avec vous tous. Je l’ai écrit du tréfond de mes entrailles et on l’a arrangé à quatre oreilles avec Arno Jouffroy qui m’accompagne sur scène. C’est Sébastien Castan qui l’a enregistré dans son Sun Lab Records à Marseille après nous avoir entendus à l’Espace Julien. Et c’est Lionel Thomas, qui travaille avec nous sur scène qui le masterise.

Petit avant gout :

 

Mon album s’ intitulera //Pôles Intérieurs//  et s’articulera autour de ce texte que j'ai écrit qui relie les éléments aux quatre points cardinaux :

 

Est-Ouest-Nord-Sud

 

À l’Est il y a la terre.

Celle qui enracine

La plante du pied dans le sol.

De la terre grasse,

De la terre pour modeler,

Un avenir, une suite...

De la terre vivante,

Vibrante,

Sauvage.

 

À l’Ouest il y a l’océan.

Celui qui lave l’esprit,

Le corps.

Celui qui t'enveloppe

De ses écumes salées

Et t'entraîne dans ses profondeurs

Pour te relâcher sur le sable

Rempli de matière à créer. 

 

Au Nord Il y a le vent.

Le vent qui rugit,

Celui qui rend fou,

Celui aussi qui sèche les larmes,

Qui chante à tes oreilles

Des histoires d’ailleurs.

Le vent qui dégomme tout sur sa route

Pour ne laisser que l’essentiel.

 

Au Sud il y a le feu.

Incandescent

Dans ton ventre,

Qui danse et s’affole.

La passion exaltante,

Dévorante.

Il y a le feu réconfortant aussi,

Une chaleur douce

À ta peau.

 

Au centre, tu te tiens,

Mouvante

Changeante

Tapie dans l’ombre

A l’affut de chaque grain de sable

De chaque goutte d’eau

De chaque souffle

De chaque étincelle

 

Qui te fait te sentir libre 

Et en vie


Nyna Loren, 13 mars 2019, Genève.

 

Aujourd’hui je fais appel à vous parce que cet album verra le jour totalement en auto-production (sans producteur, sans label, sans aide en somme) après quelques déconvenues et est en attente de réponses concernant d'éventuelles subventions (on y croit !). 

Grâce à votre soutien financier, aussi petit soit-il, et votre intérêt pour ma musique vous m'aiderez grandement à finaliser la production de ce bébé qui a tout de même un certain coût...

 

A quoi va servir le financement ?

Après un concert à l’espace Julien à Marseille, Sébastien Castan du Sun Lab Records Studio m’a proposé d’enregistrer un EP. On a finalement décidé de poursuivre l’aventure et d’enregistrer 8 chansons qui seront reliées par des interludes poétiques

Il me faut maintenant finir de payer le studio, le mastering, les supports de com (visuels, graphisme, affiches, photos, logo), le pressage etc.

En somme, pour finaliser la production de l’album il faudrait que je puisse pré-vendre au minimum 140 albums physiques, ce qui représente 3500 euros (en comptant la commission d'Ulule).

Et pour pouvoir faire un clip (ce qui est crucial pour la diffusion et que ma musique puisse s'exporter) il faudrait que j’en vende au minimum 225 (5625 euros en comptant la commission d'Ulule).

Et si vraiment on dépasse toutes les espérances et qu'on fait exploser le compteur, je pourrais envisager de payer un/e attachée de presse pour suivre le projet sur 6 mois et faire jouer des contacts dans les radios, la presse etc. (Il faudrait prévendre 320 albums pour avoir 8000 euros !

 

Pour atteindre ces objectifs je vous propose plusieurs contreparties en plus du disque qui j'espère vous raviront (notamment des bijoux tendances griffés The Black Alchemy en série ultra limitée pour les plus mystiques, ou aussi une grande carte du visuel de l'album avec un de mes textes écrits à la main au verso et une photo polaroïd dédicacée, mais aussi un tatouage éphémère, ou alors un totebag sac à dos ou encore une belle carte du visuel de l'album etc.) et bien sur des concerts privés chez vous... Je propose aussi des packs de cd pour offir à vos proches !

À propos du porteur de projet

Française de par ma mère (bretonne et normande) et espagnole de part mon père, j’ai été nourrie de cultures diverses. La musique a fait partie de ma vie depuis toute petite. J’ai étudié le violon, le piano, le solfège et j’ai toujours eu une fascination pour les musique très profondes, un peu mystiques. Les voix celtes, orientales, indiennes, de même que les musiques aussi très sanguines comme le flamenco qui m’ont beaucoup accompagnée dans mon travail. Mais aussi le tango, si incandescent. la musique Klezmer et aussi Sefarade, les chansons d'amériques latines... 

Je crois qu’aujourd’hui plus que jamais il est important de s'intéresser aux autres cultures et de créer des ponts. La musique me donne cette impression de pouvoir fusionner les cultures et d'en faire quelques chose de nouveau. Le métissage est porteur d'espoir, la diversitée, la différence. C’est sans doute pour ça que je n’aime pas les cases. Mon album je le souhaite affranchi et libre. Ce que je nous souhaite à tous.

J’ai eu la chance de remporter un concours cette année, “Route d’artiste”, et de bénéficier d’un accompagnement artistique me permettant de partir au Québec pour promouvoir mon album. C’est une vraie chance pour moi parce que je suis très attirée par les artistes de là bas (Lhasa de Sela par exemple est une vraie source d’inspiration au quotidien). Il y a cette ouverture sur le monde et une manière de faire fusionner les cultures qui m’attire beaucoup chez les musiciens de ce continent. 

Après cette tournée j’entamerai la promotion de l’album en europe, notamment en Suisse et en France. 

On se voit sur la route alors ?

 

 


 

Share Suivez-nous