BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Albert, journal illustré pour petits et grands

L'actualité devient un jeu d'enfants

À propos du projet

Nous avons atteint les 100% et Albert est désormais financé ! Merci !

Vous pouvez toujours vous pré-abonner d'ici septembre, rendez-vous sur le site
www.journal-albert.fr

-------------------------------------------------------------------------------------

Deux fois par mois, Albert décortique et explique l'actualité aux 8-12 ans,

avec des illustrations originales en couleur et sur du beau papier !

Parce que l'actualité n'est pas toujours facile à expliquer à nos enfants, Albert vous propose, tous les 15 jours :

  • un gros sujet d'actu décrypté en cinq questions pour tout comprendre
  • des articles thématiques (sciences, histoire...)
  • des infos insolites
  • et sa Une originale à afficher, imaginée spécialement par un illustrateur jeunesse

A chaque numéro d'Albert son illustrateur.

Pour être accessible aux enfants, Albert c'est :

  • des mots simples
  • une mise en page aérée
  • une organisation didactique


En page centrale un sujet décrypté en cinq questions

3 bonnes raisons de s'abonner à Albert : 

  • Parce qu'en quelques pages, il donne les clés essentielles pour comprendre l'actualité
  • Parce que grâce à ses infos insolites, même les parents apprendront des choses
  • Parce qu'avec sa Une illustrée au format poster, c'est un bel objet qui décorera parfaitement votre chambre ou votre salon

Pourquoi un journal illustré ?

Parce qu'un dessin peut dire autant, voire plus qu'une photo, Albert a choisi de donner carte blanche à un illustrateur pour dessiner ses Unes et son contenu en fonction des sujets abordés.

Fabienne Cinquin, illustratrice à la poule qui pond, nous parle d'Albert.

Qui seront les illustratrices et illustrateurs ?

Être abonné à Albert c'est aussi découvrir des illustratrices et des illustrateurs, voici quelques-uns des talents qui releveront le défi des premiers numéro d'Albert.

Olivier Chéné
http://olivchene.wix.com/olivc

Nina Blanchot
www.lesimpliables.com

Fanny Fage
https://fannyfage.wordpress.com/

Fabienne Cinquin
http://fabiennecinquin.blogspot.fr/

A chaque numéro, retrouvez ainsi l'actualité vue par un dessinateur différent, et transformez les Unes en affiches originales.

Albert reprend ainsi le modèle du Petit Journal, l'un des plus grands quotidiens français du 19e siècle.

Le petit journal illustré (1892)

Pourquoi « Albert » ?

Parce qu'Albert, ça rime avec reporter, et qu'Albert Londres était le plus grand de tout le 20e siècle. En plus Albert Londres est né à Vichy et c'est pas loin de chez nous !


Interview France Bleu Pays d'Auvergne - Matinale du 19/04

Tout ça c'est bien joli... Mais ça coûte combien ?

Albert vous propose 3 formules d'abonnement au choix :

  • 2 mois (4 numéros) pour 16 €
  • 3 mois (6 numéros) pour 24 €
  • 6 mois (12 numéros) pour 45 €

Et si vous présentez Albert à un ami, le deuxième abonnement est à moitié prix.

Pas de prélèvements automatiques, pas besoin de se désabonner. Lorsque votre abonnement arrive à sa fin, Albert vous envoie un mail pour vous prévenir. Vous vous réabonnez seulement si vous le souhaitez.

Si vous êtes une école, une médiathèque, une association... Albert peut proposer des abonnements de groupe sur mesure.

A quoi va servir le financement ?

Albert ne comportera pas de publicité et sera financé uniquement par ses abonnés.

Sans vous, Albert ne peut pas exister ! Chaque souscription compte !

Pour être à l'équilibre pendant 6 mois, Albert a besoin d'au moins 300 abonnés et de près de 20.000 euros qui incluent :

  • 12.000 euros (charges comprises) pour salarier notre journaliste
  • 4500 euros d'envois par la poste
  • 1500 euros pour l'impression du journal
  • 1200 euros au moins pour rémunérer les illustrateurs
  • le reste pour les frais de communication : impression de flyers, création du site internet...


A  5.000 euros, on peut lancer Albert pendant 6 mois en payant notre journaliste comme pigiste.
A 10.000 euros, on peut lancer Albert en salariant notre journaliste à mi-temps.
A  20.000 euros, on peut lancer Albert en salariant notre journaliste à plein temps. Elle ne serait plus seulement chargée de la rédaction des articles, mais pourrait consacrer une grande partie de son temps à des interventions en milieu scolaire ou en médiathèque pour faire de l'éducation aux médias et des ateliers de journalisme auprès des jeunes.


En souscrivant à Albert dès maintenant, vous contribuez à la création
d'un nouveau média alternatif pour les enfants, et à la création d'un emploi !

À propos du porteur de projet

Albert est le fruit d'une collaboration entre la journaliste Julie Lardon et l'éditeur d'albums jeunesse Valentin Mathé (Ed. La poule qui pond).


Carnets de campagne sur la poule qui pond et Albert (à 09:30)

Julie est diplômée de l'école de journalisme de Strasbourg depuis 2013, et a notamment travaillé pour le journal La Montagne et pour l'Agence France Presse (AFP), comme correspondante locale à Clermont-Ferrand puis à Paris dans différents services.

Valentin a créé La poule qui pond en 2014 à Clermont-Ferrand, et a déjà édité une dizaine d'illustrateurs jeunesse.

Ils ont décidé d'unir leurs compétences avec celles des illustrateurs pour que les enfants puissent comprendre facilement le monde d'aujourd'hui.

Albert sera imprimé à Gerzat, à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand chez l'imprimerie Decombat.

La montagne du 15 avril 2016

FAQ