Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Projet musical "100% Coton" en Palestine

Participation du Grand Orchestre National lunaire au Festival Al Kamandjâti

À propos du projet

Le Grand Orchestre National Lunaire (GONL) est un groupe de plus de 50 instrumentistes et choristes qui travaillent sur un répertoire insolite théâtralisé. Il est né en 2009 dans le sillage de l’Opéra urbain Décrocher la lune à La Louvière, et constitue d'ailleurs la première compagnie de l'asbl du même nom. Après avoir voyagé en Belgique, en France, en Italie, le GONL est invité à prendre part à une aventure exceptionnelle en avril 2020, une tournée en Palestine dans le cadre du Festival Al Kamandjâti , dont l’objectif est d’enseigner la musique aux enfants palestiniens les plus démunis, et d'essayer de transporter la musique jusque dans les camps de réfugiés. Cette opportunité pour le GONL est rendue possible notamment par l’intermédiaire de leur talentueux chef d’orchestre Eloi Baudimont, déjà à l’origine de Jawla Palestina, tournée en Palestine en 2017 avec d'autres groupes musicaux.


 

À quoi va servir le financement ?

Le coût du voyage est estimé à 60 000 €, comprenant les vols, les déplacements et hébergements des 50 lunaires, membres de l’orchestre, qui participeront au festival Al Kamandjâti du 4 au 11 avril 2020

Depuis de nombreux mois, tous les membres de l'orchestre mettent du coeur à l'ouvrage et se mobilisent en organisant des repas, des événements, des soirées dans la ville de La Louvière et ailleurs, afin de pouvoir récolter les fonds nécessaires à l'organisation de ce voyage en Palestine.

Ce financement participatif organisé sur Ulule pourrait alléger cette somme en couvrant une partie des frais d'hébergement des musiciens et choristes sur place, qui donneront de la voix en Palestine. 

Il faut continuer à créer, créer des projets pour des pays où l'art et la culture ne sont pas forcément accessibles à tous.

À propos du porteur de projet

 

Le Grand Orchestre National Lunaire

De l’eau a coulé sous les ponts depuis le 9 mars 2009 où une cinquantaine de personnes répondaient à un appel pour le moins loufoque : rassembler un grand nombre de musiciens amateurs ou aguerris pour former un Orchestre dans le cadre de Décrocher la Lune. Ici se côtoient pas moins de trois générations, des origines sociales et des horizons culturels différents. Le répertoire est une terre de contrastes et de rencontres inattendues : les cantates italiennes font place aux marches funèbres, La guerre des étoiles concurrence Michaël Jackson, Ricchi e Poveri succède au chant des partisans. 
 
Depuis, l’Orchestre a roulé sa bosse et a fait en cours de route quelques belles escales : Forest National à Bruxelles en 2009, le chapiteau des Balladins du Miroir en 2012, une tournée dans le sud de la France en 2013, un concert sur la scène mythique du Teatro San Carlo de Naples et une tournée dans les Abbruzzes en 2014.

En 2018, le GONL a sorti son premier album 100% coton. Une nouvelle création est en préparation pour 2020. 
 

Défi, solidarité, partage, talents, imagination... nous guident dans ce projet pour un futur meilleur pour tous.
 



Share Suivez-nous