Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Ainsi font les rivières

Le silence peut être mensonge et le mensonge destructeur!...

À propos du projet

 

Ce petit mot pour vous dire que le projet avance. J'ai rencontré l'imprimeur

( à distance légale ), il y a quelques jours et nous avons défini les caractéristiques de l'album. Vous l'aurez compris, cet ouvrage sera une réalisation purement belge, pour ainsi dire locale, dont les éléments proviennent de la gestion durable. Pourquoi aller chercher bien loin des compétences que l'on trouve à côté de chez soi?

Le cahier dédagogique est lui aussi en bonne voie ( d'eau). Tout r(c)oule donc pour le mieux,...

Après épuisement du palier 6 ( 200€ ),

3 nouvelles planches originales à voir en bas de page pour les amateurs éventuels

                                         Merci encore à vous tous pour ce super soutien!

 

 

 

Hier, petit essai aquarellé sur un des papiers que l'imprimeur me propose pour la page

des dédicaces,...

 

Il est temps pour moi de vous annoncer que ce premier tome

sortira sous le label:

Le Chaînon Manquant est une maison d’auto-édition coopérative.

Il s’agit donc d’auteurs en auto-édition qui ont décidé de publier sous un même label pour améliorer leur visibilité, tout en gardant leur liberté de création. Chaque auteur reste donc maître de son album, que ce soit au niveau de la création, de l’impression, de la vente, de la promotion, etc...

 

En exclusivité sur Ulule!

 

Deux extraits supplémentaires nouvellement terminés!

 

 

 

 

 

 

Le silence peut être mensonge et le mensonge destructeur!...

C'est ce qu'apprendra à ses dépends la famille Boquet. Un forfait pesant qui mettra certains protagonistes devant leurs responsablités et en conduira d'autres vers une crise identitaire. Situation douloureuse dans laquelle en réalité, chacun est victime!...

 

Ayant grandi à Barvaux-sur-Ourthe dans la vallée du même nom, j'ai souvent écouté mon grand-père me raconter les « bètchètes », ces fameuses barques à fond plat et à la proue relevée et effilée ( en Wallon " bètchète"- signifie "pointu "). Elles parcouraient jadis la rivière chargées de marchandises diverses!

Une fois adulte, constatant qu'un pan aussi marquant de l'Histoire de Belgique était curieusement passé aux oubliettes, je me suis intensément documenté.

Mes recherches m'ont idéalement conduit vers quelques personnes de références, qui ont gentillement accepté de jouer les documentalistes. Qu'elles en soit d'ores et déjà remerciées!

Malgrés cela, il va de sois que ce récit ne représente qu'une évocation d'un temps révolu!

Après des années à m'activer dans le  dessin humoristique, je reviens à mes premières amours et propose un travail réaliste sur le fond et semi-réaliste sur la forme. En ce qui concerne l'excercice de l'écriture de scénarii, je m'y suis souvent frotté pour de mini-récits ou pages à gags ( et je le fais encore), sur un programme long, c'est pour moi une grande première.

Pour le coup, à la difficulté de concevoir un récit aux rebondissements que j'espère logiques et vivants, s'ajoute celle de devoir jouer quelques-peux les pédagogues, puisque inspiré par des faits historiques. Aussi, me semble-t-il plus adapté d'inclure un cahier informatif au terme de l'ouvrage, plutôt que de noyer le lecteur sous un flot de références qui risquerait de devenir source d'ennui.

 

Une "Bètchète" en plein transport!

Une "Bètchète" au second plan et une barque au premier, sur le Canal de l'Ourthe déjà relativement peu fréquenté à cette époque!

Rare! Une photo de cheval de halage et de son "D'jvolî". Ouvrier chevalier en wallon!

 

 

Au début du 19ème siècle, l'arrivée de la famille Cockerill qui détient le brevet de l'invention du "cock"(boulets de charbon reconstitués, produit  à moindre coût grâce à la poussière de charbon récupérée ), propulse l'industrie métallurgique wallonne au plus haut sommet. Le savoir-faire de la main d'oeuvre ainsi que la qualité des aciers font de la région liègeoise, le fleuron de la métallurgie européenne, voir mondiale. La démographie locale explose. L'apport de main-d'oeuvre arrivant de toutes les régions environantes et prinçipalement de flandres. Cet apport humain entraîne d'excécrables conditions sanitaires. En moyenne six à huit personnes vivent sur neuf mètres carrés sans latrines ni eau courante. Facteur agravant, l'eau affleure de partout, la ville et ses faubourgs étant construits sur une sorte d'estuaire. La population, nantie ou pas, partagent ses jours avec les rats. A trois reprises, entre 1846 et 1854 le choléra dévaste la population.

Au début des années 1840, la Belgique est une toute jeune nation. Les autorités en place décident de travaux d'assainissement de la ville. Parallèlement des travaux de canalisation de certains tronçons du cours de la Meuse voient le jour afin de le rendre moins dangereux pour ses usagers. Celui de l'Ourthe, un  afluent, se voit porter le même intérêt pour des raisons identiques. Mais également dans le but d'établir la jonction entre la Meuse et le Rhin en passant par la Moselle. En 1827, le régime hollandais avait commencé des travaux visant la même finalité. Les événements qui menèrent à l'indépandence de la Belgique, les virent abandonnés.

C'est la période charnière qui voit le passage de la navigation dite « sauvage », avec franchissement de vennes (barrages) à la remonte comme à la descente, à une navigation « civilisée » (avec canal, écluses, chemins de halage construits,...) que tous n'apprécient pas. En effet, la voie d'eau est certes plus sécurisante, mais devient aussi accessible à de plus gros porteurs. Elle est aussi parfois plus éloignée de certaines exploitations usagères que ne l'était le lit naturel de la rivière !

 

Couverture provisoire!

 

 

 

 

La fiction

C'est dans ce contexte que nous rencontrons Louis Boquet, époux de Zélie et batelier de son état. Le couple file des jours heureux dans le hameau de Souverain-pré, jouxtant Esneux. Il y vit loin du tumulte de la ville. Un matin, à sa surprise, le facteur dépose un courrier pour Louis. Le frère jumeau de son père, l'oncle Alzir, lui aussi batelier, demande l'aide de son neveu pour un travail de quelques jours. En cause, l'indisponibilté de son fidèle ouvrier, malade. C'est ainsi que Louis se met en route à destination de Barvaux chevauchant sa grosse jument de halage. Le lendemain dans la matinée arrive au hameau un individu se présentant comme étant  Géomètre-arpenteur et employé par la Grande Compagnie du Luxembourgle dans le cadre du futur creusement du Canal de l'Ourthe.

L'homme est élégant, séducteur mais se veut courtois.  Il cache  pourtant son jeu! ...

La finalisations des dernières pages est en cours. Le cahier pédagogique également.

Devant les événements difficiles que nous vivons actuellement, prévoir une livraison avant le mois de septembre est peut-être peu réaliste. Je vous demande donc un peu de patience. Merci de votre compréhention!

Les colis voyageront par Mondial Relay et seront déposés aux points relais.

 

Monsieur Papp, Géomètre-Arpenteur, arrive à Tilff où il est de passage dans le cadre des futurs travaux du Canal de l'Ourthe.

Le batelier Louis Boquet et sa jeune épouse Zélie, vivent des jours heureux dans le hameau de Souverain-pré!...

Un matin, le facteur amène un courrier. Chose relativement inhabituelle dans la vie des jeunes gents!...

La lettre provient de l'oncle Alzir, le frère jumeau du père de Louis. Batelier, lui aussi. Il demande l'aide de son neveu pour un travail d'une semaine. Tout au plus. Trois jours plus tard, celui-ci quitte le hameau et fait route vers Barvaux!...

 

A Esneux, on "sort de messe". Au hameau, les conversations vont bon train au sujet du futur canal. Monsieur Papp défend le projet face à une population parfois médusée,... Séducteur et un peu hautain, il ne rate jamaiss l'occasion de ce mettre en évidence!

 

 

Passons à présent aux paliers!

 

 

 

 Les trois premiers paliers vous donnent droit à une petite variante sur le même thème.

 

 

  • Idem que le palier 4 + tirages format A4 sur papier dessin 250gr, d'une planche de préparation et de sa version recolorisée.
  • Ce ne sont donc pas les couleurs que vous trouverez dans l'album!

 

  • Idem que le palier 5 + une planche originale crayon. Format A3. Signée.
  • A choisi parmi les proposition suivantes:

 

Les souscripteurs de ce palier me feront connaître leur choix via un petit message. Il va de soi que les premiers seront les mieux servis!...

 

Planche originale N°1:

Les rives de l'Ourthe à Souverain-pré! Au coin à droite, la taverne... L'autre coin à droite Zélie!

Planche N°1:

 

 

Planche original N°2 :

Moment de tendresse juste avant l'arrivée du facteur...

 

 

Planche originale N°3 -

Barvaux centre tel qu'on peut l'imaginer en 1842. J'ai travaillé d'après les plans d'urbanisme de 1835. Pour des raisons visuelles, j'ai quelquefois dû "tricher" avec la réalité.

 

Planche originale N°4

Franchissement de venne " à la remonte" !

 

 

Planche originale N°5

Louis et Alzir arrive chez leur patron après l'éperonnage! La grande case met en scène le bâtiment qui par la suite va devenir l'Hotel de Ville de Durbuy, à Barvaux.

 

 

Planche originale N°6 :

Le creusement du canal

 

 

Planche 7 Originale:

Lorsque les eaux et le terrain le permettaient, il arrivait que le halage se fasse directement dans le lit de la rivière,...

 

Planche 8: Des Ardennes, en amont, le bois  attaché en "radeau" descendait le courant. il arrivait que certains se disloquent. Mettant en danger les usagers de la rivière!

Planche 9: Suite de manoeuvre malheureuse! Trop tard!

 

 

Planche 10: Liège - Pont d'Amercoeur et quartier d'Outrmeuse en 1848

Planche 11: Barvaux centre histoire de prnedre une petite "douff" et Souverain-Pré

 

Planche 12 :

Barvaux centre et environs pour "les ceusss qui connaisss..."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...




 

À quoi va servir le financement ?

Les préventes vont servir à payer en partie les frais de fabrication des albums, des contre-parties, des frais d'envois par Mondia Relay ainsi que les frais Ulule.




 

À propos du porteur de projet

Autodidacte (Boulanger-pâtissier de formation), voici plus de 25 ans que je m'active dans la BD, l'illustration, la création d'affiches, la création de logos professionnels, les fresques murales,....

En matière de bandes dessinées, nombreux furent les projets déposés sur ma table à dessin.Comme nombre de mes collègues, je compte par dizaines de miliers les heures à noircir le papier. Il en est malgré tout sorti les choses suivantes:

Ogive et la Barakafrites: parution dans la presse française - Scénario: Michel Weykmans

Les qwèspons : parution dans la presse belge

Lizina la sorcière T1: " Lhommdor.jj"  Editions Vents d'Ouest - Scénario: Michel Weykmans 

Ferré en BD : Album collectif - Editions Vents d'Ouest

Malvira T1:" Derrière de strass, le stress" Editions Art-Maniac- Scénario: Patrick Chabout

La mer Amère T1: " c'est la mer d'alors?"Scénario et dessin - Auto édition

Plus de nombreux travaux en albums collectifs ou hommages

Je travaille parallèlement depuis 15 ans au sein du association sur la commune de Durbuy, qui me fait oeuvrer dans les écoles de son territoire. J'y fais principalement des activités d'initiation et découverte des arts graphiques.


 

Share Suivez-nous