Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Aide au développement d'une agriculture biologique

autosuffisance alimentaire pour 7 villages de réfugiés tibétains en Inde

À propos du projet

Depuis 34 ans nous œuvrons dans les  7 villages de réfugiés tibétains de Mainpat en Inde, état de Chhattisgarh. Après avoir permis l'accès à l'eau, construit des toilettes, participé à l'éducation des jeunes, fourni des aides pour une alimentation équilibrée à l'école et à l'hospice des vieillards, notre action actuelle vise à les amener petit à petit à une autosuffisance et pour cela actuellement nous soutenons le projet de développement d'une agriculture biologique. Pour pouvoir mettre 80ha en culture biologique il nous faut trouver des aides pour permettre la réalisation à plus grande échelle de la fabrication de lombricompost. Ce compost, s'il était produit en quantité suffisante, pourrait être vendu et permettrait ainsi de mettre en culture d'autres champs appartenant soit à des tibétains soit à des indiens adivasis. Les jeunes tibétains de Mainpat pourraient ainsi avoir des revenus suffisants pour vivre sur place et prendre en charge leur famille.

Culture actuelle sur un petit champ dont nous avons financé le système d'arrosage au goute à goutte et le fumage par vermi compost

En 2018, APACT a financé la plantation de 200 poiriers pour une somme de 2000€. Les 1ères fleurs sont apparues en mars 2019.

En 2019, APACT a subventionné la mise en place d'un arrosage profond pour éviter la déperdition de l'eau dans cette zone tropicale. Coût 1500€.

Dans ces zones irriguées la culture des légumes a un très bon rendement

Dans les jardins fumés au compost les arbres fruitiers ont un bon rendement.

Des pièges à phéromones sont installés pour protéger les arbres fruitiers.

Culture des ananas bio

La plante karala est utilisée en cuisine et aussi en médecine ayurvédique

Sa culture dans les zones fumées et irriguées est d'un bon rendement

Les vaches pâturent librement et leurs bouses sont récoltées et utilisées pour la fabrication de vermi compost

Il serait possible d'intensifier la fabrication de vermi compost si des structures adaptées pouvaient être construites

Blé, riz, sarrasin peuvent être cultivés dans les champs

Les femmes participent au développement de la culture bio. Pour aider à la protection du climat local elles se sont lancées dans un programme de reboisement de la jungle

Le finger millet dont la farine est utilisée par les diabétiques.

Nigelle dont l'huile est utilisée en médecine

Sarrasin dont la farine peut être vendue sur les marchés extérieurs

À quoi va servir le financement ?

Le financement va aider à la construction de fosses abritées où sera fabriqué le vermicompost. Il nous faut trouver 4000€ pour aider à la construction de ces fosses et l'achat de quelques vaches. Si nous réalisons ce projet 80ha supplémentaires pourront être mis en culture bio.

Lombrics. Il est peu onéreux de trouver des vers de terre en quantité. Après le 1er achat ils se reproduisent dans les fosses

Ce sont des structures semblables à celles ci qu'il faudrait construire pour pouvoir dans un 1er temps mettre plus de 80ha en culture bio.

Une ferme avec ses vaches

Les vaches dont la bouse est indispensable pour la fabrication de vermi compost

Dhundup Tsering  dans la 1ère structure de vermicompost. Il est le fermier à l'origine de l'implantation de la culture bio à Mainpat. Il sera le responsable des travaux

Fosse Nadep

À propos du porteur de projet

Porteur du projet: APACT, association Paloise pour l'Art et la Culture du Tibet, association humanitaire fondée en décembre 1985. L’APACT est une association humanitaire, créée le 19/12/1985, JO du 22/01/1986.

Elle est composée exclusivement de bénévoles.

Ø  Elle informe sur la situation actuelle préoccupante du Tibet (prisonniers politiques, problèmes écologiques, destruction du patrimoine etc.…)

Ø  Elle organise divers évènements et manifestations tout au long de l’année pour soutenir financièrement les réfugiés dans les camps en Inde et au Népal. Cette aide peut s’étendre aux populations autochtones vivant près de ces tibétains.

Ø  Elle recueille des dons pour ses projets. Un CERFA est délivré tous les ans pour tous les donateurs et parrains.

Ø  Elle parraine individuellement des réfugiés tibétains : enfants, étudiants, moines, nonnes, vieillards, malades.

Jeune génération de Mainpat

Agricultrices bio

Share Suivez-nous