BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

L'Agenda

Court-métrage fantastique

À propos du projet

TOURNAGE TERMINE, PLACE A LA POST-PRODUCTION  !!!

 

 

  • PRESENTATION

L’Agenda est un court – métrage fantastique indépendant, d’une durée de 30 minutes, réalisé par Christophe Prévot et produit par l’Association Maizières Studio.. Il s’agit de l’adaptation de la pièce de théâtre éponyme de Catherine Guibert, prix de la Madeleine 2009, et scénarisée par Sarah Rota-Hémon.

Le tournage aura lieu dans l’Aube fin septembre / début octobre 2014 puis reprendra en mars / avril 2015.

 

                                  

 

  • SYNOPSIS

Dans un petit village portuaire, de nos jours. Louis a quinze ans et passe son temps à rêver sur le front de mer. Un jour, il découvre avec ses amis, dans une tente échouée sur la plage, un curieux agenda appartenant à une mystérieuse femme toute vêtue de blanc. Grâce à cette rencontre aussi étrange que romantique, Louis, ballotté entre rêve et réalité, va se laisser emporter par son goût pour le fantastique et ses premiers émois amoureux.

                                  

                                  

 

  • NOTE D’INTENTION DU REALISATEUR

Plus jeune, je songeais à rejoindre Peter Pan au Pays imaginaire et découvrir des lieux encore inconnus de tous..., passionné depuis toujours par les films fantastiques, tels Hook ou E.T, pour ne citer qu'eux. Malgré les années qui passent, les thèmes abordés sont et resteront toujours d'actualité. En effet, ces films ont cette faculté à dépeindre les difficultés pour les plus jeunes à vivre dans ce monde d'adulte, codifié, et formaté. L'adulte a des responsabilités, et avec elles s'envolent ses rêves les plus fous.

Alors quand l'occasion m'a été donnée de pouvoir adapter l'Agenda, la pièce éponyme de Catherine Guibert (Prix de la Madeleine 2009), je n'ai su résister. Car si une réécriture de la pièce était nécessaire afin de coller aux exigences du format court-métrage, l'essence même du récit est gardée : La rencontre reste teintée de poésie entre un jeune, Louis, et une étrange femme vêtue de blanc sur une plage, porteuse d’un secret tout aussi surprenant.

En effet, à travers ces personnages, l'Agenda parlera de la vie sous toutes ses formes, le réel et ses contraintes, la solitude, l’amitié, la relation mère-fils, la séparation, les premiers émois amoureux et enfin l’évasion vers le monde extérieur… des thèmes qui me sont chers, remontant à mon enfance et que je m'efforce de ne pas complètement quitter.

L'agenda est un film où le réel côtoie le fantastique.

Un film où le quotidien est un poids pour Louis : sa maison, sa mère, son lycée, ses amis, etc... alors que le sable fin de la plage, l'horizon de la mer lui procure évasion et espoir.

Ainsi, j'aimerais marquer cette opposition entre ces deux mondes distincts :

- une image chargée et sombre pour les lieux d'intérieur,

- et à contrario, la plage, lieu privilégié de nos deux personnages, qui sera filmée comme un tableau (composition, points de fuite, attraction des masses, etc...) avec un cadre plus ouvert et lumineux.

De cette façon, je proposerai un montage posé, avec des plans subtils entre Louis et cette Dame Blanche, tandis que le reste sera composé de scènes plus rapides avec des plans vifs afin de souligner cette condition de la réalité. De plus, le climax approchant et le fantastique faisant progressivement son apparition, la caméra deviendra plus mobile, le montage plus nerveux dans l’optique de renforcer l’urgence de la situation.

A travers ce film, j'espère faire partager un moment d'évasion au spectateur, l’envie de retourner en enfance, de retrouver cette part d'innocence à celles et ceux qui l’auraient perdue, car au final, que reste-t-il lorsque l'on arrête de rêver ?

 

  • DEMARCHE

L’objectif de toute l’équipe est de réaliser ce court métrage dans les meilleures conditions possibles, afin de proposer un beau film, où « poésie » sera le maître mot. L’envie conjointe de vous faire partager un moment d’évasion, et de laisser parler l’imaginaire de chacun.

Ce film a pour vocation d'être vu du plus grand nombre, d'être partagé, présenté à différents publics. Il fera donc l'objet de projections publiques (salles de cinéma, festivals).

Pour cela nous avons besoin de vous ! En apportant votre contribution, vous nous permettrez de mettre en images cette histoire fabuleuse et originale, portée par un casting de qualité.

 

  • CASTING

LOUIS Chad Colson, diplômé du conservatoire de Troyes, il s'est formé auprès de Pascal Broché. 15 ans révolus, en soif d’expériences, il a suivi de nombreuses Master-class (J. Le Louët, N. Petisoff, etc) et se produit dans plusieurs spectacles, lectures, etc. (notamment avec Les Artisans de l’Ephemère, Catherine Toussaint, Marie Hélène Aïn..).

    Il se penche avec Pauline Culioli et Vivien Fenart, sur la création de projets ambitieux, s’entourant d’amis passionnés et talentueux (musiciens, photographe..). Il sera Roméo dans « La petite histoire » d’Eugène Durif en Novembre 2014.

Louis est un jeune garçon de nature mélancolique, qui, même s'il a des amis, préfère souvent une solitude qui lui permet de laisser libre cours à ses rêveries.
Louis a perdu son père en mer, l'océan occupe donc une place très importante dans sa vie : c'est dans ce vaste espace liquide que s'incarnent ses fantasmes car c'est de là qu'il espère voir resurgir la figure paternelle.

Les relations de Louis avec sa mère sont parfois complices, parfois tendues (comme souvent). En effet, cette dernière aime tendrement son fils, mais elle ne comprend pas la persistance de son vague à l'âme et s'en inquiète beaucoup, allant même jusqu'à le lui reprocher.
De la même façon, les amis de Louis ont du mal à comprendre sa mélancolie et des malentendus rendent parfois leurs rapports conflictuels ; mais leur amitié reste sincère.
Quant à la Dame blanche, le mystère qui l'entoure le fascine et il a le sentiment d'une compréhension mutuelle lorsqu'il est avec elle.
 

LA DAME BLANCHEMuriel Clausse. Elle a commencé le théâtre en 1980 avec Dominique Daguet au Conservatoire de Troyes. Depuis elle a joué sous la direction de nombreux metteurs en scènes dans différentes compagnies de l’Aube. Elle sera de nouveau au Théâtre de la Madeleine en décembre 2014 pour « Transport de femmes » de Steve Googh.

La Dame Blanche est une figure mystérieuse qui semble vivre dans un monde n'appartenant qu'à elle et échapper aux contraintes de la réalité, jusqu'à ce que cette dernière la rattrape violemment.
Elle accorde assez vite sa confiance à Louis qu'elle semble apprécier et considérer comme son égal.

 

LA MERE DE LOUIS - Marie-Line Devignon. Comédienne depuis 2008, elle a enchainé les rôles classiques et contemporains. Elle fait également partie de la distribution de la pièce «Transport de femmes » ainsi que « Le collier d’Hélène » de Carole Frechette proposée par la Compagnie du Loup bleu à partir de novembre 2014.

Mère aimante mais qui, au goût de Louis, à tendance à trop l’étouffer. Depuis la disparition de son mari, le dialogue est rompu, Louis la rejette, ce qui la blesse profondément.

 

PIERRE - Théo Schepens (le chien ne fait pas partie du casting !)

Pierre a un caractère brut et franc. Pour percer les secrets de Louis, il passe par la provocation, ce qui a pour seul résultat de faire prendre la mouche à son ami.

 

MICHEL - Baptiste Schepens

C'est le médiateur du trio. Contrairement à Pierre, Michel est plutôt dans la subtilité et cherchera moins à pousser Louis dans ses retranchements afin de conserver la cohésion du groupe.

 

En dehors du fait d’être frères, Théo et Baptiste partagent en commun l’amour du théâtre qu’ils pratiquent depuis l’âge de 7 ans. Baptiste est également très attiré par le cinéma puisqu’il prépare actuellement un BTS Audiovisuel à Saint Quentin.

 

A quoi va servir le financement ?

Nous faisons appel à vous pour concrétiser notre projet, nous permettre de réaliser ce film dans des conditions optimales afin de sublimer chaque plan à travers un visuel et une qualité sonore dignes de ce nom.

Ainsi les 1000 € permettront de couvrir les frais de tournage sur les 5 jours de tournages prévus :

  • Location ou achat de matériel technique (lumière, machinerie, etc…), pour une image de haute qualité.
  • Mise en place d’une régie incluant le défraiement des déplacements de toute l’équipe bénévole, le transport du matériel technique et artistique, ainsi qu’une cantine.
  • Le maquillage FX, qui, sans dévoiler l’histoire, tient une place importante dans le film.
  • L’achat d’accessoires divers.
  • La création d'un DCP (Digital Cinema Package) avec sous-titres, copie numérique pour la diffusion en salle.
  • Les frais de distribution (inscription et envois en festivals).

Ce financement est donc indispensable au bon fonctionnement du projet. Bien sur, chaque contribution supplémentaire permettra de magnifier toujours un peu plus l’histoire.

Un grand merci à toutes et tous, le projet est lancé, il est maintenant entre vos mains! Il vous appartient de lui donner la plus belle vie possible. Nous espérons que vous vous laisserez, à votre tour, emporter par cet univers et que vous contribuerez, avec vos moyens, à la réalisation de l’Agenda.

Donnez, partagez, et venez rêvez avec nous !!!

À propos du porteur de projet

  • PORTEUR DU PROJETAssociation Maizières Studio

L’association Maizières Studio est une association loi 1901 créée en septembre 2006 qui rassemble des jeunes gens passionnés par le monde du cinéma. Elle a pour objet de faire la promotion de l’activité cinématographique par la formation aux métiers du 7ème art permettant la création puis la diffusion de films sur différents sujets, notamment de type historique, environnemental, culturel, touristique, économique… L’association, partie de rien, a su tirer partie des occasions qui lui étaient offertes pour progresser, s’offrir du meilleur matériel et toujours tenter de faire mieux. Encore aujourd’hui, son objectif n’a pas dévié d’un pouce : faire de son mieux pour essayer d’offrir au public des productions audiovisuelles plaisantes. Depuis 2011, un volet production a vu le jour. L'association produit et aide des réalisateurs a lancer des projets divers et variés. L'association compte actuellement 6 films que vous pourrez naturellement découvrir sur le site internet.

www.maizieres-studio.fr

 

  • LE REALISATEUR – Christophe PREVOT

Christophe PREVOT est un jeune réalisateur Troyen. Autodidacte, il découvre cette passion en travaillant sur les projets des autres, où il apprend le cadre, la lumière ainsi que le montage. Passion, qui dès lors, ne le quitte plus. Il passe alors derrière la caméra, réalisant plusieurs clips d’artistes locaux et courts métrages, explorant ainsi les diverses facettes du cinéma (expérimental, comique, thriller).

En 2013, il réalise le court-métrage « De l’autre côté », adaptation de la nouvelle « Brouette et train de marchandises » issue de l’œuvre « Les affaires criminelles de l’Aube » écrite par Alain Dommanget. Ce court métrage fut présenté au Festival du Film Court de Troyes, catégorie Ciné d’Ici en 2014, dont vous trouverez le lien ici :

http://youtu.be/qRbHxMDiB9c

 

  • L’AUTEUR DE L’ŒUVRE ORIGINALE – Catherine GUIBERT

Au théâtre, elle a joué sous la direction de Pierre Fabrice (Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare), Christian Brendel (Le fil à la patte de Georges Feydeau), Maria Naudin (Les sorcières de Salem d’Arthur Miller), Marie-Hélène Aïn (Le roi se meurt de Ionesco) entre autres… Elle a mis en scène  « Les pas perdus » de Denise Bonal, « Joyeuses condoléances »  de Pascal Martin, « Place de l’Horloge » de Gérard Levoyer … Après avoir écrit plusieurs nouvelles pour « Le don des mots » Association caritative Troyenne, elle reçoit le 1er prix de la Madeleine en 2009 pour sa première pièce de théâtre « L’agenda ». Editée chez ABS Editions, cette pièce remporte un vif succès lors de sa création avec, pour acteurs principaux, des élèves du Conservatoire d’art dramatique de Troyes. Depuis trois ans, elle se consacre davantage à l’audiovisuel et aux créations cinématographiques. Elle a tourné dans différents clips musicaux, courts métrages, publicités et dans deux longs métrages réalisés par Jean-Pierre Mocky.


 

  • L’EQUIPE TECHNIQUE

Un film, c’est une aventure ! Et il vaut mieux être bien entouré ! Pour L’AGENDA, ce sera donc la suite de l’histoire d’une équipe solide, motivée et passionnée, qui s’est découverte sur le précédant projet du réalisateur Christophe PREVOT « De l’autre côté ».

 

Gérald WEIBEL – Cadreur

 

Mathieu GONCALVES – Ingénieur son / Percheman

 

Sarah ROTA-HEMON – Scénariste / Scripte

 

Perrine LAMBERT– Maquilleuse

 

Ludovic CINC– Compositeur

 

Sébastien ADAM – Compositeur


 

 

  • LES PARTENAIRES :

- La Banque Populaire Lorraine Champagne, partenaire financier .

- Le Conseil Général de l’Aube, plus précisément la Capitainerie de Dienville où nous tournerons la majorité des scènes du film.

- La ville de La Chapelle Saint Luc qui accepte de nous mettre à disposition l’Aqualuc pour filmer des plans aquatiques.

- Le Groupe Saint Joseph, lycée La Salle à Troyes, où nous tournerons plusieurs scènes.

- COME 10 et le Théâtre Populaire de Champagne pour le prêt de costumes et de la salle de répétition.

- La Ligue de l'Enseignement de l'Aube, pour le prêt de matériel.

- "Jour de fête", pour le don d'accessoire.

- VOUS, nos contributeurs Ulule.

 

NEWS !!!!

1er Jour de Tournage - Samedi 20 septembre 2014:

Super 1er jour de tournage dans la bonne humeur, une équipe motivée et réactive, un trio d'acteur très pro pour leur jeune âge, une vingtaine de figurants dévoués, le lycée Saint Jean Baptiste de La Salle à Troyes rien que pour nous, un temps magnifique, résultat : 2 scènes dans la boite !

Voici les photos du tournage :

 

 

Retrouvez dans la RUBRIQUE NEWS la suite des photos de tournage du week end du 4 et 5 octobre 2014 ainsi que des photos de nos compositeurs lors de la cession d'enregistrement du thème principal de la Bande Originale du film !!!!

 

 

 

Merci à tous !

 

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet