BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

AfriSCENE

FORMATION AUX METIERS TECHNIQUES DU SPECTACLE ET DE L'AUDIOVISUEL AU MALI/AFRIQUE DE L'OUEST

À propos du projet

Le 03 décembre 2009, il est 16h au Moffou à Bamako. Nous venons de finir la formation Ingénieur du son dispensée en douze jours par Vivendi. Salif Keita, Karim Sai et Laurent Bizot sont là. L’événement est majeur ! Dans quelques instants, nous serons six à être mis à l’honneur. Joliment vêtus, on s’impatiente ! On stresse ! L’enthousiasme d’un nouveau monde qui se dessine. Un espoir de faire de notre passion - le son - nos carrières professionnelles. Dans quelques instants, nous serons interrogés par la presse, pris en photo… Un souci technique de dernière minute. Une enceinte qui nous lâche…, L’occasion de mettre en pratique ce qu’on a appris. Tout rentre en ordre. Un petit discours de mise en contexte et nous défilons l’un après l’autre pour recevoir des mains de Salif Keita nos Certifications 101 de Pro Tools, un logiciel d’enregistrement audio!

Pourquoi cette mobilisation et cette ampleur médiatique pour une remise de certification ?       

Parce que malgré sa richesse musicale et artistique connue internationalement, le Mali, comme l‘ensemble de l’Afrique de l’Ouest, manque d’infrastructures de formations aux métiers techniques du spectacle et de l’audiovisuel. Notre histoire illustre la rareté des initiatives en ce sens. POURTANT LE POTENTIEL ET LES BESOINS SONT LÀ!

Pour contribuer à changer cette situation, nous avons besoin de votre soutien pour réussir cette campagne qui est une première étape pour la mise en œuvre du projet.

C'EST QUOI AfriSCENE

AfriSCENE est un projet de formation de techniciens du spectacle et de l’audiovisuel au Mali et en Afrique. Il s’appuie sur un partenariat avec des structures de formations reconnues en Belgique et en France mais aussi sur un large réseau de partenaires ouest africains. Au-delà des formations, AfriSCENE entend fédérer un réseau des professionnels du spectacle et de l’audiovisuel pour contribuer à la professionnalisation du secteur culturel local. Son siège sera établi à Bamako au Mali et développera ses activités dans toute la sous-région.

CONCRETEMENT?

Grace aux infrastructures de nos membres locaux, aux contributions de nos partenaires, à notre réseau de formateurs et nos différentes spécialisations, des formations en  Son, LumièreVidéo, Régie seront mise en place. Nous animerons élégamment des ateliers autour de ces métiers sur des festivals et évènements.

  • Les formations seront gratuites et accessible à tous selon certains critères;
  • Trois (3) stagiaires par pays seront suivis sur une période deux ans. Ils participeront à diverses formations et festivals dans d’autres pays pour mettre en avant les échanges d’expériences. Notre objectif étant que ces derniers deviennent des formateurs à leur tour;
  • Un studio de formation en audiovisuel et "MAO" sera ouvert et équipé à Bamako. En effet, étant donné le succès grandissant de la musique assistée par ordinateur (MAO) et du potentiel que cela représente, il est important de proposer des formations spécifiques à ces domaines;

OU ?
Bamako, Ouagadougou, Lomé, Nouakchott, Niamey, … 

   

Pour plus d'infos sur le projet, son equipe, cliquez sur le logo ci-dessous.

A quoi va servir le financement ?

Celles-ci sont pour la plupart des œuvres d'artistes maliens et africains et certaines sont dédicacées à vos noms. Au-delà de promouvoir les artistes, les contreparties symbolisent également la matérialisation et la nécessité du projet AfriSCENE car la plupart de ces œuvres africaines sont produites et/ou finalisées à l’étranger par manque d’infrastructures et/ou de formation du personnel.

Ci-dessous les noms de quelques artistes dont vous aurez le plaisir de recevoir la dernière œuvre (CD) tout en contribuant à la réalisation de ce projet.

Oumou Sangaré, Salif Keita, Tinariwen, Tamikrest, Tartit, Vieux Farka Touré, Rokia Traoré, Cheick Tidiane Seck, Fatoumata Diawara, Samba Touré, Ballaké Sissoko, Kel Assouf, Khaira Arby, ...

  • Plus qu'une contrepartie, un engagement pour la paix et la culture au Nord du Mali !

​Recevez et portez un T-shirt ou un Polo du célèbre Festival Au Désert à Tombouctou tout en contribuant à notre campagne. Ce festival contraint aujourd’hui à l’exil à cause de l’insécurité qui règne dans la région, est également partenaire d’AfriSCENE.  

  • Lire l’Écho Saharien de Intagrist El Ansari tout en écoutant le mythique ensemble Tartit

Présentation Echo Saharien :  "À l’heure où le Sahara est sous les feux d’une actualité encore marquée par l’activisme fondamentaliste, ce témoignage d’un marcheur au long cours, entre le Hoggar algérien, Tombouctou la Malienne et quelques allers-retours entre Algérie et Mali est saisissant d’humanité. Après dix ans d’absence, Intagrist El Ansari, aujourd’hui réalisateur de documentaire et originaire d’une tribu touarègue de Tombouctou, retourne dans « son » désert, comme pour mieux éprouver sa « quête de la solitude et la nostalgie des origines ». Un voyage dans le désert des déserts, riche en rencontres, où poésie, culture et philosophie émergent en contre-champ d’une actualité tragique".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOUTES VOS CONTREPARTIES SERONT LIVRÉES EN OCTOBRE, CELLES DÉDICACÉES AU PLUS TARD FIN NOVEMBRE 2017.

  • Les déplacements afin de rencontrer les partenaires locaux et promouvoir le projet en Mauritanie, Mali, Burkina, Niger et Togo. 
  • La collecte des informations et l'identification des besoins spécifiques. 
  • Les démarches administratives pour la création de l’association.

L’OBJECTIF DES 10 000 € N’EST PAS ATTEINT? Nous sommes très reconnaissant de la générosité de nos contributeurs. Mais le montant n’est débloqué que si le montant de la cagnotte atteint 100% Chaque contributeur sera donc remboursé. LE PROJET NE SERA PAS ENTERRÉ POUR AUTANT ! Nous croyons fort à son potentiel et sa nécessité. Nous continuerons donc à le mettre en place, à notre rythme, et selon nos moyens. Ces 10 000 € seraient un excellent levier, c’est pourquoi nous comptons sur votre soutien. 

L’OBJECTIF DE 10 000 € EST ATTEINT? Excellente nouvelle !  Grâce à vous, nous allons pouvoir concrétiser notre projet et mettre en œuvre les objectifs cités plus haut. UN ÉNORME MERCI !

L’OBJECTIF DE 10 000 € EST DÉPASSÉ ? Waw vous croyez vraiment à notre projet et votre soutien nous touche beaucoup. Cela nous permettra d’aller encore plus loin dans la mise en œuvre du projet, notamment par l’achat du matériel nécessaire aux formations (ordinateurs, matériel de bureau, logiciels, vidéoprojecteurs, consoles de son et de lumière, hauts parleurs, projecteurs lumière, microphones, etc.…).

 ​

À propos du porteur de projet

C’EST QUI AfriSCENE ?     

AfriSCENE est porté par un des stagiaires évoqués ci-dessus, Abdallah AG AMANO, devenu professionnel. Il s'est associé avec d’autres professionnels, Madani TOURÉ et Wenceslas KABORÉ, ayant tous la volonté de contribuer en faisant profiter à d’autres techniciens ou futurs techniciens locaux de leurs expériences et celles de leurs réseaux.

AfriSCENE est également soutenu par un réseau de partenaires, d’opérateurs culturels et des festivals en Afrique de l’ouest et en Europe. 

Qui suis-je?

Moffou en 2009

Abdallah AG AMANO. Originaire de Tombouctou au Mali, je suis issu d’une famille de musiciens. Très jeune, j'ai été attiré par les métiers techniques du spectacle. En 2007, j'ai été engagé au centre culturel le Moffou de Salif Keita comme technicien son. J’ai ensuite rejoint l’équipe d’organisation du Festival Au Désert en tant que Régisseur Son et Assistant Directeur Technique. De là, je suis parti faire des stages sur plusieurs festivals en Afrique et en Europe. Depuis 2015 je travaille au Théâtre Molière(Musiekpublique) à Bruxelles, au Théâtre Royal de Namur et avec BESTAGE tout en suivant la formation « Régie Générale : Chef d’entreprise » de 3 ans à l’IFAPME de Liège. Celle-ci forme aux différents métiers du spectacle et aux compétences nécessaires pour la gestion d’une entreprise.

Mon parcours en images commentéesFestival Au Désert, Tombouctou depuis 2008 
Le bonheur d'accueillir Oumou Sangaré et Cheick Tidiane Seck sur la scène du Festival Du Bout Du Monde à Brest (2011).

Un réel plaisir d'accueillir Fatoumata Diawarra au Sfinks Mexed Festival en Belgique en 2012

Avec Tartit en Italie, en  Espagne et au Mali depuis 2011Formation Régie Générale et Gestion de Projet, YAKAAR à Dakar avec des stagiaires venus de plusieurs pays (2012).

Le plaisir d'accompagner le projet Azalai sur le Festival Au Désert à Florence et le Sziget Festival à Budapest (2012).

Régie générale et Ingenieur du son sur la tournée de Tadalat au Mali, en France et Italie (2013).


À Paris 2013, formation vivendi

En 2013, je m’installe en Belgique.

Formation « Production Audionumérique, Post-production cinéma + Pro Tools» au Signalflow à Liège en 2014.Le plaisir de mixer Kel Assouf en Belgique, France et Maroc.

Le plaisir de mixer et faire la régie de la Caravane Culturelle Pour la Paix au Festival Taragalte (Maroc), Festival Sur le Niger et Festival Au Désert (Mali) en fevrier 2015

Depuis 2015

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet